Geneviève Fournier, Author at Siècle Digital

Geneviève Fournier

Youtube Music lance un nouveau type de playlist pour concurrencer Apple Music’s et Spotify : « Les découvertes de la semaine » (« Discover Mix »). Celle-ci se rapproche beaucoup de la liste « Discover Weekly » de Spotify qui permet de découvrir de nouveaux artistes en fonction des goûts des utilisateurs. Une playlist automatique et personnalisée Le concept n’est pas nouveau, parvenir à repérer les goûts des utilisateurs pour leur proposer d’autres morceaux de musique, et susceptibles de plaire. Il semblerait cependant que l’intérêt réside dans la capacité à proposer une sélection plus large, d’après les témoignages des utilisateurs. Ce type de playlist est un réel succès pour Spotify. Les titres proposés tous les lundis par l’application à ses utilisateurs fait partie des éléments pour lesquels les usagers sont prêts à payer un abonnement. Spotify actualise automatiquement chaque semaine des titres en fonction des titres placés en favoris, et…

Tandis que les incendies n’ont cessé de se déclarer de part et d’autre de la planète ces derniers mois, une équipe de chercheurs de l’Université de Californie travaille sur un appareil capable de calculer la progression d’un feu de forêt, grâce à la récupération de données satellite. L’étude publiée avant-hier, et relayée par The Register, est prometteuse d’après les scientifiques et les ingénieurs ayant participé au projet. Un appareil capable de prédire la progression d’un incendie Le prototype est construit à partir d’un algorithme capable de prendre en compte plusieurs facteurs. Les conditions météorologiques, le moment de la journée, la pression de condensation, forment les indices à comparer avec les données satellites évaluant la structure des terrains. L’algorithme qui en découle est ensuite censé permettre d’évaluer la densité du feu à prévoir, et la quantité d’espace qui risque d’être engloutie. Dès lors l’appareil est capable de classer les futurs incendies…

Les cigarettes électroniques Juul ont été retirées de deux sites web chinois, 10 jours à peine après leur mise en vente. Ni la société américaine, les distributeurs chinois n’ont pour l’instant pas exposé les motifs de cette décision.  Une suite de complications pour la société américaine Quelques jours après le lancement des ventes de cigarettes électroniques Juul sur des sites chinois, celles-ci ont été retirées sans explication. Les sociétés Tmall et Alibaba ont mis en ligne les produits Juul entre le 9 et 13 septembre 2019. Il s’agissait précisément de vapoteuses, de capsules de recharge parfumées à la menthe, au tabac Virginia, et à la mangue crème. Si les groupes chinois n’ont commenté cette décision, la porte-parole de Juul, Victoria Davis, a annoncé qu’il tardait au groupe de « poursuivre le dialogue avec les parties prenantes afin de rendre nos produits disponibles à nouveau ». Difficile de ne pas faire…

La taxe réclamée par la Commission de l’U.E. « défie la réalité et le sens commun » ont déclaré les représentants d’Apple durant les premières audiences devant le Tribunal de l’Union européenne. Le groupe poursuivi depuis 2016 pour avoir bénéficié d’un traitement fiscal favorable en Irlande, s’est vu réclamer la somme de 14,3 milliards de dollars par la Commission, suite à l’enquête tenue par la commissaire européenne à la Concurrence, véritable bête noire des géants du numérique. Un procès loin de se terminer Selon une enquête de la Commission européenne, la firme de Cupertino a su éviter la majeure partie des impôts dont elle devait s’acquitter entre 2003 et 2014. Tous les bénéfices réalisés durant cette période en Europe, en Afrique au Moyen-orient et en Inde, ont pu être rapatriés vers l’Irlande. Suite à ces conclusions, une taxe de 14,3 milliards a alors été réclamée à la firme américaine en…

Plusieurs sociétés tech, agences gouvernementales, organisations non-gouvernementales, militants des droits civils, et universitaires se sont réunis pour s’entretenir autour des enjeux des messages chiffrés. La conférence s’est déroulée à l’Université de Stanford et était tenue par des représentants de Stanford Internet Observatory : un programme d’observation d’internet, des abus auxquels peuvent conduire l’utilisation des réseaux sociaux, ainsi que le traitement des données qui s’y rattachent. L’utilisation du chiffrement de bout en bout conduit à des divergences Pour lutter contre le terrorisme, les réseaux pornographiques, ou la prostitution en ligne, les autorités veulent renforcer l’accès aux messages chiffrés et sécurisés. Néanmoins, les géants de la tech privilégient de plus en plus ce qu’on appelle le chiffrement de bout en bout. Mark Zuckerber a notamment fait part du tournant que Facebook devait prendre selon lui, en mettant en place des « communications privées, chiffrées et éphémères ». Comme le rapporte un article…

Mozilla a annoncé hier l’ouverture des tests pour Firefox Privacy Network aux États-Unis. Cette extension, qui pourrait bien devenir payante, va offrir un « chemin sécurisé et chiffré vers le web ». Une extension avec quelques limites Depuis quelques années, Mozilla ne cesse de vouloir s’améliorer. Après la mise à jour opérée avec Quantum en 2017, Firefox 63 en 2018, Firefox 65, puis Firefox 67 en mai dernier, le navigateur cherche à gagner en performance, et à développer ses services de protection de la vie privée. En lançant les tests de cette nouvelle extension, Firefox a créé un service conçu pour permettre aux utilisateurs de recevoir des données tout en restant anonymes et sur une ligne sécurisée. C’est le principe de fonctionnement d’un réseau privé virtuel (VPN). L’extension servira donc à chiffrer les connexions vers des sites web à l’aide de serveurs proxy fournis par Cloudfare : « Leurs contrôles…

Facebook a annoncé la désactivation de la page du premier ministre Benjamin Nétanyahu. Motif : propos haineux envers la population arabe. À cet égard, Facebook déclare que sa politique en matière de discours haineux a été violée. Le groupe a donc suspendu les fonctions de discussion instantanée de la page pendant 24h. Le premier ministre israélien dit ne pas être l’auteur de ces propos. Il tient pour responsable un employé de son équipe de communication, rapporte The Guardian, précisant qu’il s’agit d’une erreur. Un contexte politique relatif aux futures élections en Israël Tandis que les élections législatives sont sur le point de se dérouler la semaine prochaine en Israël, certains ont pu lire sur la page Facebook du premier ministre des propos haineux envers la population arabe. En appelant les électeurs à voter contre la formation d’un gouvernement de l’opposition, il a été précisé dans une publication qu’un rassemblement de…