Facebook

On sait désormais que ces petits robots sont capables de faire gagner de l’argent aux entreprises : en 2023, les chatbots feront économiser 11 milliards de dollars aux professionnels qui se dotent de cette technologie. Bon, il faut être honnête, ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable que d’échanger avec un chatbot. C’est certainement de ce constat que des chercheurs de Facebook et de Stanford ont décidé de collaborer pour imaginer un bot capable d’apprendre de ses propres erreurs. Parmi les chatbots les plus intelligents, nous pouvons citer Xiaolce, le robot intelligent de Microsoft est notamment utilisé en Chine. Il compte environ 40 millions d’utilisateurs. Sa particularité ? Il est capable de convertir des images en poésie chinoise. Parlons aussi de Dian Xiaomi, le bot d’Alibaba. Ce dernier occupe un rôle d’agent commercial automatisé qui aide près de 3,5 millions de clients par jour. Plus globalement, les chatbots pourraient…

La folie des stories n’est pas prête de s’arrêter ! Alors que Facebook a réussi, grâce à Instagram, à transformer les stories en un format incontournable, il ne faut pas oublier que les stories existent également sur Facebook. Ainsi l’entreprise de Mark Zuckerberg, teste actuellement une nouvelle fonctionnalité permettant de partager dans sa story Facebook, un événement, comme le rapporte TechCrunch. Il est ensuite possible de voir les amis qui y participeront également et créer directement une conversation de groupe pour s’organiser. Ce test est en cours aux États-Unis, au Mexique et au Brésil, sous iOS et Android. Le format des stories a d’ailleurs été récemment lancé sur la messagerie chinoise WeChat. Mais depuis quelques mois sur Facebook et Instagram, les nouveautés sont légères. En 2017, le réseau social a annoncé que les stories devenaient collaboratives dans les groupes et événements. Depuis des ajouts d’autocollants comme un pour la musique ou encore…

En 2017, le mot fake news a été élu mot de l’année par le dictionnaire Collins. Alors que ces dernières sont de plus en plus nombreuses à être diffusées et à se propager, elles ne sont pas (forcément) partagées par les jeunes. D’après une étude récente publiée sur Science Advances, les personnes de plus de 65 ans sont celles qui les partagent le plus. En effet, elles partageraient 7 fois plus de fake news sur Facebook que les moins de 30 ans. Alors que les réseaux sociaux s’efforcent de lutter contre la propagation de fausses informations, à l’instar de Facebook et Twitter qui par exemple avant les élections au Bangladesh ont supprimé des dizaines de comptes ayant relayé des fake news. Malgré les moyens mis en place par ces entreprises, les fakes news sont un vrai fléau, encore bien trop présent. Peu de personnes diffusent des fake news Les chercheurs…

Après avoir été annoncé à l’occasion du F8 en mai dernier, il semblerait que Facebook soit enfin décidé à lancer son « dark mode », enfin presque. Comme le rapporte Jane Manchun Wong, certains utilisateurs de l’application Messenger ont vu apparaître dans les paramètres la ligne Dark Mode, permettant d’activer ou non le mode. D’après les informations d’Android Police, la fonctionnalité serait testée dans certains pays uniquement. De plus, cette dernière ne semblerait pas définitive, car elle serait incomplète. D’après nos tests, la fonctionnalité n’est pas disponible en France. Facebook Messenger, seemingly due to prolonged external nagging, has started public testing Dark Mode in certain countries They have put up a fair warning that Dark Mode isn’t everywhere yet so don’t complain when some UI burns your eyes off previously: https://t.co/9fCvbYXS5Z pic.twitter.com/wF3w5hsHfh — Jane Manchun Wong (@wongmjane) 31 décembre 2018 Pour voir si vous disposez de ce mode sombre, il faut dans un…

Dans un rapport assez complet, le New York Times nous révèle les secrets « des règles de modération » chez Facebook. Le média a pu avoir accès à un document de plus de 1 000 pages et ce qui en ressort est sans surprise assez décevant. De nombreuses informations sont obsolètes, les traductions des règles en langues étrangères se font via Google Traduction et ne prennent pas en compte les différences culturelles et bien d’autres points spécifiques, comme la situation politique de certains pays. Plus tôt cette année, nous vous présentions les conditions de travail de ces modérateurs qui examinent environ 8000 publications par jour. Parmi ces dernières on retrouve de la pornographie, des fakes news et bien évidemment du contenu violent ou offensant auquel il faut être prêt à faire face au quotidien. À travers le guide fournit aux modérateurs, Facebook tente d’être clair sur ce que les utilisateurs ont le…

Vous le savez certainement, les géants du web et de la tech sont des entreprises réputées généreuses avec leurs employés. Savez-vous lesquelles payent le mieux ? Alors que nous apprenions récemment que LinkedIn permet désormais une estimation des salaires directement sur sa plateforme, le site Levels a publié le classement des entreprises de la tech qui paient le mieux. Parmi elles, les géants Airbnb, Twitter, Google, LinkedIn, Dropbox, Facebook, etc. Toutes ces sociétés sont très désirables aux yeux des jeunes diplômés malgré les remous qu’elles connaissent à la fois dans leurs structurations internes que dans les affaires liées à la protection des données dans lesquelles elles sont impliquées. Elles offrent de hauts salaires et attirent autant les profils juniors que seniors. Le classement répartit les salariés en trois catégories : ceux tout juste sorti d’école, ceux ayant trois années d’expérience et ceux ayant cinq années d’expérience. Uniquement des profils américains ont…

Les fake news sont de plus en plus nombreuses à travers le monde et nous savons désormais que les robots n’ont besoin que de quelques secondes pour les diffuser. Hier matin, Twitter et Facebook ont annoncé qu’ils avaient supprimés un total de 30 comptes qui tentaient de diffuser de fausses informations au Bangladesh, 10 jours avant les élections législatives. Le plus inquiétant est que d’après les deux réseaux sociaux, tous les comptes supprimés avaient un lien direct avec le gouvernement. Dans un billet sur son blog, Facebook a d’abord déclaré qu’il avait été alerté par de faux articles. Les pages en question ont vraisemblablement été conçues pour ressembler à des médias et ont affiché du contenu pro-gouvernemental et anti-opposition. Voici ce qu’a déclaré Twitter à propos des comptes supprimés : « en collaboration avec nos pairs de l’industrie médiatique, nous avons identifié et suspendu un très petit nombre de comptes provenant du…

Send this to a friend