Facebook

Selon Matt Navarra, consultant en médias sociaux, Facebook aurait ajouté en version bêta un nouvel onglet intitulé « News ». Cette section récapitule le contenu de plusieurs médias présents sur la plateforme. Un autre onglet avait également été ajouté il y a quelque temps, pour lutter contre les fake news, ce qui insinue que l’onglet « News » ne devrait pas être touché par ce type de contenu. Selon Matt Navarra, des internautes provenant principalement d’Espagne et de Taiwan ont répondu à son tweet en indiquant que l’onglet « News » leur était également accessible. Pour le moment, le réseau social n’a rien confirmé, mais cette nouvelle fonctionnalité avait déjà été annoncée il y a quelques semaines. Il est donc fort probable qu’elle soit lancée dans le monde entier dans les semaines à venir. New! Facebook News tab is now available for me in the UK pic.twitter.com/6P7LZGuwOS— Matt Navarra (@MattNavarra) 16 avril…

Selon le site CNBC, Facebook développerait son propre assistant vocal pour rivaliser avec Siri, Alexa, ou encore Google Assistant. Le projet qui a débuté en 2018, soit la même année de la sortie du casque VR Oculus Quest sera dirigé par l’équipe en charge des appareils Oculus. Facebook a récemment confirmé la nouvelle, et révèle que son assistant vocal fonctionnera sur tous les appareils de la gamme Oculus, mais également à l’enceinte connectée Portal, lancée en 2018. Pour le moment, Portal repose sur l’assistant vocal d’Amazon, Alexa. Cependant, en créant son propre assistant, Facebook pourrait changer la donne et prendre son indépendance. Un porte-parole avait déclaré à Reuters que « nous travaillons au développement des technologies de l’assistant vocal et de l’intelligence artificielle, qui pourraient fonctionner sur toute notre gamme de produits AR/VR, y compris les produits Portal, Oculus et les futurs produits ». Ajouter un assistant vocal à la réalité virtuelle…

Business Manager, l’outil de Facebook qui facilite la gestion et l’analyse des campagnes publicitaires sur le réseau social, met en place des améliorations tout au long de l’année afin de rendre la tâche plus simple aux entreprises. Hier, Facebook a annoncé une nouvelle interface pour son Business Manager. Depuis mardi, certains utilisateurs ont pu remarqué quelques changements, comme la structure des campagnes et de la recherche sur l’interface. Un nouveau design, plus sobre, avec un look and feel plus moderne sera déployé progressivement. Le design et l’aspect visuel du Business Manager rendront l’utilisation de l’outil plus agréable et plus intuitive. La disposition des éléments sur l’écran de l’utilisateur sera pensée, notamment l’espace supérieur de l’interface, qui n’est pas optimisée, surtout pour les utilisateurs qui travaillent sur de petits écrans. Les améliorations prévues permettront aux utilisateurs d’avoir une navigation plus fluide sur l’interface, et offriront une expérience de gestion plus optimisée.…

Facebook tient peut-être la recette du succès. Alors que le réseau social peine à conserver l’engouement de ses utilisateurs, Instagram bat des records en permanence. Ce succès est grandement dû à son format story. Récemment, Facebook a intégré à son tour ce format dans son application. Néanmoins, l’effet escompté n’est pas au rendez-vous. Le réseau social tente le tout pour le tout, et teste actuellement une fonctionnalité permettant de réunir les traditionnels posts du feed Facebook, et les stories. Facebook is testing to turn News Feed into Story Feed pic.twitter.com/83H7VWcgmD— Jane Manchun Wong (@wongmjane) 15 avril 2019 C’est encore une fois Jane Manchun Wong qui est à l’origine de cette trouvaille. Toutefois, Facebook n’a pas commenté cette annonce. Il n’est donc pas impossible que ce soit tout simplement un bug. Cependant, on sait que Facebook est susceptible de revoir son système de navigation sur l’application, il est donc autant probable…

Dans sa lutte contre les fake news, Facebook ne se relâche pas. Hier, le réseau social annonçait quelques nouvelles mises à jour destinées à bloquer au maximum les contenus mensongers. Cette fois, Facebook a mis l’accent sur les groupes. Justement, début avril, nous apprenions que de nombreux groupes servaient de marché pour la cybercriminalité. Pour le moment, Facebook reste concentré sur les fake news. L’entreprise de Mark Zuckerberg explique que les groupes qui partagent de fausses informations de manière récurrente seront pénalisés dans le référencement. De plus, Facebook envisage de certifier les groupes, comme il le fait pour les pages. Les groupes certifiés seront regroupés sous l’onglet « Group Quality ». Des fact-checkers recrutés par le réseau social dans les médias du monde entier seront chargés de vérifier la véracité des propos partagés au sein de la communauté. Le réseau social a aussi choisi d’être plus transparent avec ses utilisateurs.…

Alors que nous apprenions il y a quelques semaines que des cybercriminels se servaient d’Uber et d’Airbnb pour blanchir de l’argent, une équipe de chercheurs de chez Cisco Talos, une entreprise spécialisée dans la sécurité, vient de révéler une liste de groupes Facebook malfaisants. Ces derniers se sont intéressés de près à l’activité de 74 groupes privés sur Facebook recréant de véritables marchés aux puces en ligne pour cybercriminels. Quand on pense cybercriminalité, on imagine des serveurs cachés, des mots de passe introuvables, des arnaques bien ficelées et très difficiles à démanteler. Pourtant il se trouve que des cybercriminels agissent pratiquement sans protection, sur de simples groupes Facebook pour acheter ou vendre des renseignements sur des cartes de crédit volées. Le rapport publié vendredi dernier par l’entreprise présente comment des criminels se livrent à leurs activités sans grande protection, sur Facebook, dans des groupes privés mais absolument pas sécurisés pour…

Mauvaise nouvelle pour Facebook. Les chercheurs de l’entreprise spécialisée en cybersécurité UpGuard ont annoncé que les données de millions d’utilisateurs du célèbre réseau social de Mark Zuckerberg, Facebook ont été exposées publiquement sur des serveurs Amazon. Au total c’est 540 millions de dossiers et 22 000 mots de passe qui ont été divulgués. Des applications tierces au coeur du problème Deux applications sont à l’origine de cette fuite de données. En effet, l’une d’entre elles est un jeu développé par Cultura Colectiva, une société mexicaine. Un dossier de 146 Go, contenant 540 millions d’enregistrements de données Facebook à savoir, commentaires, likes, noms des comptes, identifiants a été délibérément publiés sur un serveur Amazon S3. Les chercheurs d’UpGuard ont tenté de contacter la société à deux reprises, sans réponse. À savoir que Cultura Colectiva est une société de média importante (plus de 3M de fans sur Facebook) qui édite un site…

Send this to a friend