Instagram : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Instagram

Le réseau social de l’image teste actuellement de nouvelles techniques pour pouvoir récupérer un compte piraté, plus facilement. Instagram veut également aller plus loin et va proposer de nouvelles mesures de sécurité, si jamais votre nom d’utilisateur était détourné. Le processus actuel est trop lourd La récupération d’un compte pourrait être beaucoup plus simple dans les mois à venir. C’est la promesse qu’aimerait tenir le réseau social, souvent critiqué pour des procédures trop longues et trop complexes dans ce cas-là. Aujourd’hui si vous avez perdu vos identifiants pour n’importe quelle raison, vous devez remplir un formulaire d’assistance pour récupérer vos codes d’accès. Demain, Instagram vous proposera de recevoir un code à six chiffres sur votre numéro de téléphone ou sur votre adresse e-mail. Grâce à ce code, vous pourrez réinitialiser vos identifiants et récupérer votre compte de manière extrêmement simple. Une méthode qui vous permettrait de récupérer vos identifiants de…

Il semblerait que la toile ait trouvé un nouveau challenge : qui aura les intérêts publicitaires les plus farfelus sur Instagram ? Si l’on peut difficilement douter de la qualité du ciblage de l’outil publicitaire de Facebook, pourquoi de tels résultats sur Instagram ? Lors d’une réunion sur le fonctionnement des publicités sur l’écosystème de la société de Mark Zuckerberg, je me suis risqué à demander pourquoi la liste des centres d’intérêt publicitaires était si « bizarre » et bien différente du réseau social principal. Pour Facebook, cette liste est tout à fait normale, mais pas pour le reste d’Internet (et ça fait du monde). Comment consulter vos centres d’intérêt publicitaires sur Instagram ? La méthode pour consulter cette liste sur Instagram est très simple, et à la portée de tous. Il suffit de suivre ce chemin : Paramètres ; Sécurité ; Accéder aux données ; Centres d’intérêt publicitaires. Comme…

Les « Branded Content Ads » débarquent. Aujourd’hui, sur Instagram, vous voyez certainement déjà des posts sponsorisés par des marques. Jusque-là, rien de nouveau. Cependant, une petite révolution va faire son apparition sur nos fils d’actualité. Le réseau social va offrir la possibilité à des marques de sponsoriser des posts d’influenceurs. Voilà qui va clairement accentuer le développement des micro-influenceurs. Ces nouvelles publicités seront visibles sur notre fil et dans nos stories. Instagram cherche très clairement à valoriser le travail des micro-influenceurs, possédant des communautés très engagées. En permettant aux marques de booster leurs posts, le réseau social ouvre une nouvelle voie dans le domaine de l’influence. Le message est assez clair : plus besoin d’avoir des millions et des millions de followers, ce qui compte c’est l’engagement. C’est une bonne nouvelle pour les influenceurs passionnés, qui tentent de rassembler des personnes ayant un centre d’intérêt en commun. Demain, vous verrez peut-être…

Une fois de plus, Jane Manchun Wong a découvert une nouvelle fonctionnalité sur un réseau social. Instagram teste un nouveau sticker pour les stories affichant les paroles des chansons. L’été dernier, le réseau social a lancé un sticker permettant d’intégrer de la musique aux stories. De cette manière sur une photo ou une vidéo, un utilisateur peut ajouter un extrait de sa chanson favorite à sa story. Petit problème, alors que la fonctionnalité a été déployée officiellement il y a plus d’un an, certains utilisateurs d’Instagram n’y ont toujours pas accès. Instagram mise sur les stickers pour conserver l’attrait des stories Instagram refined the Lyrics Sticker UI, now with icons for each sticker style. ( just release it already <3 ) previously: https://t.co/kvbP95pEZi pic.twitter.com/LDjI3WqQiC — Jane Manchun Wong (@wongmjane) 12 mai 2019 Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, les paroles apparaissent au fur et à mesure que…

Fake news, théories du complot, et plus globalement désinformation, ne touchent pas seulement Facebook, YouTube, et Twitter. Instagram serait aussi très touché par ce type de contenu. La plateforme appartenant au groupe Facebook s’emploie déjà à faire baisser le nombre de faux engagements. Bientôt, Instagram devrait encore aller plus loin en envoyant des posts suspects auprès des partenaires de Facebook qui aident le groupe à lutter contre la désinformation. Comme sur Facebook, les publications jugées fausses ne seront pas supprimées. Toutefois, elles n’apparaîtront pas dans l’onglet Explorer et surtout ne seront pas référencées sur le hashtag utilisé. Un porte-parole confirme cette information à Poynter : « Notre approche en matière de désinformation est la même que celle de Facebook – lorsque nous trouvons de l’information erronée, plutôt que de la supprimer, nous réduisons sa diffusion. » Depuis les élections de mi-mandat américaines, Instagram dit travailler avec l’équipe de surveillance de…

Nous vous en parlions il y a quelques jours… Jane Manchun Wong avait repéré que le nombre de j’aime sur une photo Instagram pourrait disparaître. Une annonce étonnante et qui amène réfléchir sur le but premier du réseau social Instagram. À l’occasion de la conférence F8, Adam Mosseri à la tête du réseau social a confirmé que des tests étaient en cours. Comme le rapporte TechCrunch, Instagram a décidé de tester cette nouvelle fonctionnalité au Canada. Côté fonctionnement, le dernier est très simple. En vous baladant sur le fil d’actualité, vous verrez toujours apparaître des photos, les commentaires sur ces dernières, mais plus le nombre de likes. Cette information sera cachée, sauf pour les personnes ayant posté une publication, qui pourront toujours obtenir le nombre de likes d’une publication et voir qui a aimé le post. Instagram explique tester cette fonctionnalité, car « nous voulons que vos abonnés se concentrent…

La protection de la vie est un droit essentiel à l’Homme. Cependant, avec l’arrivée du numérique, le commerce des données ne cesse de grandir et reste une problématique majeure pour la justice. Comme le rapporte, Techcrunch, jeudi 25 avril, trois enquêtes ont été lancées contre Facebook pour non-respect des lois sur sa plateforme. Trois nouvelles affaires judiciaires contre le mastodonte du numérique La plateforme est de nouveau pointée du doigt pour l’utilisation illégale de données personnelles. En effet, l’autorité irlandaise est la première a avoir lancé une enquête, pour une violation de « centaines de millions » de mots de passe. Les employés de Mark Zuckerberg auraient en effet eu accès à des millions de mots de passe d’utilisateurs d’Instagram et Facebook, car ces derniers étaient « stockés dans un format lisible dans nos systèmes de stockage de données interne. » D’autre part, les autorités canadiennes ont aussi annoncé leur intention de…

Send this to a friend