Amazon

Les États-Unis ont une longueur d’avance en termes d’usages et de consommation des enceintes connectées (smart speaker en anglais). Rien d’étonnant quand on regarde les deux principaux acteurs du marché : Google (avec Google Assistant) et Amazon (avec Alexa) et leur logiciel. Ce dernier comptabilise plus de 60% des parts du marché des enceintes connectées aux États-Unis en mai 2018. Ce qui explique peut-être le choix de l’Université de Saint-Louis d’équiper en Amazon Echo Dot les chambres et appartements de son campus : Si vous avez regardé la vidéo (digne des séries B américaines), l’enceinte servira de point d’information pour les étudiants en ce qui concerne le campus de l’Université (horaires de la bibliothèque, où se situe le bureau d’information…). Ce qui pour l’instant semble plus être un gadget et un coup de com’ de la part de l’université pourrait s’avérer un bel outil d’apprentissage et d’accompagnement à moyen terme. Cela…

Cortana Alexa
Contrôler Alexa depuis Windows 10, et Cortana depuis un Amazon Echo
Avec "Amazon Updates" Alexa vous informera lorsqu'elle aura la réponse à une ancienne question

Alors qu’Amazon avait trouvé le moyen de se différencier de ses concurrents grâce à une fonctionnalité de son service de streaming Prime Video, Jennifer Salke, responsable d’Amazon Studio a annoncé y mettre fin. « Nous avons mis de côté le vote du public sur les pilotes Prime Vidéo, pour le moment. » À la place, Amazon utilisera ses propres baromètres de tests, ainsi que « certaines données utilisateur » pour prendre des décisions. Un système qui paraissait utile pour l’utilisateur et qui l’impliquait dans le service, mais comme l’explique Albert Chang, co-responsable de la TV chez Amazon, « le processus prenait trop de temps » pour atteindre le public. Pour rappel, chaque année Amazon lançait plusieurs épisodes pilotes sur Prime Video, qui étaient soumis aux commentaires et aux votes du public. Le pilote avec le plus de votes devenait ensuite une série comme par exemple, Mozart in The Jungle. Chang donne…

Amazon Youtube Bourse
Rekognition Amazon
L'ACLU souhaite mettre garde contre l’utilisation des logiciels de reconnaissance faciale par les autorités

En 2016, Amazon faisait l’acquisition de la startup Partpic, qui, contrairement à Graphiq, n’avait pas pour objectif de compléter la palette de compétences d’Alexa. En effet, grâce au travail, qui a été réalisé autour de la réalité augmentée, le géant américain de la vente en ligne va proposer une nouvelle option : Part Finder. Celle-ci identifie vis, clous, boulons et autres éléments de quincaillerie en quelques minutes après l’analyse d’un cliché. Combien de bricoleurs sont en mesure d’identifier d’un simple coup d’œil la taille exacte d’un écrou ? Très peu ! Pourtant, lorsqu’il est nécessaire d’en racheter, ce serait tellement pratique de pouvoir sauter l’étape, qui consiste à se rendre dans un magasin spécialisé pour demander de l’aide. Bonne nouvelle, ce sera bientôt possible en utilisant l’appareil photo d’un smartphone ! C’est officiel, Amazon a commencé à déployer Part Finder, une nouvelle option qui identifie aussi bien les écrous que…

Amazon Prime Day
UPS camion
Faites vous livrer dans votre immeuble et récupérez votre colis le soir en rentrant chez vous

Il se pourrait bien que le géant américain du ecommerce ait du souci à se faire ! Microsoft et Walmart, leader américain de la grande distribution, viennent d’annoncer un partenariat qui concerne principalement les domaines de la technologie et de la distribution. C’est Walmart qui a annoncé cette nouvelle entente entre les deux entreprises, lors la conférence Microsoft Inspire. Durant les cinq prochaines années, les services de Microsoft comme Azure et Microsoft 365 seront utilisés au sein de l’entreprise issue de la grande distribution. Cette entente peut paraître insolite, néanmoins, il ne faut pas oublier qu’Amazon est le principal concurrent de Walmart au niveau de la vente en ligne et qu’Amazon est aussi le concurrent numéro un de Microsoft en matière de cloud. De plus, il semblerait que la société de Bill Gates planche sur une technologie concurrente de celle d’Amazon Go. Situé à Seattle, le premier magasin physique de…

Amazon produits haineux
L'entreprise a jusqu'à la fin du mois pour se justifier
Amazon Youtube Bourse

Avec Blue Origin, Jeff Bezos, fondateur d’Amazon souhaite faire des voyages dans l’espace la future tendance touristique. Alors que l’entreprise pourrait envoyer des hommes dans l’espace à partir de l’année prochaine, le prix du billet commence à se préciser. Il coûtera ainsi entre 200 000 et 300 000 dollars, et les premiers passagers devraient être des employés de l’entreprise, a confié l’agence Reuters. Des informations non confirmées par l’entreprise, car encore confidentielles. Cette somme permettra aux plus chanceux (mais surtout aux plus riches) de prendre place à bord de la fusée autonome New Shepard, pour observer la Terre vue du ciel en apesanteur, avant de retourner sur la planète bleue dans une capsule pressurisée équipées de six fenêtres d’observation. Bien que la somme puisse paraître conséquente, six passagers à bord avec un billet à 300 000 dollars ne permettraient pas de couvrir les 10 millions de dollars de coût de…

Amazon prostitution prison grève
Il devrait bientôt être possible de trouver des produits Amazon via Snapchat

Dès cet automne, un second point de vente Amazon Go ouvrira ses portes dans la ville de Seattle, même lieu que le premier magasin de la firme. Au mois de janvier 2018, la firme de Jeff Bezos annonçait l’ouverture officielle d’Amazon Go, premier magasin portant directement le nom de l’entreprise. Après une mise au point longue et difficile du système, Amazon avait révélé une première boutique dont l’objectif était de mettre fin aux attentes en caisse. Remplaçant le personnel par des technologies basées sur l’intelligence artificielle, nul doute que le concept était ambitieux. Par la suite, la société avait indiqué qu’elle souhaitait ouvrir une demi-douzaine d’autres magasins d’ici la fin de l’année en cours, ciblant également les villes de Chicago et San Francisco. Néanmoins, GeekWire indiquait dans un article daté du 3 juillet que la compagnie de ecommerce se tournait avant tout vers Seattle, la ville dans laquelle elle a…

Amazon achète la pharmacie en ligne PillPack pour quasiment 1 milliards de dollars
Mais n’espérez pas pouvoir remplacer Siri si facilement !

L’attente est officiellement terminée : le service Prime Wardrobe débarque dans les foyers américains. Après une bêta lancée en juin dernier sur un groupe d’abonnés Prime US, le service d’essayage de vêtements d’Amazon est accessible depuis n’importe quel abonnement Prime aux États-Unis. Le service Prime Wardrobe d’Amazon, c’est quoi exactement  ? Face à l’engouement des internautes pour les sites d’achat personnalisés en ligne, Amazon a décidé de lancer le service Prime Wardrobe. Mais plutôt que d’employer des stylistes chargés de créer des tenues personnalisées à partir de goûts et mensurations indiqués par les utilisateurs, le géant américain de la vente en ligne s’affranchit de l’un des freins à l’achat à distance : l’absence d’essayage avant de passer une commande. Qui n’a jamais tremblé, au point d’abandonner son panier, à l’idée de recevoir un magnifique maillot de bain, trop grand ou trop petit ? En effet, avec le service Prime Wardrobe, les abonnés…

Alexa for Hospitality, une version d'Amazon Echo destinée au secteur de l'hôtellerie

Send this to a friend