Amazon

Ce week-end de décembre, une centaine d’employés d’Amazon, pour la plupart afro-américains, ont souhaité faire entendre leurs revendications en manifestant devant leur entrepôt dans la ville de Shakopee dans l’État du Minnesota. « Écoutez notre voix, écoutez notre voix », voici ce que scandait la foule devant un entrepôt d’Amazon, selon TechCrunch. Les protestations deviennent monnaie courante pour le géant américain. Voilà plusieurs années déjà que la société de Jeff Bezos est accusée de faire travailler ses salariés d’entrepôts dans des conditions douteuses. Plus tôt cette année, les pressions exercées par un sénateur bien connu du Vermont, Bernie Sanders, ont amené l’entreprise à adopter un salaire minimum de 15 $ par heure. Parmi les revendications principales, les manifestants parlent de leurs conditions de travail injustes et du mauvais traitement d’une main-d’œuvre locale composée d’environ 40% d’africains de l’Est, pour la plupart venus de Somalie. Voici ce qu’a déclaré l’un des employés de…

Amazon a annoncé l’ouverture d’une mini-version Amazon Go à Seattle. Plus petite qu’un magasin normal, elle ne manquera pas pour autant de toutes les fonctionnalités qui font la réussite de l’enseigne. Par exemple, sa construction autoportante utilisera également les fameuses caméras ainsi que les capteurs qui détectent quels produits sont achetés ou non. Rappelons que le premier Amazon Go avait aussi ouvert ses portes à Seattle début 2017. En outre, sa popularité fulgurante a permis à l’entreprise d’ouvrir d’autres magasins à Chicago et San Francisco. Par ailleurs, le géant prévoit également d’ouvrir des magasins en Europe. Le but de ces mini-versions est de s’étendre dans les aéroports, afin d’élargir la cible d’Amazon Go. De cette manière, au vu des millions de personnes qui prennent l’avion, la société verra ses bénéfices connaître une belle augmentation. Néanmoins, cette mini-version disponible au sixième étage de l’immeuble Macy’s, à Seattle, mesurant environ 41 m2…

Déjà depuis juillet, Alexa, l’assistant d’Amazon, est capable de vous communiquer les heures d’ouverture et les numéros de téléphone des entreprises qui se trouvent à proximité de votre lieu d’habitation. Désormais, l’IA va encore plus loin, elle est capable de passer un appel téléphonique en votre nom auprès des commerces locaux. TheVerge rappelle qu’Alexa n’est pas encore au niveau de son concurrent Google Duplex. Il s’agit d’un assistant disponible sur Pixel, qui lui, est capable d’échanger avec un restaurant et de parler à votre place pour réserver une table, un rendez-vous chez le coiffeur etc. En plus de cette nouvelle fonctionnalité, les mises à jour assez fréquentes d’Alexa sont en train d’acquérir des niveaux de technologie très intéressantes. Vous pourrez bientôt lui demander de générer des notifications mobiles, de passer automatiquement un appareil Echo en mode « ne pas déranger », ou encore programme l’arrêt de la lecture d’une playlist à telle…

Les employés d’Amazon travaillant au centre de traitement des commandes de Robbinsville, dans le New Jersey, ont eu une mauvaise surprise jeudi 7 septembre. Un des robots de le société a accidentellement ouvert un paquet de répulsif à ours, envoyant 24 employés à l’hôpital, dont un dans des conditions extrêmement critiques. L’enquête préliminaire avait permis d’établir que le répulsif était accidentellement tombé d’une des innombrables étagères que compte l’entrepôt. Cependant, sa précision était approximative. En effet, un porte-parole du canton de Robbinsville, où se sont déroulés les faits, a déclaré que l’incident s’était produit par la faute d’une machine qui avait percé l’emballage du répulsif. La défaillance des robots peut parfois arriver, mais elle est particulièrement inquiétante dans l’un des entrepôts d’Amazon. Chez le géant du e-commerce, on « emploie » un grand nombre de robots, des bras automatisés aux systèmes de reconnaissance visuelle, le tout pour assister les employés…

Amazon tente de révolutionner les supermarchés traditionnels avec des concepts très technologiques. En début d’année, l’entreprise a lancé son premier Amazon Go, un supermarché sans caisse. Depuis, plusieurs se sont implantés dans diverses villes américaines comme San Francisco et New York. Mais alors que le géant du e-commerce se concentre pour le moment sur les États-Unis, en France c’est Carrefour qui pourrait copier le modèle des magasins sans caisse comme le rapporte Linéaires. On apprend ainsi qu’au printemps prochain, les employés de la firme seront les premiers à tester un magasin connecté, développé par l’entreprise et situé au siège de l’entreprise, à Massy. 4 personnes devraient travailler sur le projet, en « mode start-up ». À l’intérieur du magasin d’un peu plus de 56 mètres carrés, plusieurs technologies comme la reconnaissance faciale et des caméras afin de permettre aux clients de faire leurs courses sans avoir à sortir leur portefeuille. En mai…

Amazon vient de développer une intelligence artificielle capable d’effectuer un tri dans les informations contenues dans les dossiers médicaux. Le but étant d’améliorer le suivi des patients. Ce logiciel développé par les ingénieurs « amazoniens », pourra donc traiter de longs comptes rendus médicaux. Tout en identifiant les éléments indispensables à un diagnostic efficace. Ainsi les symptômes, les différents examens, les comptes rendus opératoires, les images radiologiques seront toutes retranscrites numériquement dans un document récapitulatif. Dans un marché du stockage et de l’analyse des données qui pèse déjà plus de 7 milliards de dollars, ce logiciel est censé aider les professionnels de santé dans leurs prises de décisions thérapeutiques ou diagnostiques. Les professionnels intéressés peuvent déjà utiliser cet outil. Il leur suffit de transmettre leurs fichiers médicaux vers la plateforme Amazon Comprehend Medical. Pour le moment, le logiciel est uniquement en langue anglaise. Des entreprises du secteur de la santé ont déjà…

En plus d’être leader du e-commerce, Amazon s’illustre dans de nombreuses innovations technologiques. On peut par exemple penser à son assistant Alexa ou encore à l’ouverture des magasins sans caisse et ultra connectés, les Amazon Go. Ce savoir faire, Amazon le développe en interne avec des experts, mais également grâce à des cours sur le machine learning, utilisés pour former les employés de la société. Dans un article, Matt Wood, DG de l’IA chez Amazon Web Services, annonce que ces cours sont à présents disponibles à tous et gratuitement. Il explique « nous utilisons le machine learning chez Amazon depuis plus de 20 ans. Avec des milliers d’ingénieurs concentrés sur le machine learning dans l’ensemble de la société, il existe très peu de pages de vente, de produits, de technologies d’exécution, de magasins Amazon qui n’ont pas été améliorés grâce à l’apprentissage automatique d’une manière ou d’une autre. De nombreux clients…

Send this to a friend