Alexa : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Alexa

D’après de récentes recherches menées par Loup Ventures et publiées dans son dernier rapport trimestriel, l’assistant vocal de Google dépasserait largement celui d’Amazon et d’Apple. En effet, il semblerait que Google Assistant soit le grand vainqueur des intelligences artificielles qui nous accompagnent au quotidien. 100% de compréhension Les équipes de Google ne cessent d’améliorer leur outil d’IA. Récemment, nous apprenions que Google déployait une nouvelle fonctionnalité qui devrait ravir les utilisateurs d’applications tierces ! Comme le rapporte AndroidPolice, Assistant est désormais capable de lire les messages que vous recevez sur une application tierce comme WhatsApp, Slack ou encore Telegram. Vous avez également la possibilité d’y répondre directement via Google Assistant. Les analystes Gene Munster et Will Thompson ont posé à chacun des trois assistants vocaux les mêmes 800 questions dans cinq grandes catégories et ont noté leurs réponses selon leur précision. L’étude montre que l’intelligence artificielle de Google aurait compris…

Selon le rapport « Voice Tech 2019 », de la société Mangrove Capital, Apple devrait présenter SiriOS d’ici 2020. Le rapport précise même que cette présentation pourrait avoir lieu pendant la WWDC 2020. D’après la société d’investissement, l’assistance vocale devrait connaître une expansion considérable au cours des dix prochaines années, si bien que le marché des assistants virtuels pourrait dépasser celui des applications mobiles. Mangrove Capital explique que le marché des assistants vocaux pourrait atteindre 1000 milliards de dollars dès 2025. Cette explosion devrait bouleverser l’utilisation actuelle du web. Ainsi, alors que l’on comptait 2 milliards d’achats effectués par assistants vocaux en 2018, on devrait en compter près de 40 milliards en 2022. Dans ce rapport, quelques prédictions semblent complètement farfelues, bien que loin d’être impossible. Par exemple, la société estime que nos claviers devraient disparaître d’ici 5 à 10 ans au profit de la voix, ainsi que l’arrivée de…

En mai dernier, Amazon a introduit une nouvelle fonctionnalité Alexa. Cette dernière permet de supprimer facilement l’historique des conversations avec l’assistant vocal. Une option plutôt pratique, puisqu’Amazon ne supprime pas les conversations tant que l’utilisateur ne le fait pas manuellement. Amazon conserverait tout de même quelques bribes de conversations qui contiennent certains détails importants pour la société. Christopher Coons, sénateur du Delaware a tenu à adresser une lettre à Jeff Bezos, afin de lui demander combien de temps les conversations étaient conservées par la société. Dans sa réponse, Amazon affirme effacer les transcriptions « de tous les systèmes de stockage principaux d’Alexa », seulement si l’utilisateur effectue la démarche. Dans le cas contraire, les conversations peuvent être stockées sur les serveurs Amazon pour une durée indéterminée. Comme précisé plus haut, toutes les interactions ne seront pas supprimées même après avoir fait la demande. Brian Huseman, vice-président d’Amazon, écrit dans sa…

Hier le célèbre assistant personnel Alexa a été dans l’incapacité de répondre à un grand nombre d’internautes pendant un certain temps. L’intelligence artificielle a fait un break de plusieurs heures, contre son gré. En effet, son système a du faire face à des problèmes liés à son fonctionnement, ce qu’elle s’était empressé de partager à ses utilisateurs avec une réponse simple : « j’ai des problèmes, veuillez réessayer plus tard ». Un système jusqu’alors parfait Depuis son arrivée sur le marché, Alexa n’avait pas encore connu de souci technique aussi grand. L’étonnement était donc général lorsque de nombreux utilisateurs se sont rendus compte du problème conséquent de leur assistant personnel fétiche. Alexa a décidé de s’arrêter durant quelques heures en expliquant simplement à ses interlocuteurs :«j’ai des problèmes, veuillez réessayer plus tard ». Heureusement, le malencontreux souci technique a trouvé sa solution, comme l’explique le porte-parole d’Amazon à Techcrunch : «Cet après-midi, nous avons eu…

Quand Amazon annonçait l’année dernière qu’Alexa pourrait bientôt contrôler Apple Music sur des enceintes autres qu’Amazon Echo, cela paraissait très optimiste. Toutefois, la firme de Seattle confirme ses ambitions, et Sonos annonce sur Twitter qu’Alexa peut désormais interagir avec Apple Music depuis ses enceintes Sonos One, et la barre de son Beam. In the US, UK, and Ireland, you can now use your voice to control @AppleMusic through your Sonos One, Beam, or Echo device. Just add the #AppleMusic skill in your Alexa app. pic.twitter.com/2yNius56jo— Sonos (@Sonos) 17 avril 2019 Cette fonctionnalité pour le moment disponible aux États-Unis, au Royaume-Uni, ou encore en Irlande, permet aux utilisateurs de profiter de la technologie Alexa sur du matériel bien plus qualitatif que les enceintes Amazon. Pour le moment seul deux articles de la gamme Sonos sont compatibles, espérons que dans le futur la lampe née de la collaboration avec IKEA soit à…

Depuis le lancement d’Alexa en France juin dernier, ses Skills ne cessent d’augmenter. Grâce au Alexa Skills Kit (ASK), les développeurs du monde entier peuvent concevoir facilement, et ajouter leurs propres services sur les appareils compatibles. C’est la raison pour laquelle Amazon a décidé de lancer son programme « Alexa Developer Rewards ». L’objectif étant de rémunérer les développeurs français, qui au total ont déjà créé plus de 1 000 Skills. Désormais, ils ne sont pas les seuls à pouvoir en créer. Grâce à « Alexa Blueprints », les propriétaires d’Alexa peuvent eux aussi créer leurs propres fonctionnalités, mais juste pour eux. Les développeurs font partie intégrante de la stratégie d’Amazon afin d’augmenter le nombre de Skills sur Alexa, même si au travers d’ASK ils continuent d’en créer pour l’entreprise. Le programme « Alexa Developer Rewards » est présent dans 23 pays à ce jour, et désormais, la France en fera partie.…

Amazon a annoncé le 11 février 2019 le rachat pur et simple de Eero. Les systèmes Wi-Fi de Eero possèdent l’avantage d’être configurés en quelques minutes, et couvrent chaque pièce du domicile avec un débit de qualité. De l’intérêt des étoiles sur Amazon Amazon est toujours occupé à trouver des entreprises pour renforcer son activité de maison intelligente. On se doute que sa veille est permanente sur le sujet. Il lui a suffi de suivre les notes attribuées par ses clients sur Amazon.com en matière de fiabilité du Wi-Fi pour se convaincre qu’ Eero était décidément une bonne affaire. Amazon connaissait bien l’entreprise. Elle l’avait aidée à se lancer en 2015 (via sa plateforme LaunchPad). Cette dernière plateforme propose des solutions pour faciliter l’installation de réseaux Wi-Fi. On installe en moins de 10mn un Wi-Fi de qualité dans de grands espaces. Un système de maillage bien pensé permet d’éviter les…