Selon la dernière étude de Canalys – entreprise spécialisée dans l’analyse de données – le marché des objets connectés va exploser. Cette tendance devrait particulièrement s’observer en Chine, où Apple demeure la seule entreprise étrangère à réussir à se faire une place sur le marché.

Alexa d’Amazon, l’assistant Google, le HomePod mini, et de façon générale les enceintes connectées de différentes marques, devraient poursuivre leur conquête fulgurante des marchés. En 2021, le nombre d’enceintes intelligentes à travers le monde devrait atteindre 163 millions, soit une croissance de 21%.

Graphique représentant l'évolution des enceintes connectées dans le monde

Graphique représentant l’évolution des enceintes connectées dans le monde

En 2020, malgré la pandémie de SRAS-CoV-2, les premières prévisions laissent paraître une croissance positive. Sur l’année écoulée, en Chine, le marché des enceintes connectées a bondi de 16%. De quoi confirmer son statut de marché leader. Cette augmentation se généralise à l’échelle mondiale, mais de manière moindre, avec une hausse de 3% attendue.

De belles perspectives pour Apple en Chine

En octobre 2020, Apple, avec le HomePod mini, suit les traces de Google et d’Amazon en réduisant la taille de son boîtier et son prix. Vendue à 99 dollars, l’enceinte connectée du géant à la pomme a des perspectives de développement importantes en Chine, mis à part que son intelligence artificielle a moins la cote chez les consommateurs. « Le HomePod mini est en concurrence avec d’autres nouveaux appareils à 99 dollars, qui sont plus imposants en taille et dont les assistants sont perçus comme plus intelligents », constate le directeur de la recherche de chez Canalys, Jason Low.

Bien que le prix soit en baisse par rapport au modèle précédent (autour de 200 euros), il reste élevé pour la majorité des Chinois : « Le tarif de 99 dollars américains est pratiquement un no man’s land en Chine, mais il est suffisant pour attirer les utilisateurs d’Apple », note Cynthia Chen, analyste de recherche chez Canalys. Bien que la confrontation avec les acteurs locaux – comme Baidu – s’annonce rude, le HomePod mini pourrait aider l’entreprise fondée par Steve Jobs à imposer ses différents outils sur le marché chinois. « Apple devrait se saisir de cette opportunité pour encourager l’adoption de son service de musique et ses autres services utilisés à la maison », explique Cynthia Chen.

D’ici l’horizon 2024, les prévisions annoncent 640 millions d’enceintes connectées sur le marché mondial. Avec la 5G, les objets connectés profiteront d’un débit inédit qui facilitera grandement leur utilisation et par conséquent leur déploiement. C’est même probablement sur ce dernier point que réside un des enjeux les plus importants : « Il est essentiel que l’ensemble des partenaires de l’écosystème soient très attentifs aux réalisations des éditeurs de logiciels, tout en ayant le sens aigu de la découverte de nouveaux cas d’utilisation, car les utilisateurs changent leurs habitudes avec la pandémie actuelle », conclut Jason Low.