Tag

Chine

La société Apple Inc, a annoncé vendredi dans un communiqué qu’elle allait lancer un fonds de 300 millions de dollars (257 millions d’euros) pour les énergies propres en Chine, investissant avec ses sous-traitants dans des projets qui pourraient alimenter jusqu’à un million de foyers chinois en énergie renouvelable. La pomme « verte » Ce nouveau partenariat qui reliera ses fournisseurs en Chine à des sources d’énergie renouvelable permettra d’accroître l’utilisation de l’énergie propre dans le pays qui est considéré comme le plus polluant au monde. Le fabricant d’iPhone s’est associé à 10 de ses fournisseurs de composants dont Pegatron Corp et Wistron Corp pour créer un nouveau fonds de 300 millions de dollars. Ce partenariat permettra d’investir dans les sources d’énergie renouvelables au cours des quatre prochaines années. La mission est de stimuler l’utilisation des énergies renouvelables dans sa chaîne d’approvisionnement, qui est principalement répartie dans les régions de Chine. La mission d’Apple en…

xiaomi debut

Xiaomi, le 4ème plus grand vendeur de Smartphones au monde,…

baidu intel conduite autonome

En Chine, à Beijing un système d’intelligence artificielle a battu 15 médecins chinois sur le diagnostic de tumeurs cérébrales et les prédictions d’expansion d’hématomes. Le site Xinhuanet, explique que l’IA a réussi à établir 87% de diagnostics corrects sur 225 cas en seulement 15 minutes. De leur côté, les médecins ont atteint une précision de 66% en 30 minutes. En ce qui concerne les expansions d’hématome cérébral, l’IA a donné des précisions correctes dans 83% des cas contre « seulement » 63% pour le groupe de médecins. Malgré ces résultats, il faut noter que la précision atteinte par les médecins est bien meilleure que la moyenne des hôpitaux. C’est en tout cas, ce que rapporte Gao Peiyi, chef du département de radiologie à l’hôpital Tiantan. L’IA a été formée grâce à des dizaines de milliers d’images de maladies liées au système nerveux, archivées dans les 10 dernières années. L’IA a ainsi…

550 millions de dollars : c’est le montant de l’investissement…

mots de passe volés sur le marché noir

Des hackers proches du gouvernement chinois auraient réussi à infiltrer…

Baidu, Alibaba, Tencent, et Xiaomi forment à eux quatre une équivalence des GAFA (Google, Amazon, Facebook Apple) américains. Si ces géants du numérique au pays de l’Oncle Sam font déjà partie de nos quotidiens, tout le monde ne peut pas avoir cette même affirmation pour les géants chinois. Pourtant, ces quatre sociétés ont entrepris par différentes stratégies un début de conquête de l’occident, ou du moins de l’Europe, face au protectionnisme américain. Examinons ensemble de quelle manière. Xiaomi aux antipodes d’Apple Une stratégie commerciale très agressive du constructeur chinois lui permet de se développer sur toute l’Europe. Depuis de nombreuses semaines je croise de plus en plus souvent des trottinettes électriques Xiaomi. Une qualité acceptable et un prix souvent cassé permettent à la marque de développer sa présence. Encore maintenant, le fabricant repose sur de nombreuses plateformes ecommerce pour prospérer et vendre ses produits à grands coups de bons plans.…

tencent chiffre d'affaires premier trimestre 2018

L’une des sociétés les plus valorisées au monde, Tencent, est…

Alibaba robot livraison

La Chine a récemment mis un place un système de crédit social qui récompense ou punit les citoyens en fonction de leurs actions. En 2020, la Chine devrait déployer ce système au niveau national et le rendre plus complet. Pourtant, le système actuel aurait d’après un rapport de Global Times déjà empêché des citoyens à prendre plus de 11 millions de vols et 4 millions de trains à la fin du mois d’avril. Un chiffre colossal. On ne sait pas précisément quelles infractions ont été commises par les personnes visées par les interdictions de voyage. Cependant, voici certains exemples de mauvais comportements qui peuvent mener à une interdiction de transport : fumer dans un avion ou un train, avoir un ticket dont la validité est expirée, ou encore ne pas avoir payé une amende. Hou Yunchu, ancien directeur adjoint du centre de recherche sur le développement du Conseil d’État a déclaré que…

Xiaomi IPO

Xiaomi l’entreprise chinoise de smartphones et d’objets connectés va sûrement…

WeChat Chine

Le week-end dernier, les autorités chinoises ont révélé être capable…

Le South China Morning Post, un quotidien chinois a annoncé que le gouvernement chinois déploie une technologie permettant de surveiller et de lire les cerveaux afin de détecter les changements d’états émotionnels des employés. Pour le moment le système serait concentré sur les employés dans les chaînes de production, les conducteurs de transports publics, l’armée ainsi que certains patients dans le secteur médical. Dans l’entreprise Hangzhou Zhongheng Electric, les chaînes de productions sont comme dans les autres entreprises sauf que les casques/casquettes portées par les employés sont  capables de surveiller les ondes cérébrales des employés afin d’ajuster le rythme de production et les flux de travail. Ainsi en réduisant le stress mental, l’efficacité globale des travailleurs pourrait être augmentée en manipulant la fréquence et la durée des temps de pause. Dans les casques, se trouvent de légers capteurs sans fil qui permettent la surveillance des ondes cérébrales et la transmission des…

rapport hommes Chine embauche

Selon un récent rapport, certaines entreprises chinoises telles que Alibaba…

En Chine, des caméras identifient les voitures qui klaxonnent

Si l’on devait retranscrire Black Mirror dans la réalité, la…

En partenariat avec Ford, Alibaba à récemment lancé un distributeur automatique de voiture, permettant aux utilisateurs de tester un véhicule. Cette nouvelle soulignait un certain intérêt de la part d’Alibaba pour le secteur automobile et il semblerait que ce dernier se confirme. Après Baidu et Tencent, le géant du e-commerce chinois se lance dans la course des voitures autonomes ! D’après le site SCMP, Alibaba a confirmé effectuer régulièrement des essais sur route de voitures autonomes. L’objectif de l’entreprise serait comme Baidu, d’atteindre la capacité autonome de niveau 4, c’est-à-dire une conduite autonome, sans besoin d’intervention humaine. L’entreprise envisage d’embaucher 50 spécialistes de la conduite autonome pour son laboratoire de recherche sur l’Intelligence Artificielle. L’année dernière, elle avait d’ailleurs embauchée Wang Gang, un spécialiste du domaine au poste de Chef Scientifique d’Alibaba AI Labs. Du côté de la concurrence, Tencent a récemment signé un accord avec FAW Group pour développer des voitures…

Un homme est arrêté dans une foule de 60 000 personnes grâce à la reconnaissance faciale
FinTech

Fort d’un marché de 730 millions d’internautes la Chine s’impose…

Baptisée SenseTime, la startup spécialisée dans l’intelligence artificielle a levé pas moins de 600 millions de dollars. Fondé en 2014, SenseTime se charge de développer une technologie de reconnaissance faciale. Basée sur l’intelligence artificielle, la technologie en question peut permettre d’identifier des personnes lorsque celles-ci sont dans la rue, mais également lorsque celles-ci sont installées en voiture. Ainsi, il est possible de suivre ou de reconstituer les trajets d’un individu si ce dernier est passé sous les caméras de surveillance embarquant l’intelligence artificielle développée par la startup. En comparant les images des caméras de surveillance à la photo d’identité de chaque citoyen, le système de SenseTime revendique un taux d’erreur égal à 0,001%. De fait, la startup a indiqué qu’elle avait terminé un tour de table lui ayant permis de lever 600 millions d’euros. Concernant les investisseurs, il s’agit entre autres de Alibaba, mais également du fonds souverain singapourien Temasek…

"Nosedive" Black Mirror

Les réalisateurs de Black Mirror l’avaient imaginé, la Chine l’a…

Send this to a friend