Apple

Des identifiants Apple ont été volés en Chine. Apple ne semble pas être responsable de cette attaque. Mais hier, la marque a tenu à s’excuser. Les identifiants ont été obtenus par des arnaques avec une méthode par phishing d’après le Wall Street Journal. Ce qu’il s’est passé : des utilisateurs ont connecté leurs comptes Apple aux systèmes de paiement mobile Alipay et WeChat Pay. À partir de là, les identifiants ont été utilisés pour effectuer des achats via l’App Store chinois. Dans un communiqué de presse, le géant américain s’est exprimé : « nous sommes profondément désolés des inconvénients que ces tentatives de phishing ont causé à nos clients. Nous tenons à nous excuser auprès de toutes les personnes touchées ». Le média Engadget précise que la sécurité est l’un des gros problèmes d’Apple en Chine en ce moment. Souvenons-nous, en janvier dernier nous vous parlions d’un transfert de données réalisé par Apple. Le gouvernement…

Comme à son habitude, Apple reste discret sur ce genre de transaction. Ce fût aussi le cas pour le récent rachat de Spektral, start-up danoise spécialisée dans la réalité augmentée. Cette fois-ci, la société a déboursé la somme astronomique de 600 millions de dollars pour mettre au point des puces électroniques plus rapides et plus efficaces. Son objectif est de différencier son matériel du reste des composants électroniques de ses concurrents. C’est une dépense en deux parties : 300 millions de dollars déboursés cash pour racheter une partie de Dialog Semiconductor. Il s’agit d’un fabricant de puces basé en Europe avec lequel Apple travaille depuis le tout premier iPhone de 2007. L’autre dépense, vous avez fait le calcul, correspond elle aussi à 300 millions de dollars. Elle est liée à des achats réalisés dans cette même société. Dialog décrit cela comme un contrat de transfert d’actifs et de licences. Il s’agit…

Avec l’arrivée de macOS Mojave on a vu apparaître de nouvelles possibilités sur Mac. Notamment l’app Maison, pour contrôler les appareils compatibles avec HomeKit. On retrouve également l’application Bourse, présente depuis toujours dans iOS, mais également le Dictaphone. FaceTime aussi se voit doter de nouvelles fonctionnalités. Nous vous présentons ScreenTime, le nouvel outil de partage d’écran sur Mac. Disponible aussi bien sur Mac et que sur iPhone avec l’iOS 12, ScreenTime devrait vous plaire. Ce plug-in se niche au sein de l’app FaceTime. Vous allez dans le menu Vidéo > ScreenTime. Cette nouvelle fonctionnalité va vous permettre en un clic, de partager l’écran de votre Mac avec le Mac ou l’appareil iOS de votre correspondant. Pour autant, la personne avec qui vous discutez n’a pas forcément besoin d’installer le plug-in sur son appareil. Quelques options intéressantes : vous pouvez choisir l’écran à partager, si vous possédez plusieurs moniteurs. Vous pouvez aussi ajuster la fenêtre de…

70 ! C’est le nombre d’emojis qu’Apple va ajouter sur l’ensemble de ses appareils au travers d’iOS 12.1. Au programme un homard, des emojis aux cheveux blancs, un skateboard, un cygne ou encore un kangourou. Apple a toujours voulu proposer des emojis représentant tous les sexes et les couleurs de peau. On retrouve donc des personnes chauves, avec une moustache, avec les cheveux bouclés ou encore les cheveux roux … Ces nouveaux emojis ont été validés par le Consortium Unicode dans le cadre de la version 11.0. Apple en profite pour souligner que les emojis sont « utilisés par les gens du monde entier pour communiquer. iOS 12.1 apporte encore plus de caractères au clavier qui représentent mieux les utilisateurs globaux. » Les emojis sont également importants dans la communication des entreprises avec les clients. Récemment, nous vous présentions un outil proposé par emojicom permettant aux entreprises de récolter des feedbacks, grâce…

La bataille entre le couple Apple Qualcomm se poursuit. Le fabricant américain accuse la firme à la pomme d’avoir fourni des informations sur les modems et autres produits, à son concurrent Intel, comme le rapporte EETimes. Pour re-situer les choses, Qualcomm équipait depuis plusieurs années, les smartphones de l’entreprise avec ses modems 3G, puis 4G. En 2016, la relation entre les deux s’est dégradée à cause « d’un litige de redevance. » Apple a été le premier à porter plainte contre Qualcomm en 2017, qui a décidé de répliquer en attaquant à son tour l’entreprise de Tim Cook . À partir de 2016, Apple a choisi de travailler avec Intel qui est ainsi devenu le partenaire exclusif de modem du fabricant d’iPhone. Le problème maintenant, c’est que Qualcomm accuse Apple d’espionnage industriel et plus précisément « d’une campagne pluriannuelle visant à voler les informations confidentielles et les secrets commerciaux de…

Dans l’objectif de lutter contre la fraude Apple a discrètement mis à jour la politique de confidentialité d’iTunes avec le lancement officiel d’iOS 12, comme le rapporte VentureBeat. On y découvre ainsi le message suivant « pour identifier et prévenir la fraude, des informations sur votre utilisation de l’appareil, notamment le nombre approximatif d’appels téléphoniques ou mails que vous envoyez et recevez, seront utilisées pour calculer un score de confiance lors d’une tentative d’achat. La transmission se fait sous une forme ne permettant pas à Apple de connaître les données réellement présentes sur votre appareil. Cet indice est stocké pendant une durée déterminée sur nos serveurs. » Concrètement et d’après le message, le contenu de vos appels ou de vos mails ne devrait pas être analysé, mais quand même. D’autant plus que sur les Apple TV par exemple, il n’est pas possible de passer d’appels ou d’envoyer de mails, alors comment…

La compagnie américaine a fait grandir sa flotte de voitures autonomes de 27% en à peine quelques mois, signe de son développement croissant dans le secteur. Selon les données issues du California Department of Motor Vehicles, la flotte de véhicules autonomes d’Apple est en constante augmentation, si bien que la firme disposerait désormais de près de 70 véhicules en action pour 139 chauffeurs, rapporte MacReports. Pour rappel, les entreprises qui souhaitent pouvoir exercer des tests en Californie se doivent d’obtenir un permis auprès du département. De la même façon, il est obligatoire d’avoir un opérateur à bord, même si celui n’est pas en charge de la conduite, sauf en cas de danger immédiat. De fait, Apple aurait augmenté ses rangs de 27% en quatre mois seulement, puisque celle-ci s’attelle aux essais dans l’État de Californie depuis le mois de mai. En termes de progression, Apple était en possession de 27…

Send this to a friend