Apple : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Apple

Avec l’arrivée d’iOS 13, l’iPhone proposera plus de fonctionnalité avec la technologie NFC. Si Paris envisage de profiter de cette opportunité pour digitaliser le pass Navigo, nos voisins allemands vont encore plus loin en numérisant leurs cartes d’identité. De cette manière les citoyens allemands pourront utiliser leurs cartes d’identité en ligne, ou encore dans les aéroports. Pour ce faire, il faudra attendre la sortie d’iOS 13 prévue pour septembre, ainsi que l’AusweisApp2, l’application du gouvernement allemand. Cette carte dématérialisée devrait également faciliter les contrôles. Le Japon permet déjà à ses habitants de numériser leurs papiers d’identité. En Europe, le Royaume-Uni y pense sérieusement pour digitaliser les passeports des citoyens de l’UE, que le Brexit ait lieu ou non. Les allemands seront-ils sensibles à cette innovation ? L’Allemagne, réputée pour sa protection de la vie privée, pourrait être méfiante devant ce système. Même si la technologie NFC est censée être sécurisée,…

Comme c’est déjà le cas sous Windows 10 et macOS, il est possible de choisir un smartphone Android comme double authentification. Main dans la main Google et Apple annoncent que cette option est désormais disponible sous iOS. De la même manière que sous Windows 10 ou macOS, un individu qui, par exemple, souhaite accéder à son compte Google depuis son iPad pourra désormais utiliser son téléphone Android comme facteur de double authentification. Utiliser un smartphone Android pour se connecter depuis un iPhone fonctionne également, mais devrait être moins probable. La procédure nécessite une connexion Bluetooth, et l’application Google Smart Lock. Une solution fiable et simple Dans un article de blog, Kaiyu Yan, ingénieur logiciel, et Christiaan Brand, chef de produit identité et sécurité chez Google, écrivent : « Jusqu’à présent, les options d’utilisation des clés de sécurité FIDO2 sur les appareils iOS étaient limitées. Désormais, vous pouvez obtenir la méthode…

Ces dernières semaines de nombreuses entreprises reprochent à Apple ses pratiques anticoncurrentielles sur l’App Store. Après Spotify, c’est Kaspersky qui défendait certaines applications de contrôle parental dont les principales fonctionnalités ont été interdites à cause des nouvelles restrictions d’Apple. Que ce soit les frais imposés par l’App Store, autant que le règlement très contraignant d’Apple, les développeurs se soulèvent face à ces abus de position dominante. La firme de Cupertino justifie cette décision en expliquant que ces applications utilisent la technologie MDM qui permet d’accéder aux données utilisateurs comme les conversations, l’historique, ou encore la géolocalisation. Des informations primordiales pour une application de contrôle parentale. De son côté Kaspersky estime que cette décision a pour objectif de favoriser l’application Time Screen. De la même façon, Spotify estimait que son application était désavantagée par rapport à Apple Music. L’enquête antitrust accélère la situation. Face à la pression, Apple finit par céder…

Apple a annoncé lors de sa conférence annuelle, la WWDC, que la nouvelle version iOS 13 protégera davantage les informations personnelles de ses utilisateurs. La protection des données personnelles est primordiale pour Apple. C’est pourquoi la firme californienne multiplie les initiatives dans ce sens et notamment avec le nouveau système de login « Sign in with Apple ». L’objectif de ce changement sera de protéger les utilisateurs et leurs données en empêchant les développeurs d’accéder à certaines informations confidentielles des contacts du carnet d’adresses. Les experts en sécurité insistent sur le fait de ne pas stocker les informations privées dans ce dernier, car elles ne sont pas protégées ni cryptées, ce qui les rend vulnérables. Ces données concernent par exemple les numéros de résidence, les mots de passe, les codes de carte de crédit et autres informations sensibles. Les applications qui demandent un accès aux contacts ont toutes accès ces informations, et…

Apple est connu pour proposer des interfaces utilisateurs fluides, intuitives, et minimalistes. Toutefois, ces qualités n’ont aucune importance si l’utilisateur est dans l’incapacité physique d’utiliser une souris, ou un clavier. Au cours de la WWDC 2019, la firme de Cupertino a présenté toutes les nouveautés à propos du contrôle vocal. Une interface repensée pour le contrôle vocal. Depuis plusieurs années, Apple propose déjà diverses commandes vocales pour faciliter la vie des personnes à mobilité réduite. Le contrôle vocal est très fonctionnel pour ouvrir des applications, ou effectuer d’autres démarches prédéfinies. Cependant, lorsque l’écran affiche trop d’informations, de boutons, d’étiquettes, ou de champs, la commande vocale est plus périlleuse, et donc ne fonctionne pas. Pour y remédier, Apple a choisi d’attribuer un numéro à chaque élément de l’interface. De cette façon, il est bien plus facile de dicter des commandes afin d’effectuer une action précise. Les numéros peuvent être plus facilement…

L’année dernière, lors de la WWDC 2018, Apple a présenté Siri Shortcuts. Cette année, pendant l’édition 2019, la firme de Cupertino annonce d’importantes mises à jour autour de Siri. Shortcuts permet aux utilisateurs de l’assistant vocal de créer des commandes vocales personnalisées pour leurs applications favorites. Une mise en service simplifiée. Apple a déclaré que l’application sera installée par défaut à partir d’iOS 13. Jusqu’à présent, il faut que l’utilisateur enregistre sa commande vocale pour lancer l’application voulue. Par exemple, le raccourci « commander un café » est capable de lancer l’application susceptible d’effectuer cette demande. Afin de promouvoir cette fonctionnalité, les développeurs incitaient les utilisateurs à créer un raccourci en rapport avec l’application. Cependant, pour y parvenir l’utilisateur doit encore passer par l’étape enregistrement de la commande vocale. En tant que modèle en termes de marketing, Apple aurait dû penser que trop d’étapes dans le parcours utilisateur font souvent…

Hier soir se déroulait à San Jose, en Californie, la conférence annuelle WWDC. Au cours de celle-ci, Apple a effectué de nombreuses annonces comme l’introduction d’iPadOS, un système d’exploitation dédié à l’iPad, ou encore la tant attendue mise à jour iOS 13. Sur scène, il y a aussi eu du nouveau concernant macOS. Cette dernière version du système d’exploitation desktop reste, selon Apple, « la plus avancée au monde ». iTunes et Catalina ne sont pas compatibles. Catalina, c’est le nom de la mise à jour, a commencé par supprimer iTunes pour remplacer cette application historique par trois applications indépendantes : Apple Music, Apple Podcast, et Apple TV. La nouvelle fonctionnalité à retenir reste Sidecar. Elle permet d’utiliser l’iPad comme un deuxième écran, ou encore comme tablette graphique avec les applications de créations Mac, ou encore Adobe. Le contrôle vocal a été revu pour permettre aux utilisateurs de contrôler entièrement…

Send this to a friend