Apple : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Apple

Le monde de l’informatique n’a qu’un nom à la bouche depuis des mois lorsqu’on parle d’Intel : « Ice Lake ». Cette nouvelle génération de processeurs conçus par le géant de Santa Clara doit exploiter pour la première fois le protocole de gravure en 10 nm, très attendu puisque annoncé par Intel en 2016… et reporté à de nombreuses occasion par la suite pour, notamment, perfectionner ce nouveau procédé. Au printemps dernier, Intel se décidait pourtant à lever le voile sur cette fameuse génération « Ice Lake ». Dans un premier temps, le groupe doit toutefois se concentrer sur la livraison de variantes basse consommation de ces processeurs, destinés à nos ultraportables. Mais tandis que les premières machines équipées de ces nouvelles puces n’arriveront pas sur le marché avant cet automne, Intel a décidé de complexifier un peu ses gammes en lançant une génération « parallèle » de processeurs : « Comet Lake », toujours gravée selon le…

En créant un iPhone virtuel, la société Corellium a mis en colère Apple. La compagnie considère que ses droits d’auteur ne sont pas respectés et vient de porter plainte pour mettre fin aux actions de Corellium. Un système qui se fonde sur les caractéristiques de l’iPhone La société Corellium propose à ses consommateurs un système qui installe l’iPhone de manière virtuelle sur un ordinateur. En payant un certain prix, vous pouvez modifier le modèle ou la version iOS selon vos envies. Il semble néanmoins qu’Apple ne soit pas d’accord avec cette pratique, qui enfreint selon lui les droits d’auteur associés à la technologie iOS. L’entreprise se défend en expliquant que son système n’est pas accessible sur mobile ou carte SIM. De ce fait, utiliser la technologie de Corellium ne remplacerait pas totalement l’iPhone. Cependant, la technologie iOS est bien copiée, ce qui donne assez d’éléments à Apple pour porter plainte.…

C’est dans une récente déclaration, que la FAA (Federal Aviation Administration) a décrété, aussi étonnant que cela puisse paraître, que les MacBook Pro de 2015, ne pourront plus monter à bord d’un avion tant qu’ils n’auront pas fait remplacer leur batterie. Si vous êtes concernés, vous serez donc dans l’obligation de faire remplacer votre batterie pour voyager avec votre MacBook Pro. Dans l’obligation de changer votre batterie (gratuitement) Évidement, Apple va proposer le remplacement gratuit de votre batterie, si vous êtes en possession d’un MacBook Pro de la génération 2015. Cette interdiction décrétée par la Federal Aviation Administration intervient quelques semaines après qu’Apple ait publié un rapport démontrant que ces ordinateurs portables peuvent potentiellement surchauffer et poser un risque sérieux pour la sécurité. En réalité, les MacBook Pro concernés sont ceux ayant été fabriqués entre septembre 2015 et février 2017. La FAA a appelé les compagnies aériennes a être particulièrement…

Il y a quelques jours, en amont de la conférence Black Hat d’Apple, on apprenait que les hackers auront à disponibilité des iPhone déverrouillés afin de détecter les bugs. Durant la conférence, Apple a présenté des nouveautés pour son programme Bug bounty et à notamment augmenter les sommes perçues, comme le rapporte Forbes. De 100 000 à 1 million de dollars de récompense Initialement la plus haute récompense s’élevait à 200 000 dollars, mais aujourd’hui celui qui arrive à attaquer le noyau d’iOS sans intervention de l’utilisateur pourra se voir récompenser d’un million de dollars. Cette somme fait de cette prime la plus importante jamais offerte par une entreprise technologique. Un programme qui s’ouvre à plus de personnes Autre nouvelle importante, réservé à certaines personnes, le programme Bug bounty est désormais ouvert à tous les chercheurs. En cas de découverte d’une faille de sécurité, tout le monde pourra recevoir de…

Après l’armée française il y a quelques mois, Apple devrait officiellement faire appel aux hackers du monde entier pour repérer les vulnérabilités dans ses logiciels. Selon Forbes, à l’occasion de la conférence annuelle Black Hat, la firme à la pomme s’apprête à dévoiler son programme de bug bounty offrant de généreuses récompenses aux personnes qui signaleront des vulnérabilités sur iOS et macOS. Jusqu’à 200 000$ pour les vulnérabilités dévoilées Déplacés à Las Vegas à l’occasion de la conférence Black Hat, les meilleurs ingénieurs de la firme et notamment Ivan Krstić — responsable de la sécurité logicielle — évoqueront les différentes mesures mises en place par Apple pour renforcer la sécurité de ses appareils. Après de multiples scandales cette année, Apple devrait enfin proposer un programme de recherche de vulnérabilités rémunéré sur macOS et iOS. Les récompenses pourront notamment aller jusqu’à 200 000$. Des iPhone « spéciaux » distribués aux meilleurs hackers Si…

La carte bancaire d’Apple, l’Apple Card devrait sortir très prochainement aux États-Unis. En attendant le lancement officiel, Goldman Sachs a publié le contrat client qui permet d’en savoir un peu plus sur cette carte et ses modalités. On apprend ainsi qu’il ne sera pas possible d’acheter des cryptomonnaies avec ou encore de l’utiliser sur un iPhone jailbreaké. En mars dernier, Apple créait la surprise en présentant sa carte de crédit, créée avec MasterCard et Goldman Sachs. Une carte virtuelle sur votre iPhone, mais également physique avec une version en titane. La firme à la pomme mettait également en avant son programme de cashback. Enfin, cette carte de crédit est censée être sans frais ! Des conditions traditionnelles pour les États-Unis Comme on peut le lire sur la première page du contrat, aucun frais annuel ou des frais sur les transactions ne seront appliqués. Pour utiliser l’Apple Card, il sera indispensable…

Alphabet, la société mère de Google vient de passer devant Apple, et devient l’entreprise la plus riche en liquidité au monde. Dans un rapport du Financial Times, on peut lire qu’au cours du deuxième trimestre de cette année, Alphabet détient 177 milliards de dollars en réserve, contre 102 milliards pour Apple. Il est évident qu’avoir en sa possession une telle quantité d’argent est une aubaine pour la société. Pourtant, Alphabet ne devrait pas trop célébrer cette annonce. Comme l’indique le Financial Times dans son rapport, trop afficher une telle richesse peut avoir des conséquences néfastes pour l’entreprise. La pression de la part des actionnaires pourrait augmenter. Ces derniers seraient légitimes de réclamer plus d’investissements, tout en attirant les régulateurs qui surveillent déjà de près l’omniprésence de Google. En deux ans, l’Europe a contraint Google à lui verser près de 8,2 milliards d’euros dans le cadre d’enquêtes antitrust. Apple aurait joué…