baidu

Le géant de la technologie de Beijing, Baidu a annoncé lors du CES 2019 que ses plateformes Apollo 3.5 et Apollo Enterprise regroupaient plus de 130 partenaires. Conçues pour présenter une flotte de véhicules autonomes en open source qui seront à l’avenir produits en masse. D’ailleurs, dernièrement la firme présentait un partenariat avec Intel afin de rendre la conduite autonome plus intelligente et plus sûre. Dans un communiqué, le président de Baidu Ya-Qin Zhang avait déclaré qu’ « avec le développement clé d’Apollo Enterprise, Baidu Apollo passe d’une plateforme technologique open source à un fournisseur de produits et de services de premier plan pour la conduite autonome et les véhicules connectés ». Il ajoute également que « nous sommes ravis de collaborer avec tous les développeurs et partenaires d’Apollo afin de créer des solutions sûres, personnalisables et évolutives afin d’accélérer la commercialisation de la conduite autonome et d’améliorer la mobilité de chacun ».…

Le Partnership on AI (PAI) vise à garantir que l’intelligence artificielle est appliquée de manière sûre et qu’elle a une utilité sociale. Depuis quelques jours, Baidu devient le tout premier membre chinois à rejoindre le PAI. La société est souvent considérée comme le « Google chinois ». Valorisée à 86 milliards de dollars, la société se développe sur des domaines similaires à ceux de son homologue américain puisqu’on retrouve des projets d’enceintes connectées, d’intelligence artificielle, ou encore de voiture autonome. La Chine devrait devenir leader mondial de l’IA dans les années à venir, il semblait logique qu’elle fasse partie de ce partenariat. Terah Lyons, CEO de PAI, a déclaré à TheVerge que le partenariat ne pourrait pas atteindre ses objectifs sans « avoir la perspicacité des principaux acteurs mondiaux de l’IA. La Chine a clairement l’ambition de devenir leader mondial de l’IA d’ici 2030 et investit massivement dans cet objectif. Comment pourrions-nous avoir une vision globale et une conversation…

Deux des plus grands noms connus dans le domaine de la conduite autonome s’associent. Intel a réussi à obtenir une grande opportunité pour faire montrer la technologie de vision avancée et les logiciels de son unité Mobileye en se collaborant avec Apollo de Baidu. Après avoir donné son feu vert à Baidu pour pouvoir mener des essais de voitures autonomes sur les routes, la Chine entre dans la course et compte bien faire de la concurrence à Uber ou Waymo avec l’espoir de lancer sa technologie sur le marché d’ici 2019. C’est donc officiel ! Intel et Baidu ont annoncé qu’il travailleront sur un projet commun qui verra Baidu adopter la technologie et les pratiques de la filiale d’Intel Mobileye dans le cadre de ses propres programmes de développement des voitures autonomes. Plus précisément, Baidu intégrera le logiciel Responsibility-Sensitive-Safety (RSS) de la société Mobileye dans sa plate-forme Apollo open source partagée avec des sociétés…

Sur les traces d’Alexa et de Google Home, Baidu, l’une des plus grandes entreprises chinoises, cherche à tracer son chemin sur le marché des assistants intelligents. Comment ? En introduisant dès le début du CES 2018, non pas un ou deux nouveaux produits, mais 3 nouveaux assistants connectés, aux formes et aux fonctions différentes, mais fonctionnant tous avec la version DuerOS 2.0, révélée en novembre dernier. Le premier est un petit écran répondant au nom de Little Fisher VS1, à l’apparence faisant sérieusement penser à celle du Echo Show conçu par Amazon. Il s’agit tout simplement et comme son nom l’indique de la version réduite du Little Fish original, révélé l’année dernière à peu près à la même époque, et proposant toutes les fonctions auxquelles un utilisateur d’assistant intelligent s’attendrait, y compris l’accès à distance à WeChat, le réseau social chinois en passe de devenir leur premier canal de paiement mobile.…

Raven R est une enceinte de salon intelligente montée sur un bras articulé. Dotée d’une AI, elle est capable de danser en rythme sur la musique qu’elle diffuse. La société Baidu, equivalent de Google et connue pour son moteur de recherche en Chine présente sa nouvelle création en collaboration avec la société Raven Tech. Ce petit robot qui semble sortir d’une usine de production à la chaîne est en réalité une enceinte de salon intelligente un peu spéciale. Grâce aux différentes articulations que possède ce robot, il est capable d’effectuer des mouvements sur 6 axes différents. Pour donner l’illusion que le robot danse, ces mouvements sont synchronisés avec le rythme de la musique. Raven Tech a également annoncé la sortie d’un modèle légèrement différent appelé Raven R. Les deux robots seront équipés du système d’exploitation DuerOS, le programme de conversation intelligente conçu par Baidu. Ce système est similaire aux programmes…

Send this to a friend