Automobile : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Automobile

L’Agence fédérale américaine chargée de la sécurité routière nationale « The National Highway Traffic Safety Administration » (la NHTSA), chargée du département Transport des États-Unis, a sorti un rapport sur les système de caméra à l’intérieur et à l’extérieur des voitures. Ce système pourrait prétendre un jour remplacer les rétroviseurs des voitures. Certaines observations doivent être prises en compte, ne serait-ce que pour une amélioration du concept. Des avantages, et des inconvénients Le rapport demandé devait contenir une série d’informations concernant des supports techniques, des données et des analyses du CMS, pour être en mesure de déterminer ou non si les caméras peuvent remplir le même rôle que les rétroviseurs et garantir le même niveau de sécurité. En 2014, des sociétés comme Tesla, et l’Alliance des Manufactures de l’automobile avaient fait une pétition pour autoriser le remplacement des rétroviseurs par des caméras. Les sociétés automobiles arguaient qu’en supprimant les rétroviseurs, les voitures seraient…

Volkswagen n’est pas le seul constructeur automobile à avoir triché sur les émissions polluantes de ses véhicules. Le groupe Daimler, dont la célèbre marque Mercedes-Benz appartient, a dû au moins rappeler 340 000 véhicules. La justice allemande a condamné le constructeur à une amende de 960 millions de dollars, soit 870 millions d’euros. Bien qu’impressionnante, celle-ci se situe dans la fourchette basse du montant initialement prévu par les procureurs allemands. Daimler aurait fabriqué 700 000 véhicules « frauduleux » 11 millions de voitures dans le monde ont été touchées par les différents scandales liés aux tricheries qui consistaient à réduire frauduleusement les émissions polluantes (de NOx et de CO2) de certains des moteurs diesel et essence lors de tests d’homologation. Pour Daimler la nouvelle tombe 4 ans jour pour jour après que le scandale du dieselgate de Volkswagen ait éclaté au grand jour. Durant de nombreuses années, plusieurs constructeurs automobiles ont mené des…

Les propriétaires de voitures bruyantes n’ont qu’à bien se tenir. Depuis quelques jours, certaines parties de Paris et quelques villes aux alentours dont Villeneuve-le-Roi, sont équipées d’un petit boîtier noir capable de calculer les décibels d’un véhicule. Lorsque ce dispositif aura été validé par la justice française, il sera en mesure de sanctionner les automobilistes. Les conducteurs bruyants pourront être verbalisés Le système développé par Bruitparif, l’observatoire du bruit en Île-de-France, est équipé de 4 microphones pour trianguler l’origine du bruit et la relier directement à des images provenant des caméras de vidéosurveillance. Le conducteur à bord du véhicule bruyant pourra ainsi être très facilement identifié. À ce jour, une quarantaine d’appareils sont déjà installés. Ils permettent de fournir des premières données à Bruitparif. Ces dernières pourraient aider à convaincre la justice. Pour Didier Gonzales, maire Les Républicains de Villeneuve-le-Roi : « certaines rues ne sont même plus fréquentables à cause de la pollution…

Pour inventer la mobilité de demain, Toyota décide de s’allier au géant des VTC chinois DiDi Chuxing. Un investissement de 600 millions de dollars, soit 540 millions d’euros, qui devrait permettre aux deux groupes d’avancer sur le développement de technologies pour fabriquer des véhicules connectés. Pour inventer la mobilité de demain Les deux groupes vont établir une joint venture et ainsi gagner en puissance pour inventer la mobilité de demain. C’est clairement l’ambition du constructeur automobile japonais, Toyota, avec cet investissement. À terme, DiDi rêverait de pouvoir fabriquer ses propres véhicules, spécialement conçus pour un usage VTC. Ce rapprochement entre les deux entreprises est certainement lié. DiDi pourrait tirer profit des usines de l’entreprise japonaise. Récemment, la société chinoise laissait 300 000 chauffeurs sur le carreau expliquant que des véhicules autonomes pourraient probablement les remplacer dans peu de temps. DiDi mise beaucoup sur ces véhicules nouvelle génération et pense pouvoir gagner…

Après un récent rapprochement, dans le domaine de la conduite autonome, les deux constructeurs automobiles Ford et Volkswagen, unissent également leurs forces sur le marché des véhicules électriques. C’est officiel : Ford va utiliser la plateforme MEB de Volkswagen, pour fabriquer au moins un modèle entièrement électrique, dédié au marché européen. Ford veut livrer 600 000 véhicules électriques en Europe Déjà en février dernier, le constructeur allemand disait qu’il était prêt à partager sa plateforme électrique avec de potentiels concurrents. Michael Jost, responsable de la stratégie de l’entreprise chez Volkswagen précisait cela : « la société veut faire de sa plateforme MEB un standard qui pourrait aussi servir à des voitures qui ne font pas partie du groupe Volkswagen » . Un avis clairement partagé par Jim Hackett, le PDG de Ford. Parmi les marques qui doivent utiliser cette fameuse plateforme MEB, on retrouve Audi, Seat, ou encore Skoda. Ford devient donc le premier…

Pour tenter de se démarquer des concurrents qui débarquent sur le marché, Waymo, filiale d’Alphabet, propose du wifi en libre accès, ainsi que de la musique. L’entreprise mise sur plus de confort, pour attirer de nouveaux clients dans ses taxis autonomes. Waymo met l’accent sur le confort Le marché des taxis autonomes est en plein essor et de nombreuses marques s’y intéressent de près. Waymo n’est plus la seule entreprise à proposer ce service. Tesla veut mettre 1 million de taxis autonomes sur les routes américaines d’ici l’année prochaine. De son côté, Uber a récemment levé 890 millions d’euros pour développer sa technologie de conduite autonome. Waymo a donc intérêt de se démarquer de la concurrence dès maintenant. La filiale d’Alphabet veut mettre l’accent sur la qualité et le confort. Dans la région de Phœnix, là où les taxis autonomes sont actuellement testés. Waymo a donc intégré un réseau wifi…

Dernièrement, Amazon nous présentait une nouvelle version de son enceinte connectée : Echo Auto. Qui vient s’ajouter à la gamme déclinable adaptée à tous, et même aux enfants. Comme son nom l’indique, elle se destine aux véhicules. Parmi les nombreuses Skills, on retrouve PayByPhone, qui permettra aux conducteurs de payer leur stationnement simplement en parlant. Se garer en toute simplicité PayByPhone est l’une des premières Skills présentes sur Alexa qui permet aux utilisateurs de payer pour un stationnement via Echo Auto. Pour l’utiliser, les conducteurs devront se connecter sur leur compte PayByPhone et simplement dire « Alexa, demande à PayByPhone de se garer ». Andy Gruber, président et PDG mondial de PayByPhone indique que « les services de mobilité basés sur la voix constituent le premier pas vers une expérience embarquée plus transparente et pratique. Il est généralement reconnu que le stationnement est le principal problème d’un conducteur en matière de mobilité. Trouver et payer…