Lors de sa conférence re:Mars dédiée à l’intelligence artificielle, Amazon a présenté une nouvelle fonctionnalité d’Alexa, permettant d’imiter la voix de n’importe quel humain à partir d’un simple enregistrement audio. Selon les chercheurs, ce projet s’annonce comme « une tâche de conversion vocale et non comme un chemin de génération de la parole ». À partir de cette innovation, l’entreprise américaine espère rapprocher les personnes de leurs proches par la voix et rendre les conversations plus naturelles qu'avec la voix habituelle.

Alexa imite la voix en moins d’une minute

Grâce à la nouvelle fonctionnalité d’imitation vocale d’Alexa, Amazon franchit une autre étape dans l’exploration de l’intelligence artificielle. Présentée dans une vidéo du keynote de la conférence re:Mars, cette technologie a montré ses capacités d'analyse et de copie rapide des voix.

Au cours de la présentation, Amazon a fait une démonstration controversée où un enfant a demandé à l’assistant de procéder à la lecture du Magicien d’Oz avec la voix de sa grand-mère défunte. L’assistant vocal s’y est appliqué en s’appropriant la voix de la grand-mère de la petite fille pour narrer l’histoire.

« Cela a nécessité des inventions où nous avons dû apprendre à produire une voix de haute qualité avec moins d’une minute d’enregistrement contre des heures d’enregistrement en studio », a déclaré Rohit Prasad, vice-président principal et scientifique en chef d’Alexa.

Garder les proches avec la voix

Amazon veut garder les gens proches de leurs familles, amis et parents, avec la voix d’Alexa. Grâce à cette fonction en cours de développement, ils pourront tenir une conversation naturelle.

L’entreprise américaine estime que Alexa offre une dimension humaine, ce qui est primordial dans une période difficile, comme la crise sanitaire. Malgré les séparations, la reproduction fidèle de la voix des êtres aimés peut apporter un soulagement et un soutien, explique Rohit Prasad. « Si l'IA ne peut pas éliminer la douleur de la perte, elle peut sans doute faire perdurer leurs souvenirs », a-t-il poursuivi.