Europe

La directive européenne sur le droit d’auteur, très controversée et sujette à débat depuis plusieurs mois, semble avoir désormais adoptée sa forme finale. Les articles 11 et 13, qui ont fait face à des levées de boucliers, notamment en provenance de célébrités comme Cyprien et PewDiePie, et de YouTube via sa compagne #saveyourinternet, sont toujours présents. La France (à l’initiative de ce projet) a trouvé un terrain d’entente avec l’Allemagne, et les autres pays opposés à la directive n’ont pas eu le dernier mot. 🚨 L’article 13 a été voté par le Parlement européen et freinera la publication des vidéos sur YouTube, les créateurs et les internautes vont en pâtir. Changeons l’article 13, signez la pétition !#SAVEYOURNINTERNET À vous de RT 💪 https://t.co/laojnNnc9U— Cyprien (@MonsieurDream) 17 novembre 2018 La possibilité que cette directive se transforme en loi sème la terreur sur le web. Bien qu’on ignore encore à quoi elle…

MasterCard a été condamnée à payer une amende de 570 millions d’euros par la Commission européenne. L’entreprise américaine aurait augmenté artificiellement les coûts des paiements par carte bancaire dans l’Union européenne pour les commerçants européens se situant en dehors de leur pays d’origine. C’est le média Bloomberg qui a partagé cette information mardi 22/01. Un des fondements de l’Union européenne est que les paiements sont facilités entre pays de l’UE, notamment concernant les frais bancaires. Or, c’est précisément ce à quoi MasterCard s’est attaquée. La société américaine aurait empêché les commerçants européens d’obtenir des taux favorables de la part des banques de l’Union se situant en dehors du pays dans lequel ils résidaient. Cette pratique est illégale depuis l’introduction de la législation européenne sur les cartes de crédit en 2015. MasterCard savait à quoi s’attendre. La société a mis de côté la somme demandée le mois dernier. L’entreprise a obtenu…

C’est une excellente nouvelle pour la recherche en Union Européenne. Plus précisément, la Commission européenne, décide d’accorder une aide record de 1,75 milliard d’euros. Cet argent provient de fonds public français, allemand, italien et anglais. Concrètement, cette dotation devrait servir à soutenir des projets de recherche sur l’internet des objets (IoT) en lien avec les nouvelles générations de voitures. Alors que de son côté, la Californie imposait, il y a quelques mois, aux industriels de l’IoT une nouvelle loi pour obliger les fabricants d’objets connectés à intégrer des systèmes de sécurité minimaux, l’Europe n’en est encore qu’à ses balbutiements. Mais c’est quoi l’IoT ? Le terme Internet of Things (IoT), ou en français l’Internet des Objets, désigne l’extension d’Internet à des objets de notre quotidien. On parle des objets connectés que l’on connaît à travers les smartwatchs, les bracelets sportifs, la domotique ou encore dans le domaine de la e-santé. À…

C’est une très bonne nouvelle. Il y a quelques heures, le Parlement européen a voté pour l’approbation de nouvelles réglementations en matière d’audiovisuel. Elles visent à imposer un quota de contenu « européen » aux services de streaming les plus populaires, notamment à Netflix et Amazon Prime Video. Une initiative forte qui va permettre d’impulser le secteur de l’audiovisuel en Europe. Comme nous vous le rapportions il y a quelques semaine, le quota retenu est de 30%. C’est la part de films européens qui devront être proposés dans les catalogues de contenu des plateformes de vidéo à la demande. Cette initiative est une aubaine pour le cinéma européen. Le Parlement veut clairement soutenir la diversité culturelle du secteur audiovisuel européen et éviter une suprématie des USA dans ce domaine. Concrètement, Netflix et Amazon vont devoir soutenir le développement de productions européennes. Deux possibilités : soit par des investissements directs, soit par des contributions…

Netflix, Amazon et tous les autres services de streaming oeuvrant dans l’Union Européenne devront proposer au moins 30% de contenus européens sur leurs bibliothèques en ligne, et ce, dans les mois qui viennent. C’est ce qu’impose désormais Bruxelles, même si le vote n’est pas encore acté et que chacun des 28 pays de l’U.E. devra l’appliquer. Les films, séries et autres documentaires de toutes les plateformes de streaming vidéo proposant leurs services en Europe sont tous concernés. Les géants Netflix et Amazon Prime vidéo ne pourront déroger à la règle sous peine de sanctions. Le vote de Bruxelles devrait intervenir en décembre selon une déclaration de Roberto Viola, chef du département de la Commission européenne. Les États-Membres auront 20 mois pour légiférer au niveau national. Roberto Viola l’affirme : « Nous avons juste besoin du vote final, mais c’est une simple formalité » avant d’ajouter que les pays “pourraient choisir de relever le…

Le RGPD, Règlement Général sur la Protection des Données, est au bord de toutes les lèvres, et pour cause ! Sa mise en application est effective dès à présent (depuis le 25 Mai 2018). Mais avant de courir dans les détails techniques qu’impliquent le RGPD, voici une courte explication de ses objectifs et de ses enjeux. En 1995 était née la directive 95/46/CE du Parlement Européen et du Conseil relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données. En 13 ans, notre environnement technologique a grandement changé, et il nous est naturel de renseigner nos informations personnelles sur les réseaux sociaux, les plateformes administratives, les services bancaires ou encore les objets connectés. Vous imaginez donc le nombre de fois où vous avez renseigné vos données personnelles autant dans le cadre privé que professionnel. Les entreprises…

Lors des voyages, il peut s’avérer difficile d’écouter une musique ou de regarder une vidéo sur Spotify ou Netflix, car les contenus sont bloqués en fonction des pays et cela pour des questions de droits. Mais bonne nouvelle : à partir du 1er avril, la décision du Parlement Européen votée en 2017 est enfin effective. Cette dernière fait « sauter » la portabilité des contenus. Dès dimanche, vos abonnements #Netflix, #Amazon Prime, #Deezer ou #Spotify n'auront plus de frontières dans l'UE 🇪🇺 >> https://t.co/u4LTYncu0u #geoblocking #geoblocage #DSM #numerique pic.twitter.com/JFQ37zsBnL— Commission Européenne 🇪🇺 (@UEfrance) 30 mars 2018 Andrus Ansip, chargé du marché numérique unique à la Commission Européenne explique « toute personne qui a souscrit un abonnement pour suivre sa série préférée, écouter de la musique ou assister à des manifestations sportives à domicile pourra en faire autant lorsqu’elle voyagera en Europe. Il s’agit d’une nouvelle étape importante dans la suppression des obstacles au…

Send this to a friend