cloud : toute l'actualité sur siecledigital.fr

cloud

Accompagner les entreprises du Moyen-Orient dans leur transformation digitale, c’est l’objectif affiché par AWS (Amazon Web Services). La branche d’Amazon dédiée aux serveurs vient de concrétiser un projet de longue date en s’implantant à Bahreïn, véritable porte sur le Moyen-Orient pour AWS, qui répartira son offre dans la région autour de trois zones de disponibilité, connectées les unes aux autres. Cette annonce suit celle de Microsoft qui évoquait le mois dernier l’ouverture de data centers Azure à Abu Dhabi et Dubai. Le Moyen-Orient se présente comme un levier de croissance important pour les grands acteurs du Cloud, qui investissent de plus en plus pour s’y faire une place alors que les marchés européen et américain sont d’ores et déjà matures. AWS assume pleinement son expansion à l’internationale Comme le rappelle le média américain TechCrunch, Andy Jassy (CEO d’AWS) expliquait l’année dernière – à l’occasion de l’événement re:Invent – que le…

Ce 2 juin, à quelques encablures des machines à sous, tables de Blackjack et autres spectacles racoleurs, l’entreprise américaine Pegasystems donnait à Las Vegas le coup d’envoi de son très sérieux PegaWorld. L’événement, tenu tous les ans par la firme, occupait à lui seul une aile complète du titanesque MGM Grand Hotel & Casino. Un rendez-vous annuel d’importance pour l’entreprise, plus que jamais prépondérante sur le marché du logiciel CRM (c’est à dire dédié à la gestion des relations client) et de la transformation digitale. Concurrent du géant Salesforce, dont la majeure partie des activités est basée sur le même créneau, Pegasystems demeure pourtant largement méconnu du grand public, surtout en France. Le groupe n’en jouit pas moins d’une popularité croissante auprès des entreprises françaises, et ce malgré son implantation récente dans l’hexagone. A la liste des mastodontes tricolores ayant opté pour les solutions de Pegasystems : Air France ou…

Oui, Microsoft et Sony, les constructeurs respectifs des consoles Xbox et PlayStation viennent d’annoncer aujourd’hui un partenariat à propos du cloud gaming. Quelques années en arrière, une telle annonce n’aurait pu être imaginable. Il semblerait que ces deux pionniers du jeu vidéo sentent la menace venir du côté de Google, et d’Amazon. Dans ce partenariat, Sony pourrait bénéficier des services Microsoft Azure, pour ainsi continuer de développer sa formule de cloud gaming PS Now. De son côté, Microsoft s’est fait un allié important. En utilisant Azure, Sony ne partira pas chez Amazon Web Service, ou Google. La firme de Redmond devrait aussi profiter de la technologie Sony en termes de capteurs photo. Ce qui pourrait s’avérer très utile quand nous savons que Microsoft travaille sur la technologie Azure Kinect. Toutefois, il ne faut pas espérer que les jeux PlayStation seront un jour disponible sur le cloud Microsoft, et vice versa.…

Microsoft vient d’entrer dans l’histoire de l’Afrique. Il est devenu le premier géant du numérique à proposer un service de cloud computing sur ce continent. Le service Microsoft Azure est très précisément disponible depuis le Cap et Johannesbourg, deux villes d’Afrique du Sud. Selon le billet de blog qu’a partagé le géant américain, son investissement vise à poursuivre sa politique de soutien du développement des nouvelles technologies en Afrique. Microsoft précise qu’il fournit son cloud dans son entièreté. Les entreprises africaines ont désormais accès à Azure, Office 365, et Dynamics 365. Par ailleurs, il s’engage sur la protection et la confidentialité des données. Les entreprises africaines verront leurs projets protégés avec le même soin que ceux des entreprises occidentales. Un soutien d’ampleur pour l’Afrique du Sud Selon une étude d’International Data Corporation (IDC) les services de cloud vont être extrêmement bien accueillis pour soutenir la transition numérique du pays. Les…

Dans un billet de blog posté ce mardi, Ken Moss, responsable en chef de la technologie chez Electronic Arts, a présenté Project Atlas, la technologie native cloud gaming sur laquelle travaille sa société. Plus d’un millier d’employés seraient actuellement en train de s’activer dessus, et le moins que le l’on puisse dire, c’est que les propos de Mr Moss vont faire vibrer toutes personnes présentant une appétence pour le jeu vidéo. Des mots très forts « Je suis très excité de vous annoncer que ce que nous produisons va incontestablement changer la manière dont les jeux sont conçus. Je pense sincèrement que nous sommes à l’horizon du plus grand changement que l’industrie du jeu vidéo ait jamais connu » . Avouez qu’en terme de mots significatifs, il était difficile de faire mieux de la part de Ken Moss, chef de la technologie chez EA. De tels propos venant d’un responsable…

Vendredi dernier, Microsoft et Volkswagen ont annoncé leur nouveau partenariat. Ensemble, ils créeront des services de cloud computing pour l’ensemble de la flotte allemande. Dès 2020, près de 5 millions de véhicules seront équipés et totalement connectés grâce à ce nouveau projet. Création du « Volkswagen Automotive Cloud », approuvé par le Conseil d’Administration du groupe. Pourtant, le constructeur allemand n’est pas précurseur dans ce domaine. Il y a quelques mois, Volvo annonçait vouloir installer Skype et Cortana dans ses modèles haut de gamme. Volkswagen serait même le dernier grand constructeur automobile à annoncer des plans de voitures connectée basés sur la technologie Azure de Microsoft. On se rappelle aussi de Ford qui a établi un partenariat avec Microsoft pendant plusieurs années. BMW annonçait il y a deux ans son application BMW Connected. Le partenariat Renault-Nissan a également parlé d’un projet avec Microsoft pour créer des services de voitures connectés et autonomes. Cependant, cette fois-ci on aborde quelque…

D’après Yves Guillemot, CEO d’Ubisoft, la prochaine génération de consoles sera probablement la dernière. Lors d’une interview avec Variety, il explique qu’avec le temps, on verra les consoles disparaître au profit du streaming, qui est lui plus accessible à tous. Quelques acteurs du secteur des jeux vidéos ont déjà lancé leur plateforme en streaming, comme Google avec Yéti, Playstation Now, GeForceNow, et les français de Shadow. Ces plateformes ciblent un marché de niche. Ils ne remplaceront pas les consoles avant au moins quelques années. Yves Guillemot poursuit son explication en notant que du moment que les écrans diffusent les jeux vidéos en haute définition grâce à internet, le marché devra faire face à un bouleversement. Cette évolution permettra aux jeux AAA et au marché des jeux vidéos de manière générale de croître à une vitesse supérieure. Et pour cela, il est important de bien développer l’accessibilité des jeux : c’est…