5G : toute l'actualité sur siecledigital.fr

5G

L’opérateur japonais NTT Docomo a annoncé le 30 septembre avoir réussi à relier le fameux train à grande vitesse du pays, le Shinkansen, à ses bornes 5G. Cette démonstration est l’aboutissement d’une collaboration avec la Central Japan Railway Company afin d’offrir une couverture dernière génération aux usagers allant de Tokyo à Osaka, en passant par Nagoya. Pour Docomo, il s’agit de prouver la mise en pratique des ondes millimétriques avec un objet s’éloignant rapidement. Ces expérimentations ont été menées entre le 24 aout et le 8 septembre sur des trains roulant à 283 km/h (quand le TGV Lyon-Paris va à 320 km/h en moyenne). Elles ont permis de créer une connexion dépassant 1Gbps en passant trois bornes placées temporairement le long des voies entre les stations de Mishima et Shin-Fuji. Grâce à ces installations, un appareil a téléchargé plusieurs vidéos en 8K à partir des bornes, et il a transmis…

Pour faire un peu plus pression sur le gouvernement chinois, l’administration Trump et la Pologne ont convenu d’un accord qui doit permettre de contrôler rigoureusement les équipements 5G provenant de l’étranger. Comme le relate le Wall Street Journal : « pour les deux pays, les équipements 5G devront absolument faire l’objet d’une évaluation rigoureuse ». Les USA et la Pologne s’allient Le vice-président Mike Pence et le président polonais Andrzej Duda se sont rencontrés en début de semaine pour signer un accord commun et renforcer les directives de sécurité des réseaux 5G. Évidement à aucun moment le lien avec Huawei n’est fait, pourtant cela ne fait aucun doute : les États-Unis cherchent un peu plus à exclure l’entreprise technologique chinoise des débats. Dans l’accord en question, nous pouvons lire ces mots : « nous devons impérativement protéger les réseaux de communication de la prochaine génération (5G) contre toute perturbation ou manipulation et garantir…

L’analyste Ming-Chi Kuo est souvent considéré comme étant le plus sérieux en matière de révélations sur les produits Apple. L’homme vient de publier un rapport précisant que les iPhones prévus pour 2020, devraient prendre en charge la technologie 5G. Il précise également que deux nouvelles tailles d’iPhones seront disponibles. 3 iPhones compatibles avec la 5G Trois nouveaux iPhones seront dévoilés dans le courant de l’année 2020, d’après Ming-Chi Kuo. Parmi eux, il y aurait un iPhone plutôt haut de gamme disponible en deux tailles : 5,4 et 6,7 pouces avec écrans OLED, ainsi qu’un modèle de 6,1 pouces avec le même type d’écran. Il est également convaincu qu’au moins 2 des 3 iPhones prévus pour 2020 seront capables de prendre en charge la technologie 5G. Avec le déploiement massif des smartphones Android proposant la 5G, Apple pourrait bien même aller jusqu’à sortir 3 iPhones compatibles. Dans le rapport de Ming-Chi Kuo,…

Hier, Margot James, la ministre du Numérique britannique a présenté le vainqueur d’un projet en partenariat avec la Corée du Sud visant à explorer de nouvelles expériences dans le métro grâce à la 5G. C’est 5G RailNext, un consortium dirigé par Cisco qui a été choisi pour fournir du contenu en réalité augmentée, ou mixte dans le réseau du métro de Séoul. Grâce à cela, les voyageurs pourront restés connectés avec la surface, en ayant accès à du streaming vidéo, des jeux, ou encore des informations sur le voyage. Prochainement, une démonstration aura lieu au Royaume-Uni dans le métro de Glasgow. Sur place, 5G RailNext présentera ses plans pour déployer cette technologie dans le métro londonien, et new-yorkais. Ce projet de 2,4 millions de livres sterling aura pour objectif de démontrer l’intérêt de la 5G là où habituellement nous ne pouvions compter que sur le Wi-Fi (dans le meilleur des…

Toujours dans la tourmente, Huawei décide de montrer les crocs et répond aux États-Unis, suite à sa dernière menace de retirer la production américaine liée à la 5G, de Chine. En effet, Huawei, affirme que 65% des réseaux de 5G à travers le monde utilisent des équipements provenant de ses usines. 65% de la 5G dépend de Huawei La semaine dernière, le président américain, Donald Trump disait vouloir s’attaquer à la production de la 5G en Chine. De nombreuses entreprises américaines font fabriquer leurs équipements dans le pays de Huawei, pour réduire le coût de la main-d’œuvre. Pourtant, cela pourrait bientôt changer. L’administration Trump envisage d’exiger que les appareils 5G à destination des États-Unis soient conçus et assemblés en dehors de la Chine. Cela pourrait être un réel coup dur pour Pékin. Une fois de plus, Huawei ne se laisse pas faire et démontre que son emprise sur le monde…

Ce 3/06, le ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information, l’organisme chinois gérant les télécommunications dans le pays, a annoncé qu’il allait « bientôt accorder des licences 5G à des fins commerciales ». Cela annonce le déploiement du réseau 5G d’ici quelque temps. Voilà qui devrait réjouir Huawei. Alors que ses affaires aux USA sont compromises, car la société représenterait un risque pour la sécurité du pays, la Chine vient d’ouvrir grand la porte au déploiement de la 5G. Sachant que Huawei est la championne nationale en la matière, elle devrait tirer de grands bénéfices de cette décision. La firme chinoise a déjà réalisé beaucoup de travaux sur la 5G, et a notamment ouvert un laboratoire dédié à la technologie en Corée du Sud. Une initiative « discrète » selon Reuters, car la Corée du Sud est alliée avec les USA en matière de sécurité. L’arrivée imminente des licences…

Le réseau 5G, à la vitesse hallucinante, se déploie partout dans le monde et devrait arriver chez nous par l’intermédiaire de Bouygues ou d’Orange. Il n’est pas possible d’en profiter pleinement avec nos smartphones actuels, et c’est pourquoi une nouvelle génération d’appareils arrive en rayon au fil de cette année 2019. Malheureusement, ils sont très chers, cependant, la situation devrait bientôt changer grâce à MediaTek. La société va bientôt proposer des modems 5G à bas coût, ce qui devrait engendrer la naissance des smartphones 5G à bas prix en 2020. Au fil de cette année 2019, de nombreux smartphones 5G se dévoilent et ont un point commun : une valeur élevée. La raison de ce prix est en partie imputable au prix des puces (modems) 5G de Qualcomm et Samsung, qui sont loin d’être accessibles à tous les constructeurs. Fort heureusement, la situation va changer, un troisième acteur s’apprête à…