Facebook Messenger : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Facebook Messenger

À partir de Portal, Portal Mini et Portal TV, Facebook offre la possibilité à ses utilisateurs de dialoguer plus simplement avec leurs amis ou leurs familles. Les fonctionnalités de ces appareils promettent un changement radical dans notre façon de communiquer. Facebook travaille sur sa technologie Durant cette dernière année, Facebook a présenté deux types d’écrans : Portal et Portal Mini. Aujourd’hui, la société dévoile le Portal TV qui ne comporte pas d’écran, mais se connecte via HDMI à votre écran de télévision. De cette façon, vous pouvez accéder à vos contacts Messenger et dialoguer en grand écran avec vos proches. L’immersion est bien plus forte et permet d’entretenir des discussions à plusieurs sans le moindre problème. Le Portal coûte 179$, Portal mini lui, revient à 129$ et Portal TV est accessible à 149$. Les prix sont variés et les fonctionnalités diffèrent, Portal et Portal Mini ne se connectent pas à…

Est-ce vraiment surprenant ? Amazon, Apple, Google et même Microsoft ont récemment fait les gros titres, suite à l’écoute de conversations entre les utilisateurs et les assistants vocaux. C’est à présent au tour de Facebook d’être la cible des critiques. Mais Facebook n’a pas d’assistant vocal, alors de quoi parlons nous ? L’entreprise aurait fait appel et payer différentes personnes afin qu’elles retranscrivent les conversations audio passées sur Messenger, comme l’explique Bloomberg. Un programme mis en pause depuis une semaine L’entreprise de Zuckerberg semble se moquer des scandales dans lesquels elle est impliquée et encore pire, de la vie privée de ses utilisateurs. Même si la société a déjà réagi et mis ce programme d’écoute et de retranscription en pause depuis une semaine, notamment suite aux problématiques soulevées par les pratiques d’Amazon et co, il est important de comprendre le pourquoi du comment. Facebook aurait fait appel à des sous-traitants…

La messagerie devient le mode de communication préféré de la planète. Selon une étude eMarketer datée de 2018, d’ici à 2022 près de 36 % de la population mondiale (3 milliards de personnes environ) utiliseront les applications de messagerie mobile parmi leurs principaux canaux de communication, entre autres Messenger et WhatsApp. Si cette tendance à se tourner vers la messagerie instantanée est clairement établie par le public, les entreprises sont encore minoritaires à avoir saisi l’importance de cet enjeu et à l’avoir intégré à leur stratégie globale. En effet selon un rapport 2017 de Twilio sur la communication clientèle, près de 81% des consommateurs considèrent que communiquer avec les entreprises est difficile quand seulement 34% des entreprises ont conscience de cette problématique. Comprendre cette tendance et l’adopter sont pourtant tous deux vecteurs de véritables « success stories » : les entreprises dotées d’une communication digitale satisfaisante sont près de trois…

Dernièrement, Mark Zuckerberg évoquait une application afin de regrouper toutes les messageries de ses différents services. Au cours de la conférence F8, Asha Sharma, Head of Consumer Product chez Facebook déclare que dans un avenir proche, les applications Messenger, WhatsApp, et Instagram Direct, ne devraient bientôt faire plus qu’une. Cette annonce a été présentée comme une nouveauté parmi tant d’autres pour Messenger. Évidemment tous les messages seront cryptés de bout en bout, toujours dans l’optique de rendre Facebook bien plus respectueux de la vie privée. Pour imager cette application, Asha Sharma explique qu’elle fonctionnera de la même façon qu’un individu passe un appel téléphonique, on ne se souci pas de savoir si l’interlocuteur au bout du fil est chez SFR, Orange, ou Free, on l’appel simplement. L’application devrait fonctionner exactement de la même manière. Un individu cherche à parler à un ami, il lui suffira d’envoyer le message sans se…

L’année dernière, Facebook était en plein tir groupé suite au scandale de Cambridge Analytica. Le réseau social a repoussé bien des annonces, notamment le lancement de son enceinte connectée : Portal. Se sont joints à cela quelques mea cupla, et une volonté de revoir un peu le fonctionnement du groupe Facebook. Il faut y associer Instagram, WhatsApp, Messenger, Oculus. Le seul mot d’ordre aura été de faire des stories LE format standard des plateformes. Cette année, on pourra d’abord s’attendre à un retour sur l’évolution des stories qui ont atteint 500 millions d’utilisateurs quotidiens, rien que sur Facebook. S’y joindront certainement des nouveautés publicitaires pour les annonceurs, autant que des nouvelles fonctionnalités pour les développeurs. Au-delà des stories, les différentes plateformes du groupe ont montré quelques tests, et changement d’interfaces. Quelles annonces à venir pendant le F8 de Facebook ? Unification du fil d’actualité et des stories Récemment, des utilisateurs…

C’est un mois mouvementé pour le groupe Facebook, qui vient de subir sa deuxième panne généralisée en moins de 31 jours. C’est downdetector.com qui est à l’origine de l’annonce. Dimanche aux alentours de 12h36 les applications Facebook, Messenger, Instagram, et WhatsApp étaient inaccessibles en France. Cette panne a duré de longues heures et Facebook n’a pas commenté la situation dans l’immédiat, contrairement à la dernière fois. La situation est progressivement revenue à la normale dans la journée. La dernière fois, il s’agissait d’un problème survenu à cause d’un changement de configuration de serveur. Cette fois, Facebook ne précise pas l’origine de la panne, un porte-parole du réseau social confit à Reuters : « Plus tôt dans la journée, certaines personnes ont peut-être eu du mal à se connecter à la famille d’applications. Le problème a depuis été résolu. Nous sommes désolés pour tout inconvénient ». Cette perturbation apparaît quelques semaines…

Plus besoin d’aller sur le site ou l’application Oui.sncf ! La SNCF et Facebook s’associe pour permettre aux voyageurs de réserver et payer leurs billets directement via Facebook Messenger. Dans un communiqué paru ce 20 mars, les deux entreprises annoncent le développement de leur partenariat de longue date. L’objectif étant pour la SNCF « d’accélérer sa présence sur mobile avec une expérience client enrichie grâce au conversationnel » en proposant « plus d’instantanéité, de réactivité et de simplicité à nos clients.  » Avec quasiment 50 000 utilisateurs mensuels, cette annonce est importante pour la SNCF. Grâce au langage naturel, les internautes peuvent faire leurs recherches en quelques clics. Pour payer directement via Facebook Messenger, il faut cependant être connecté à son compte client et avoir une carte de paiement enregistrée. Cette possibilité n’est pas nouvelle. Depuis 2017, les clients TGVmax peuvent réaliser l’ensemble de leur réservation via OUIbot. Les deux entreprises précisent qu’ils…