Meta a annoncé, ce mardi 13 septembre, un nouvel espace de discussion. À l’instar de Discord, les grands groupes Messenger et les groupes Facebook pourront créer des catégories, incluant des canaux audio et vidéo pour les discussions en temps réel, entre administrateurs et pour les événements prévus.

Meta multiplie les moyens de discussions

Meta a introduit, dans un billet de blog, un nouveau moyen pour interconnecter les 3 milliards d’utilisateurs de Facebook et le 1 milliard de personnes sur Messenger. L’objectif de Meta est d’étendre les discussions en dehors du cercle social des utilisateurs. La modération sera gérée automatiquement par les administrateurs des groupes. Les responsables pourront créer des listes de mots interdits pour éviter les abus, couper le son, suspendre des personnes, et créer des discussions entre administrateurs pour organiser la modération.

La création de communauté dans Facebook

Voici à quoi ressemblera la création des communautés dans Messenger. Image : Meta

Une simple copie des serveurs de Discord ?

Ces nouvelles fonctionnalités évoquent-elles un air déjà vu ? Le logiciel Discord les propose depuis quelques années avec ses serveurs personnalisables. Sur l’application de messagerie, il est possible de rejoindre des serveurs privés avec ses amis pour échanger sur des espaces textuels, vocaux, et en vidéo.

On peut aussi rejoindre des serveurs conséquents de personnalité publique comme des youtubeurs pour échanger avec la communauté. La ressemblance avec les chats communautaires de Meta est évidente, tant les outils de modération sont les mêmes qui ont été implantés dans Discord au cours des derniers mois. L’application reste tout de même en avance avec ses partenaires notamment Microsoft, qui lui permet d’être implantée dans les consoles de jeux Xbox.

Les chats communautaires de Facebook

Voici à quoi ressembleront les chats communautaires dans Facebook. Images : Meta

Cette fonctionnalité des chats communautaires évoque le début de Facebook où chaque sujet avait sa communauté. Selon leurs passions et affinités, les utilisateurs ont tous été abonnés à de nombreuses pages et groupes différents. Meta pourrait essayer de retrouver cet esprit pour que les utilisateurs restent plus longtemps afin de les amener sur les options payantes comme le propose Discord avec sa formule Nitro.