Algorithme : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Algorithme

Elles s’appellent les Learning Playlists. Ces nouvelles pages éducatives, devraient permettre aux utilisateurs de YouTube d’explorer et d’approfondir une variété de sujets. Il sera désormais possible de se perfectionner en mathématiques, dans les sciences, la musique ou encore d’apprendre de nouvelles langues. La particularité de ce nouveau format ? L’algorithme de YouTube n’interviendra pas et permettra donc aux utilisateurs de rester concentrés sur leurs leçons. Plus d’algorithme pour une meilleure concentration Classées par ordre de niveau, du débutant à l’expert, ces leçons en ligne permettront à chacun de se perfectionner dans un domaine précis. Plusieurs fois, l’algorithme de YouTube fût sujet à des critiques. Il a souvent été accusé de déconcenter les utilisateurs, en leur proposant des vidéos de divertissement, ou non adaptées, alors qu’ils étaient en train de s’instruire devant une vidéo éducative. Cette fois-ci, YouTube promet que cela n’arrivera plus. L’éducation prime sur la recommandation En effet, l’algorithme n’interviendra…

Les progrès technologiques ne cessent de faire des prouesses dans le domaine de la santé. Une fois de plus, le Massachusetts Institute of Technology (MIT), le prouve en mettant au point une nouvelle intelligence artificielle, capable de détecter le cancer du sein, 5 années avant son apparition réelle. Un algorithme pour les blancs et les noirs Alors qu’il y a quelques jours, IBM annonçait qu’il venait de créer un algorithme capable de détecter le cancer du sein, 1 an à l’avance, il semblerait que le MIT fasse encore plus fort. En utilisant des données provenant de milliers de dossiers médicaux des images de mammographies, l’algorithme créé par IBM est capable de prédire l’apparition de ce type de cancer. Pourtant, le MIT prétend pouvoir le détecter 5 ans à l’avance. Basé sur le deep learning, l’algorithme du Massachusetts Institute of Technology est plus performant que celui de ses concurrents car il n’est…

Il existe des milliers d’algorithmes différents. Chacun a sa particularité et son utilité. Un jeune informaticien vient d’imaginer un nouvel algorithme particulièrement étrange et effrayant. Après six mois de travail et près de 100 To de données, le programmateur chinois, basé en Allemagne, a développé un algorithme capable de retrouver les profils d’actrices pornographiques sur les réseaux sociaux. Finalement, le principe est assez simple : près de 100 000 actrices pornographiques ont été identifiées dans le système neuronal de l’intelligence artificielle. Croisés aux réseaux sociaux, ces profils sont facilement identifiables. C’est Yiqin Fu, un chercheur à l’Université de Yale qui a fait cette drôle de découverte. Il a tweeté à ce propos le 27 mai dernier : A Germany-based Chinese programmer said he and some friends have identified 100k porn actresses from around the world, cross-referencing faces in porn videos with social media profile pictures. The goal is to help…

Le célèbre score Elo permet de vous trouver les meilleures affinités sur Tinder. Dorénavant, l’application de rencontre laisse de côté ce mystérieux score et propose un nouvel algorithme. Ce dernier ressemble assez à son prédécesseur en prenant maintenant en compte combien vous utilisez l’application. Tout comme le score Elo, ce nouvel algorithme reste très flou et laisse encore une fois les utilisateurs spéculer sur les raisons pour lesquelles ils n’obtiennent pas de match. En 2016, Sean Rad, le CEO de Tinder, affirmait à Fast Company que le score Elo est inspiré des échecs et basé sur la « désidérabilité ». Jonathan Badeen, vice-président innovation produit, le compare à Warcraft. « Chaque fois que vous jouez contre quelqu’un avec un score très élevé, vous gagnez plus de points que si vous jouiez contre quelqu’un avec un score plus bas ». En quelques sortes, si vous matchez avec une personne plus attrayante,…

Depuis plusieurs mois, les algorithmes se basent sur des données historiques pour évaluer le cas de telle ou telle personne et déterminer si elle doit être emprisonnée ou non. Mais les autorités américaines vont encore plus loin, elles utilisent l’intelligence artificielle pour prédire le risque criminel chez un individu. Des outils notamment utilisés pour éviter la récidive. Parfois, le problème est que les machines n’apprennent pas forcément des erreurs du passé, mais qu’elles les reproduisent et, potentiellement, se trompent dans leur jugement en aggravant les inégalités déjà existantes dans le pays. « Nos sociétés n’ont pas les outils nécessaires pour se défendre face au raisonnement des machines », c’était la conclusion d’un rapport publié dans AI Now réalisé par des chercheurs sur l’intelligence artificielle. Vous ne le saviez peut-être pas, mais des algorithmes sont utilisés dans le système judiciaire pénale aux États-Unis. Concrètement c’est une machine qui peut décider de la continuité de la…

Dans le viseur de Facebook, les pages qui publient du contenu « gratté » à d’autres éditeurs. Le géant des réseaux sociaux est prêt à tout pour ne plus mettre en avant ces contenus volés ou plagiés par certaines marques. Facebook a déclaré au média TechCrunch que l’authenticité du contenu était sa priorité. Les contenus de mauvaise qualité ou recherchant des clics à tout prix seront repérés par l’algorithme de diffusion de Facebook et rétrogradé à partir d’aujourd’hui. Fait naturel, la nouvelle génération de journalistes prend petit à petit sa place dans ce corps professionnel. Et cela change quelques usages et comportements liés aux réseaux sociaux. Nous vous expliquions en quoi les digital natives bousculent les codes du journalisme. La décision de Facebook intervient après qu’une étude fût menée par le réseau social. Elle révèle que les utilisateurs commencent sérieusement à se lasser des contenus de mauvaise qualité. Par dessus tout, les internautes dénoncent…

YouTube, qui comptait plus de 1,5 milliard de visiteurs connectés par mois en 2017, a changé son algorithme de classement. Nombreux sont ceux qui pensent que celui-ci est basé sur le nombre de vues. Toutefois, un autre facteur crucial est pris en compte et joue finalement le rôle plus important dans le classement du contenu : la durée de visionnage. L’algorithme de la plateforme vidéo est complexe et sert à classer le contenu sur la base de nombreux facteurs qui s’entremêlent. Ce système permet aux utilisateurs de découvrir du contenu personnalisé, qui les intéresse, et qui répond à leur recherche. Par conséquent, celui-ci les encourage à passer plus de temps sur la plateforme. Auparavant, les vidéos les plus vues étaient celles qui occupaient les premières places dans la liste des vidéos suggérées. Mais cela posait deux problèmes principaux : le premier problème était la difficulté pour un créateur à mesurer l’engagement…