Algorithme : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Algorithme

C’est certainement la première fois que Facebook tente d’aller à l’encontre de son propre travail. Comme le rapporte le Washington Post, le réseau social annonce qu’il va mettre à jour son algorithme pour le freiner dans la diffusion de fausses informations et de nouvelles sensationnelles. Voici une nouvelle qui devrait satisfaire ses 2,7 milliards d’utilisateurs. La raison d’être de l’algorithme va être revue Alors que Chris Hughes, co-fondateur de Facebook se bat au quotidien pour le démantèlement du réseau social notamment à cause de son algorithme, la société annonce qu’elle va repenser la raison d’être de son algorithme. Initialement créé pour maximiser l’engagement et les clics et mettant en avant uniquement les nouvelles qui font des likes, l’algorithme de Facebook est à bout de souffle. L’entreprise détachera plus de modérateurs pour vérifier la pertinence des contenus et détecter un peu plus les fausses informations. Le réseau social précise que les pages…

Un algorithme d’apprentissage automatique a permis de faire de nouvelles découvertes, en explorant de vieux documents scientifiques. L’œil humain était passé à côté. Dans une étude parue le 3 juillet dernier, dans le magazine Nature, des chercheurs du Lawrence Berkeley National Laboratory, révèlent qu’ils ont utilisé un algorithme appelé Word2Vec pour passer au crible des articles scientifiques et créer des connexions entre ces derniers. L’algorithme est plus fort que le scientifique L’objectif de l’expérience était clair : découvrir ce que les scientifiques auraient pu manquer, en comblant plusieurs articles scientifiques. Grâce à une intelligence artificielle spécifiquement conçue pour explorer des documents scientifiques, les chercheurs ont pu découvrir de nouveaux matériaux thermoélectriques, qui convertissent la chaleur en énergie et qui sont utilisés dans de nombreuses applications de chauffage et de refroidissement. Anubhav Jain, l’un des chercheurs de cette étude, explique que : « notre algorithme peut lire n’importe quel article sur la science des…

Hopper est une application qui se sert de l’intelligence artificielle pour prédire le prix que coûtera un billet d’avion, cela évite d’avoir des mauvaises surprise, ce qui est assez fréquent pour ce genre d’achat. Aujourd’hui, la startup annonce qu’elle prévoit d’étendre sa technologie à la prédiction des prix des chambres d’hôtel, pour compléter votre voyage. Un algorithme de prédiction Vous n’êtes pas sans savoir que le prix d’un billet d’avion ou d’une chambre d’hôtel varie en fonction de nombreux critères régis par des algorithmes. Dans les deux cas, les prix peuvent varier avec des écarts extrêmement importants, en fonction de l’horaire, de la date ou d’évènements extérieurs qui pourraient faire augmenter ou réduire leurs prix. Quand un hôtel à des chambres à remplir, par exemple, les prix baissent. L’application Hopper s’attaque à ce marché de l’hôtellerie, pour prédire le prix d’une chambre. Le service est déjà en état de fonctionnement…

Dans la catégorie artistique des intelligences artificielles imaginées par Google, nous vous présentons PoemPortraits. Une drôle d’invention de la part de Google, qui vous permet de transformer votre visage en un portrait poétique. Le chef d’œuvre est sublimé d’un filtre Instagram. Un projet qui n’est pas sans nous rappeler cette œuvre, créée entièrement par une intelligence artificielle et vendue à 432 000 $ (387 000 €) aux enchères à New York. « Portrait d’Edmond de Belamy », c’est le nom de cette fameuse œuvre imaginée par un ordinateur. Il avait fallu nourrir le logiciel de 15 000 œuvres de portraits classiques créés entre le XIVe et le XIXe siècle pour réussir cette prouesse. De son côté, Google a toujours aimé explorer des pistes étranges ou sponsoriser des projets étranges. C’est le cas avec la création de cette nouvelle intelligence artificielle. La façon dont elle fonctionne est assez basique : l’application web vous demande un…

Alors que la start-up Entrupy vient de dévoiler une solution pour repérer la contrefaçon, Amazon continue de se battre pour tenter de la supprimer. La production de contrefaçon semble intarissable. Le géant américain a utilisé tous les outils à sa disposition pour tenter d’enrayer ce phénomène mondial. La société de Jeff Bezos décide de prendre le taureau par les cornes en donnant plus de pouvoir aux marques dans le cadre d’un nouveau programme imaginé pour réduire la contrefaçon à néant. Son petit nom, plutôt évocateur : « Projet Zéro ». De manière très simple, ce programme consiste à donner la main aux marques pour qu’elles puissent directement signaler de faux produits. Ce programme devrait leur permettre d’éviter de passer par un fastidieux processus de déclaration mis en place il y a eu plusieurs années et qui ne correspond plus du tout à la réalité du marché actuel. Depuis quelques mois, Amazon teste ce…

Quand les algorithmes se trompent ou dévient de leur mission première, nous n’avons pas les outils nécessaires pour nous défendre et pour prouver qu’ils sont dans l’erreur. Voici la conclusion d’un nouveau rapport publié dans AI Now et réalisé par des chercheurs sur l’intelligence artificielle appartenant à un groupe de recherche regroupant des employés de Microsoft et Google, affilié à l’Université de New York. Les algorithmes font leur apparition dans tous les domaines. On apprenait récemment que le monde du sport se dotait d’un outil d’intelligence artificielle pour un dépistage plus précis afin de lutter contre le dopage. Les chercheurs précisent que « le grand public n’a pas les outils nécessaires pour tenir ces systèmes responsables lorsqu’ils échouent ». Ce sont très clairement les défis sociaux et les potentielles inégalités à venir qui sont pointées dans ce rapport. Pour faire face à ces défis technologiques, les chercheurs ont formulé dix recommandations, dont une demande de…

Ce sont les fidèles de la « première heure » et les community managers qui vont être heureux. Twitter a annoncé dans une suite de Tweets, sur le compte @TwitterSupport, une fonctionnalité permettant de reprendre un peu le contrôle sur votre fil d’actualité d’ici les prochaines semaines. Une manière de passer outre l’algorithme mis en place en 2016 et qui avait suscité, comme pour chaque réseau social, une levée de boucliers de la part des professionnels. 1/ We’re working on new ways to give you more control over your timeline. But first, some context: Twitter helps you see what’s happening by showing the best Tweets for you based on your interactions.https://t.co/H5nuhQy3r2— Twitter Support (@TwitterSupport) 17 septembre 2018 Pour rappel, l’intégration de l’algorithme de Twitter sur le fil d’actualités avait eu pour conséquences de supprimer l’ordre d’apparition chronologique des Tweets, par la mise en avant de publications dont le réseau social juge pertinent…