Tag

Algorithme

YouTube, qui comptait plus de 1,5 milliard de visiteurs connectés par mois en 2017, a changé son algorithme de classement. Nombreux sont ceux qui pensent que celui-ci est basé sur le nombre de vues. Toutefois, un autre facteur crucial est pris en compte et joue finalement le rôle plus important dans le classement du contenu : la durée de visionnage. L’algorithme de la plateforme vidéo est complexe et sert à classer le contenu sur la base de nombreux facteurs qui s’entremêlent. Ce système permet aux utilisateurs de découvrir du contenu personnalisé, qui les intéresse, et qui répond à leur recherche. Par conséquent, celui-ci les encourage à passer plus de temps sur la plateforme. Auparavant, les vidéos les plus vues étaient celles qui occupaient les premières places dans la liste des vidéos suggérées. Mais cela posait deux problèmes principaux : le premier problème était la difficulté pour un créateur à mesurer l’engagement…

voitures autonomes capable de changer de voie.

Les chercheurs du CSAIL, le laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle…

changements utilisateurs et médias de l'algorithme de facebook

Au début du mois de janvier, Mark Zuckerberg a annoncé…

L’annonce par Twitter d’utiliser un algorithme pour afficher les Tweets dans votre fil pour plus de pertinence date déjà de 2016. Largement critiqué par les utilisateurs et les activistes pour son aspect de « bulle de filtres », Twitter a été obligé de passer par là pour plusieurs raisons. La première concerne le nombre d’utilisateurs. Avec plusieurs centaines de millions d’utilisateurs, l’affichage des Tweets, pour rester pertinent, doit générer de l’engagement et des connexions multiples de la part de la communauté. Deuxièmement, l’ensemble des plateformes sociales, tout comme de services (cf. Google ou Amazon) utilisant un algorithme pour générer des résultats, ont vu leur chiffre d’affaires s’accroitre. De quoi donner le « go » à cette mise en place qui a bouleversé le principe originel du réseau social. Jusqu’à l’arrivée de l’algorithme de Twitter, les Tweets s’affichaient dans le fil d’actualité de façon antéchronologique. Cette capture-écran de mon fil d’actualité est assez représentative de…

définition algorithme explication avec les applications

C’est à travers plusieurs échanges avec des professionnels du marketing,…

algorithme Facebook utilisateurs collecte

Il y a seulement quelques heures, dans une publication Facebook,…

La compagnie AI Botnik Studio a utilisé un algorithme de prédiction de texte basée sur les sept romans fantastiques Harry Potter. Le programme a écrit de façon autonome un chapitre de trois pages qui s’intitule « Harry Potter et le portrait de ce qui ressemble à un grand tas de cendre ». Les romans de J.K Rowling ont déjà inspiré plusieurs histoires complémentaires à la saga originale. Ces deux dernières années, les fanfictions « The Cursed Child » et « Un voyage à travers l’histoire de la magie » ont déjà fait le bonheur de ceux qui n’étaient pas rassasiés avec les sept romans. Ces fictions ne sont pas officielles, car elles ont été écrites pas les fans eux-mêmes en s’inspirant des histoires de J.K Rowling. Le développeur Jamie Brew a mis au point un algorithme de prédiction de texte pour écrire un nouveau chapitre de l’histoire d’Harry Potter. Cet algorithme analyse l’histoire complète…

netflix : abonnement en France

Les algorithmes sont un sujet d’étude controversé, car fascinant. Je…

image pixelisee

Des chercheurs ont réussi à créer un algorithme basé sur…

C’est le fruit des recherches d’une équipe de chercheurs de Berkeley Artificial Intelligence Research (BAIR) : modéliser un objet en 3D à partir d’une image 2D. Si pour notre cerveau, cela s’avère une mécanique que l’on apprend, c’est loin d’être le cas d’une vision artificielle. Nos yeux nous permettent d’avoir une perception de la profondeur sans pour autant connaître tous les rouages de la géométrie 3D. Rien qu’en observant une photographie (donc en 2D), nous sommes capables de comprendre la forme des objets. De ce fait, les chercheurs ont essayé de modéliser notre compréhension au sein d’une intelligence artificielle. Le principe de base utilisé pour reconstituer la géométrie à partir d’une base est le fait que les formes ne sont pas arbitraires et, par conséquent, certaines formes sont susceptibles, et certaines sont très peu probables. L’équipe de scientifiques s’est servie d’une image d’un avion afin de modéliser en 3D son…

Les algorithmes organisent chaque jour un peu plus notre vie.…

C’est une bonne nouvelle pour les utilisateurs du réseau social Facebook et une double peine pour les éditeurs de sites Web « tendancieux » pour ne pas dire « clickbait ». En effet, la plateforme sociale a annoncé, hier, dévaloriser le référencement de ces sites dans le fil d’actualités des utilisateurs, ainsi que le refus de faire de la publicité via la régie Facebook for Business. Nous avons toujours eu l’expérience de voir apparaître une publication surprenante où l’on se demande ce qu’elle fait là, car ne correspondant aucunement à nos centres d’intérêts. Leur particularité réside essentiellement dans un titre aguicheur promettant un quelconque miracle financier ou physique. Ainsi que le visuel tout droit sorti d’une banque d’image… Mais quelles sont les caractéristiques d’un site « tendancieux » pour Facebook ? Celles-ci peuvent être lues dans les Pratiques publicitaire, article 24, mais voici les règles pénalisantes : • l’utilisation d’une…

Faceook bouton reaction

Toute information sur l’ algorithme de Facebook est une denrée…

Il y a maintenant quelques mois, juin pour être exacte, je vous présentais une société au concept très intéressant : Oorace (développé par la société-mère Search’XPR) et son principe de Sérendipité Psycho-Cognitive… Pour ceux qui souhaiteraient la version courte de ce concept, voici ce que nous disait Olivier Figon (cofondateur d’Oorace) : La Sérendipité Psycho-Cognitive (Serendipity Concept®) est un principe mis au point par le département Recherche de Search’XPR que l’on peut définir comme la rencontre fortuite et heureuse (c’est important !)* avec une information que l’on ne recherchait pas consciemment, mais qui est liée à un centre d’intérêt et qui dans une situation d’errance, provoque une surprise et génère une forme d’émotion capable de favoriser la décision (d’achat par exemple). (*) : Si la rencontre est fortuite et malheureuse, c’est de la ‘zamblanité’ mais on comprend que personne n’en parle ! cela conduirait à regretter immédiatement son achat par exemple. Concrètement, Oorace modélise ce…

Il y a quelques semaines déjà, le shérif du Web…

Send this to a friend