Écologie : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Écologie

On les appelle les cycadées, ou cycadales. Ces plantes avaient quasiment disparu de la surface terrestre, pourtant elles poussent à nouveau au Royaume-Uni et le changement climatique en serait le principal responsable. Une plante qui date de l’époque des dinosaures Pour que vous puissiez vous projeter, ces plantes ressemblent d’assez près à des palmiers. Ils restent quelques spécimens de cycadées dans des régions très chaudes de notre planète, mais elles ont atteint leur apogée il y a près de 150 millions d’années, à l’époque des dinosaures. La planète subissait alors un réchauffement climatique en raison de l’augmentation des niveaux de dioxyde de carbone provenant de processus naturels, ce qui permettait aux plantes de prospérer partout dans le monde. Le changement climatique, en grande partie provoqué par l’homme, reproduit aujourd’hui la même situation qu’à l’époque des dinosaures. Alors que des scientifiques tentent de modifier les gênes de certaines plantes pour qu’elles absorbent plus de…

A l’autre bout du monde et de l’histoire se trouve un archipel d’îles françaises : la Nouvelle-Calédonie. J’ai eu le plaisir d’y rencontrer Xavier Sevin, fondateur du cabinet Ifingo, spécialisé dans la transformation numérique, l’occasion de faire le point sur cette « autre France » et l’état de sa transformation digitale. « Agilité », formation initiale et professionnelle, structure de l’innovation interne et bio-tech au programme de ces longs échanges. Bonjour Xavier, vous êtes Fondateur et Directeur Associé d’Ifingo, un cabinet spécialisé dans la transformation numérique des organisations. Comment êtes-vous personnellement arrivé à Nouméa et quelle est l’histoire de votre cabinet ?  Je suis arrivé en Nouvelle-Calédonie en 2004 suite à un voyage personnel. Je n’avais pas de projet professionnel en particulier mais je ressentais l’envie de quitter Paris et Sophia Antipolis ; issu d’une formation d’ingénieur complétée par un MBA à l’EDHEC, j’avais néanmoins quelques doutes sur la possibilité de trouver du travail…

De plus en plus, les scientifiques innovent dans le domaine de la santé, mais lorsqu’une idée permet de résoudre deux problèmes, c’est encore mieux. C’est justement ce que s’apprête à faire Nestlé avec une nouvelle recette des barres chocolatées KitKat. Dès cet automne, la multinationale suisse devrait commercialiser ces nouveaux KitKat au Japon. Nestlé fait très fort, puisque cette recette permet de produire du chocolat noir sans sucre ajouté, en utilisant la pulpe blanche qui protège les fèves de cacao. Auparavant considérée comme un déchet, Nestlé a trouvé dans cette pulpe du potentiel. Une fois qu’elle est broyée, la pulpe permet de retrouver le goût du chocolat naturellement sucré. De ce fait, le groupe agroalimentaire a trouvé une solution pour produire du chocolat sans sucre ajouté, donc meilleur pour la santé, tout en utilisant un ancien déchet du cacao, ce qui est bénéfique pour l’environnement. Grâce à cette formule, ces…

Jusqu’où ira la pollution de nos littoraux et océans ? C’est la question que l’on peut se poser après la découverte inquiétante de plusieurs chercheurs du Mare (Centre des sciences environnementales et marines) basé à Lisbonne. Selon les propos du biologiste Ignacio Gestoso Garcia, recueillis par CNN, le plasticroûte, cette couche de plastique incrustée dans la roche autour des côtes, aurait été découvert pour la première fois en 2016. « À ce moment-là, nous étions déjà assez surpris et préoccupés par le phénomène » a-t-il révélé. Afin de poursuivre l’étude du plasticroûte, les scientifiques sont retournés entre 2017 et 2019 sur le site. Ils ont ainsi constaté que la présence des micros morceaux de plastique s’intensifiait. Cette prolifération a amené les biologistes à organiser une surveillance rigoureuse du phénomène. D’après les chiffres révélés par l’étude, la croûte de plastique couvre aujourd’hui 9,46 % de la surface rocheuse qui entoure l’île de Madère.…

La marque Bite a créé un dentifrice écoresponsable sous forme de pastille, une révolution dans l’industrie de la beauté et des soins personnels. Plusieurs entreprises proposent déjà des solutions telles que des brosses à dents en bambou, ou bien des brosses à dents automatiques qui nettoient en 10 secondes chrono, mais aucunes ne se basent réellement sur le dentifrice en lui-même. C’est l’objectif que s’est lancé la fondatrice de Bite, le dentifrice écologique. Un produit sain et efficace Lindsay McCormick, ancienne avocate et fondatrice de Bite, a effectué plusieurs recherches sur les ingrédients que contiennent les dentifrices traditionnels, et s’est vite rendu compte que la plupart d’entre eux contenaient des produits nocifs pour la santé. Le dentifrice est un produit que les consommateurs utilisent deux à trois fois chaque jour, ce qui pour elle était inconcevable après cette découverte. C’est pourquoi la jeune femme a effectué plusieurs tests en expérimentant…

S’il y’a bien un type de véhicule qui disparaît ces dernières années, c’est le camion de glace. Logique, ces appareils ont une empreinte écologique énorme en raison des fortes quantités de gaz à effet de serre qu’ils rejettent pour conserver les glaces au frais. Fort heureusement, Nissan a trouvé le moyen de contenter enfants et planète en même temps. Le constructeur japonais utilise les batteries de ses vieilles voitures électriques pour concevoir un camion de glace éco-responsable. Comment ça marche ? Pour parvenir à faire un van éco-responsables, Nissan s’est associé avec Mackie’s, un fabricant de glace qui essaye de limiter son empreinte écologique. Il a récupéré la fourgonnette électrique e-NV2000 de l’entreprise, un modèle entièrement électrique avec 200 km d’autonomie. Ensuite, Nissan a ajouté deux exemplaires de l’« Energy Roam », un bloc d’alimentation au lithium-ion qui utilise des cellules de batteries récupérées sur des voitures électriques construites après…

L’impact négatif de l’homme sur le climat, ça ne date pas d’hier. Il y a deux mille ans, les activités de nos ancêtres avaient déjà des conséquences sur l’environnement, nous rapporte une étude de l’ETZ Zurich relayée dans un article de Futura-Sciences. Elles avaient même causé un léger réchauffement climatique. Aujourd’hui, l’impact destructeur de l’homme sur l’environnement est si élevé que l’atmosphère de notre planète contient le plus haut niveau de CO2 de son histoire. La pollution et le réchauffement sont en train de croître à un point que les chercheurs avancent de plus en plus la date de la fin de notre civilisation. La dernière étude en date annonce la date sinistre de 2050 si l’humanité ne réagit pas de façon imminente. Malheureusement, il semblerait que les mauvaises habitudes soient ancrées en l’homme, nous sommes visiblement un cancer pour la planète, et il va falloir une rapide prise de…