En ce 17 juillet 2020, jour du World Emoji Day, Slack a tenu à célébrer ces fameuses images devenues quasi indispensables aujourd’hui. Chaque jour plus utilisés, en particulier dans le monde professionnel, leur utilisation a littéralement explosé ces derniers mois.

Les emojis sont maintenant reconnus comme de réels outils de travail

D’après Christina Janzer, à la tête du secteur recherches et analyses chez Slack, les emojis tiennent une place toujours plus importante au sein des communications professionnelles. Tendance qui n’a cessé d’augmenter au cours de la crise sanitaire traversée en 2020, il va sans dire.

Désormais considérés comme des outils, les systèmes de messagerie comme Slack n’ont de cesse d’interroger leurs clients au sujet de leur utilisation des emojis. Ainsi les deux plus populaires sur Slack en 2020 sont les « yeux » et la « coche verte », tous deux principalement utilisés pour indiquer à ses collaborateurs qu’on est en train d’examiner un travail, ou encore qu’une tâche vient d’être terminée.

Les emojis les plus utilisés

Capture d’écran : emojis/Slack

Les emojis permettent un gain de temps énorme, nous explique Christina Janzer : « Lorsque nous interrogeons nos clients sur ce qu’ils attendent de notre messagerie, leur réponse est simple, ils attendent toujours plus d’efficacité de manière à être plus productifs ». La force des emojis c’est qu’ils permettent d’indiquer très rapidement un statut, ou une prise de connaissance d’un message, d’une note etc. « Notre objectif est d’offrir un tableau le plus clair possible à nos utilisateurs. Pour prendre un rapide exemple, grâce à l’utilisation des emojis placés juste en-dessous d’un message groupé, l’utilisateur est au courant en quelques secondes du nombre de personnes ayant pris connaissance d’un message, et quelles sont les réactions à ce sujet. » ajoute Christina Janzer.

Des études universitaires tendent à démontrer que les emojis permettent d’éviter les confusions, et les mauvaises interprétations. Certains psychologues vont même jusqu’à dire que beaucoup utilisent les emojis simplement pour rassurer leurs interlocuteurs. Autrement dit les emojis assurent une meilleure réception des injonctions dans le monde du travail…

L’emoji, le roi du télétravail

La pratique du télétravail ces derniers mois a bien sûr entraîné une large augmentation de l’utilisation des emojis. Slack mentionne que l’emoji « tada » était le plus utilisé en fin d’année, tandis que le « heart » est devenu le favori au début de la crise du Covid-19.

Ces récentes utilisations ont permis à l’équipe de Christine Janzer d’étudier un autre aspect en plus de l’efficacité recherchée, celui de la connectivité : « Durant ces derniers mois, si les emojis permettaient aux gens de clarifier très rapidement leur statut pour indiquer l’état de leur disponibilité, il est apparu très clairement que ceux-ci leur permettaient également d’exprimer leurs sentiments. Les personnes souhaitaient rester connectées en dépit de la distanciation sociale et les emojis étaient le moyen le plus simple et efficace d’y parvenir. ».

Image permettant de définir son statut sur Slack

Capture d’écran : Statut / Slack

Ces derniers mois ont permis à des entreprises comme Slack de doubler leur chiffre d’affaires. Au-delà de l’utilisation des emojis, on constate une fois de plus que l’augmentation du télétravail mène certains secteurs à promouvoir les évolutions apportées aux outils proposés pour les rendre toujours plus efficaces. La mise en place de nouvelles fonctionnalités comme le planning personnalisé de notifications en est un autre exemple. Reste à savoir si ce genre de promotion permettra à Slack de trouver de nouveaux investisseurs et à remonter ses actions qui avaient chuté de 16 % en juin 2020.