La start-up spécialisée dans la location de trottinettes a lancé son application de paiement sans contact le 25 février. Bird a choisi de démarcher les entreprises locales pour mettre en place son service, les utilisateurs ayant pour habitude de laisser les trottinettes devant les magasins. La société testera cette nouvelle application dans les villes de Los Angeles, et Santa Monica pour commencer.

Bird propose un service simple et efficace

Le principe sera le même que pour louer les trottinettes. Les utilisateurs pourront scanner le code QR du magasin dans lequel ils se trouvent, puis entrer le montant de l’achat. La société a créé ce service suite à une demande des entreprises locales rapporte TechCrunch, favorisant ainsi le commerce. D’autres considèrent qu’il s’agissait principalement pour Bird d’apaiser les propriétaires des entreprises locales, voyant régulièrement s’amonceler des trottinettes sur leur devanture… explique The Verge.

Quoiqu’il en soit, les chiffres sont là, Bird a pu constater que 58% des appareils loués sont récupérés ou déposés près d’un magasin. Il est probable donc que les tests soient concluants.

Un chemin pris par le plus grand nombre

Bird n’est évidemment pas la première société à proposer ce type de service. On pourrait penser au contraire qu’elle suit le chemin creusé par des entreprises spécialisées dans l’offre de transport elles aussi, à l’instar de Grab, ou Uber.

Il semblerait que ce type d’applications n’ait pas d’autres choix que de varier leurs offres, en proposant des services connexes. Grab en est un bon exemple, ayant désormais l’ambition de devenir une super-application, et proposant à ses utilisateurs la réservation de restaurants, tickets de cinéma, hôtels, etc.

Il faut dire que la concurrence est rude, et les entreprises spécialisées dans les services de transports sont obligées d’innover, non seulement pour assurer leur seuil de rentabilité, mais également pour attirer les investisseurs. Pas plus tard qu’hier, Grab avait ainsi le plaisir d’annoncer les taux d’investissement de sociétés comme Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG), et TIS. Fin 2019, l’entreprise s’associait à Singtel pour obtenir une licence de banque numérique dans la cité-État de Singapour.

De quoi convaincre les autres de faire de même. D’autre part, les services financiers, et précisément les services de paiement sont devenus très prisés depuis que leur utilisation est en hausse. Ils permettent une meilleure valorisation certes, mais également de cibler les pays émergents. C’est le cas d’Uber avec Uber Money, mais encore Google pay, Facebook Pay, Apple Pay, WeChat Pay... tous cherchant à prendre une part de marché en Inde, notamment.

Bird n’en est pas encore là, toutefois l’entreprise peut espérer déployer ce nouveau service en Europe par exemple, réputée pour être le continent dans lequel les paiements sans contact ont le plus augmenté l’an passé.