Android

Google présente deux nouveaux services sur Android afin de venir en aide aux personnes malentendantes ou sourdes. Ce travail effectué par l’entreprise a pour but d’exploiter au maximum les capacités des smartphones utilisant son système d’exploitation mobile. Live Transcribe ou l’option qui traduit en temps réel La nouvelle fonctionnalité Live Transcribe transmet en direct sur le smartphone les paroles des interlocuteurs. De cette façon, les personnes malentendantes ou sourdes peuvent lire directement et répondre dans l’instant. La conversation peut donc se faire naturellement dans les deux sens. De plus, Google écrit les paroles sur fond noir avec une police blanche afin de faciliter la lecture de l’utilisateur. En se servant du travail colossal de l’entreprise sur la traduction et la synthèse vocale, Google propose cette option sur ses portables Pixel 3 uniquement. Cette dernière propose plus de 70 langues à son actif. Google vers l’amélioration du quotidien de chacun Google…

Android Q, la prochaine grosse mise à jour du célèbre système d’exploitation pour mobile, devrait débarquer d’ici quelques mois. Alors que le silence est de mise en attendant sa sortie, xdadevelopers a réussi à accéder à une des premières versions de la refonte. Ce n’est pas suffisant pour établir des certitudes sur son contenu, mais cela permet tout de même d’avoir un bel ordre d’idée de ce à quoi s’attendre. Tout d’abord, le premier gros changement notable est qu’un dark mode devrait voir le jour. Chrome ne sera donc pas le seul de ses produits à connaître le côté obscur. Cette idée est cependant particulièrement intéressante pour un système d’exploitation destiné à un smartphone. En effet, le dark mode permet d’économiser de la batterie. Or, c’est l’un des nefs de la guerre sur le marché des cellulaires à l’heure actuelle. Le dark mode s’appliquera au thème, mais il ne serait…

Trois ans après le rapport de cette faille, Google s’est finalement décidé à la corriger. Cette dernière rendait vulnérable la confidentialité du navigateur web Chrome. De plus, ce problème aurait pu donner une opportunité aux hackers d’identifier les appareils non mis à jour et de les pirater. Ce n’est pas la première faille que la firme de Mountain View règle. En effet, en 2018 une faille avait déjà touchée les données de 500 000 utilisateurs. Google Chrome, pour les Android, révélait des informations via le firmware. La faille est un bug de divulgation des informations qui réside dans la rubrique « user agent » des smartphones Android, qui inclut le nom de l’appareil ainsi que son firmware. De plus, ces informations sont également envoyées aux applications qui utilisent les API Webview et Chrome Tabs, qui peuvent être utilisées pour suivre les propriétaires ou leur dispositif d’empreintes digitales. Cependant, aucun numéro…

Android ne manque jamais d’applications étonnantes à tester. Le Google Play Store est presque aussi amusant que Google lorsqu’il s’agit de trouver des trucs sympa. Que ce soient des applications qui vous trouvent d’autres applications pendant leur période de promotion gratuite ou pour regarder des concerts live, en passant par des vieux comics ou des nouvelles graphiques, il y en a vraiment pour tout le monde. Mais être cool ne signifie pas nécessairement qu’une application est sûre à télécharger sur votre Android. Certaines applications portent des logiciels espions ou des chevaux de Troie et d’autres sont carrément criminelles quant à leurs intentions. Le problème est que, pour la plupart des cas, une application est une application, et il est rarement facile de les différencier. Alors comment pouvez-vous dire quand une application est un ajout légitime à votre Android et quand vous devriez la jeter dans le caniveau ? Ces conseils et…

Pour rappel, au début de l’année Google présentait Flutter, un framework qui permettait de créer des interfaces Android et iOS dans un seul et même langage informatique. Aujourd’hui, Google a présenté lors de la conférence Flutter Live, la version finale : Flutter 1.0. Sa praticité est sans égal, et permet aux développeurs d’éviter de perdre du temps à apprendre les spécificités de chaque SDK (Software Development Kit), qui sont un ensemble d’aide à la programmation. En effet, le framework qui permet de rallier les langages est écrit en Dart, qui est un langage de programmation web que Google a développé. Applicable autant sur Android que sur iOS, cela permettra aux développeurs de transplanter l’interface Android ainsi que ses codes, son langage, etc, directement sur iOS. Google utilise ici, le « Material Design ». Fruit de son imagination, ce dernier a pour but de faciliter l’utilisation des applications. Plus intuitif, Google le compare à…

Dernière nouveauté pour les Pixel. Grâce à Google Assistant, il sera bientôt possible d’enregistrer les transcriptions d’appels filtrés par l’assistant vocal du géant américain. Cette fonction, nommée Call Screen, sera bientôt déployée sous la forme d’une application sur tous les modèles de smartphone Pixel. Mise en place récemment, la fonction Call Screen propose de laisser Google Assistant filtrer certaines de vos communications entrantes. Google transmet alors une série de questions pré-enregistrées à l’interlocuteur afin de connaître son nom et la raison de son appel. Ce dernier peut y répondre vocalement. Jusqu’à aujourd’hui cette fonctionnalité, proche de Google Duplex, ne permettait pas de retrouver les conversations écrites de retranscription d’appels. Désormais, les personnes bénéficiant de cette fonction sur leur smartphone Google, pourront enregistrer quand ils le souhaitent ces conversations. Pour accéder aux transcriptions de l’écran d’appel sur votre Pixel, vous devrez bien sûr d’abord filtrer un appel entrant. Une fois l’appel terminé, Google enregistre automatiquement les…

La biométrie ou l’accessoire de James Bond est un système qui a pris une place importante dans l’utilisation des smartphones. De cette façon, vous avez simplement besoin de positionner votre doigt sur un bouton afin de déverrouiller votre téléphone. Du génie et surtout, de la sécurité ! Néanmoins, une faille du système vient de montrer le bout de son nez, il s’agit d’une découverte des chercheurs de l’Université de New-York et de l’Université du Michigan aux États-Unis. Une sécurité mise à l’épreuve par les chercheurs La faiblesse du système vient d’une relève d’empreintes approximative, seuls quelques points de notre empreinte sont identifiés pour verrouiller notre téléphone. Finalement, ce n’est pas une faiblesse du système mais plutôt une obligation, car en augmentant la précision des points de repère de l’empreinte, l’ouverture serait régulièrement bloquée. En effet, suivant l’état du doigt, l’empreinte bouge et se modifie. En se basant sur plus de…

Send this to a friend