Google a décidé de mettre la pression sur Apple pour l’encourager à adopter le RCS (Rich Communication Services), le protocole standard qui remplace désormais le SMS. La firme de Mountain View a décidé de créer un site Internet invectivant la démarche d’Apple, qui fait profiter uniquement les détenteurs d’iPhone des fonctionnalités d’iMessage.

Apple réserve iMessage aux détenteurs d’iPhone

À la base développé par le consortium GSMA, le protocole RCS est pris en charge par Google depuis 2019 et donc par tous les appareils Android. Désormais, quasiment tous les grands acteurs du monde du smartphone, à l’instar de Samsung, de Snapdragon ou encore de OnePlus, ont adopté ce protocole… mis à part Apple.

La marque à la pomme réserve une expérience de messagerie agréable et innovante aux détenteurs d’iPhone via iMessage. En revanche, lorsque ces derniers souhaitent échanger avec des possesseurs de smartphones Android en dehors d’un service comme WhatsApp, alors la communication se fera par SMS, une technologie qui date des années 90 et 2000.

Si le RCS prend en charge le chiffrement de bout en bout, propose un accusé de réception lors de l’envoi d’un message et permet le transfert de vidéos et de photos de haute qualité, ce n’est pas le cas du SMS. Aux États-Unis, où l’iPhone est très démocratisé et où iMessage est bien plus utilisé que des rivaux comme WhatsApp (le service est beaucoup plus populaire en Europe), cela crée des problèmes voire même des discriminations à l’encontre des personnes possédant un Android.

À droite, un message envoyé via iMessage en bleu, à gauche, en vert, via SMS.

Lorsqu'ils communiquent via iMessage, les détenteurs d'iPhone voient leurs messages apparaître en bleu. Ils sont en vert lorsqu'ils communiquent avec des possesseurs d'appareils Android. Image : Apple

La fameuse bulle verte, un marqueur de classe sociale

Il s’agit du problème de la fameuse bulle verte. Les personnes échangeant via iMessage voient leur texte apparaître dans une bulle bleue ; lorsqu’elles envoient un message à un détenteur d’Android, alors cette bulle sera verte et aucune fonctionnalité innovante ne sera disponible dans l’expérience de messagerie. Le média spécialisé Android Authority explique en quoi cela est problématique outre-Atlantique, où la bulle verte est considérée comme un marqueur de classe sociale :

« Plutôt que d'opter pour un service indépendant de la plateforme comme WhatsApp ou Telegram, les utilisateurs américains d'iPhone rejettent tout simplement les utilisateurs d'Android, détruisant parfois des relations et des amitiés au passage ».

Depuis pas mal de temps, Google tente de convaincre Apple d’adopter le RCS. Lors de sa conférence développeur de cette année, la firme a par exemple déclaré qu'elle espérait que « tous les systèmes d'exploitation mobiles... se mettent à jour avec RCS ». Il semblerait qu’elle ait maintenant décidé de prendre le taureau par les cornes avec le lancement d’un site au message on ne peut plus clair : « Get the Message ».

Apple souhaite garder une image haut de gamme, envers et contre tous

Le site vise à ridiculiser Apple et à l’obliger publiquement à adopter le RCS. Google y explique notamment que les détenteurs d’iPhone ont une expérience de messagerie déplorable lorsqu’ils discutent avec une personne sur Android : « Il ne s'agit pas de la couleur des bulles. Il s'agit des vidéos floues, des discussions de groupe interrompues, de l'absence d'accusés de réception et d'indicateurs de frappe, de l'impossibilité d'envoyer des SMS en Wi-Fi, etc. Ces problèmes existent parce qu'Apple refuse d'adopter les normes modernes d'envoi de SMS lorsque les utilisateurs d'iPhones et de téléphones Android s'envoient des SMS ».

Il met en avant de nombreux articles de la presse spécialisée critiquant ouvertement les restrictions mises en place par Apple, et espère ainsi ouvrir les yeux du public, et certainement ceux des détenteurs d’iPhone, pour pousser la firme de Cupertino à faire quelque chose.

Néanmoins, cette tentative de la part de Google pourrait ne pas porter ses fruits. Apple aime se démarquer et son image est celle d’une marque haut de gamme. En réservant iMessage à ses propres appareils et en réduisant les échanges avec les Android à une expérience d’un autre temps, elle les fait notamment passer pour des smartphones d’une moins bonne qualité que les siens et renforce ainsi son image, parfois au détriment de l’expérience de ses utilisateurs.