France : toute l'actualité sur siecledigital.fr

France

C’était une des promesses d’Emmanuel Macron : couvrir en haut débit l’ensemble du territoire d’ici la fin de son quinquennat. On ignore s’il y arrivera, mais l’État à fait un grand pas dans ce sens. Si le débit de votre foyer est inférieur à 8 Mbit/s, vous pouvez demander une aide pour financer l’achat d’une box 4G Orange ou SFR, qui sont labellisées par l’état. Un pas de plus vers une meilleure couverture réseau pour tous. Alors que l’état français avait déjà voté la mise en place d’une subvention de 620 M d’euros pour soutenir la mise en place du très haut débit dans 17 collectivités territoriales (dont la Martinique et la Guyane), une nouvelle étape vient d’être franchie. Orange et SFR ont annoncé que leurs offres 4G Home et Box 4G+ sont désormais labellisés par l’État. Votre box, remboursée Si vous achetez votre Box chez Orange, vous pourrez vous…

Carrefour France n’a jamais caché son appétence pour les nouvelles technologies. À ce propos, nous venons d’apprendre que la société va investir dans une solution d’intelligence artificielle, pour optimiser sa chaîne logistique. La solution Symphony RetailAI, intégrera bientôt les immenses entrepôts du distributeur français. L’IA au service de la rentabilité En 2018 déjà, la société annonçait un partenariat à venir, avec Google pour proposer une nouvelle expérience d’achat, grâce à l’Assistant Google. Preuve que Carrefour a toujours voulu se servir des nouvelles technologies, pour se différencier de ses concurrents. Avec ce partenariat stratégique, les deux sociétés espèrent pouvoir concurrencer Amazon. De son côté, Carrefour veut s’imposer dans le commerce commandé par la voix. C’était aussi un partenariat historique, Carrefour était le premier distributeur qui s’associait avec le géant américain Google. Aujourd’hui, c’est au niveau de sa logistique que Carrefour souhaite intégrer une solution novatrice. Symphony RetailAI est le premier fournisseur mondial de…

La société Eco Compteur vient de lancer une expérimentation visant à analyser la fréquentation de la ville de Lannion, en Bretagne. Cette expérience permettra de suivre les smartphones des promeneurs afin de déterminer les lieux les plus fréquentés, et savoir ce qu’il faut améliorer. Eco Compteur va installer une vingtaine de capteurs à l’entrée de la ville pendant 3 mois. Une fois le smartphone repéré par ces capteurs, la municipalité de Lannion pourra suivre à la trace leurs propriétaires. Suite à cela, ces données aideront à prendre les bonnes décisions en termes de stratégie d’urbanisme, dans le cadre du projet Lannion 2030. Enrico Durbano, et Guillaume Huon, respectivement directeur général, et responsable commercial d’Eco Compteur, indiquent avoir l’ambition d’installer « entre seize et vingt capteurs aux sept principales entrées de la ville pour compter le nombre de piétons et de voitures ». Une situation qui pourrait facilement inspirer les producteurs…

Créée en 2013 par Xavier Niel, l’école 42 est une formation dédiée au code informatique. Avec pour ambition de devenir l’école de référence pour les développeurs du monde entier, l’école 42 va ouvrir 11 nouveaux campus d’ici 2020. L’école de référence pour les développeurs Sous la marque « 42 Network », Xavier Niel part à la conquête du monde. Avec des méthodes de pédagogie innovantes, l’école 42 pourrait devenir une référence mondiale du développement informatique. Un nouveau campus verra le jour en France, à Angoulême. D’après la direction, le nombre d’étudiants pourrait doubler d’ici deux ans. Sophie Viger, directrice de l’école, précise que : « l’idée, c’est d’être reconnaissable aux yeux de n’importe quelle entreprise du monde. Quand vous recrutez un élève de l’école 42, vous pouvez être certain qu’il a toutes les connaissances pour être un bon développeur, quel que soit le pays où se trouve la société ». Voici la liste des…

KissKissBankBank, la plateforme française de financement participatif fête ses 10 ans d’existence. C’est l’occasion de revenir sur le parcours de ce projet porté par trois visionnaires : Ombline Le Lasseur, Vincent Ricordeau et Adrien Aumont. Lancée en 2009, cette entreprise est perçue comme un OVNI, dans une période où la notion de financement participatif n’existe même pas. Une décennie plus tard, KissKissBankBank est devenue l’une des plateformes de référence en matière de crowdfunding européen. Pour en apprendre davantage, Vincent Ricordeau cofondateur de KissKissBankBank, a accepté de répondre aux questions de Siècle Digital. Siècle Digital : Comment s’est déroulé le lancement de la plateforme ? Quelles étaient les motivations de bâtir un tel projet ? Vincent Ricordeau : Pour commencer, les mots « crowdfunding » ou « financement participatif » n’existaient pas encore. Lors du lancement de KissKissBankBank, il n’y avait pas de références. À l’origine, ce projet part d’une réflexion sur le succès de…

Petit à petit, le gouvernement français se numérise et prend des décisions intéressantes pour moderniser nos systèmes administratifs. Il y a quelques jours, nous apprenions dans un tweet qu’une nouvelle base de données allait voir le jour. Elle s’appelle DVF, ou « Demande de Valeur Foncière ».  Elle recense l’ensemble des ventes de biens fonciers au cours des cinq dernières années. Évidement, ce n’est pas la première fois que l’État français souhaite se servir du numérique pour offrir une meilleure expérience à ses concitoyens, ou simplement plus de services. En effet, il y a un peu plus d’un an, le gouvernement s’intéressait par exemple à l’usage de la blockchain. Bruno le Maire avait notamment présenté une ordonnance évoquant l’utilisation d’un dispositif de sécurité via cette technologie, pour l’échange de titres financiers. Ce n’est pas tout, en janvier 2018, l’État s’engageait dans la lutte contre l’obsolescence programmée. À l’époque, la secrétaire d’État Brune…

Alors que nous apprenions récemment que la Chine veut lancer la première station solaire dans l’espace d’ici 2025, dans l’objectif de capter l’énergie des rayons du soleil, un nouveau projet est né en partenariat avec la France. En effet, les deux puissances promettent de s’associer dans l’exploration robotique de la Lune. Un message fort envoyé aux États-Unis, actuellement en guerre commerciale contre la Chine. C’est lors de la visite du président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, que cette annonce a eu lieu. La France ira sur la Lune avec la Chine. C’est officiel. Il faut savoir que notre pays est le plus grand contributeur au budget de l’ESA (l’Agence Spatiale Européenne). Pour autant, la France ne se refuse pas de nouer d’autres partenariats liés à la conquête spatiale avec d’autres pays. C’est notamment le cas avec les États-Unis et désormais la Chine. Il semblerait que l’objectif principal de ce…