France : toute l'actualité sur siecledigital.fr

France

Alors que l’Union Européenne annonçait récemment ouvrir une enquête pour analyser les risques potentiels de la cryptomonnaie de Facebook, la France dit que la Libra ne sera tout simplement pas autorisée sur son sol. Pour Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, la Libra pourrait mettre en danger la souveraineté des gouvernements. Bruno Le Maire ne veut pas de la Libra Les 12 et 13 septembre 2019, se tient un Forum mondial de l’OCDE sur les politiques en matière de blockchain à Paris. C’est à cette occasion, qu’hier, Bruno Le Maire a annoncé qu’il s’inquiétait du développement d’une cryptomonnaie par un groupe comme Facebook. Pour lui : « nous ne pouvons autoriser la Libra sur le sol européen. Toutes ces préoccupations au sujet de la Libra sont très sérieuses. Je veux donc le dire avec beaucoup de clarté : dans ces conditions, nous ne pouvons autoriser le développement de la…

Selon un rapport de l’Agence française de l’innovation pour la défense, plusieurs écrivains de science-fiction vont être recrutés pour intégrer l’armée française. Leur rôle : imaginer le futur et de potentiels scénarios de perturbation, auxquels les militaires n’auraient pas pensé. Des écrivains pour imaginer le futur D’après le rapport, leurs prédictions resteront secrètes. Elles pourraient s’avérer cruciales dans les guerres à venir. Bruno Tertrais, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique, a déclaré que : « le rôle de cette équipe sera de penser de manière plus créative que les hauts gradés militaires et de remettre en question toutes les certitudes que nous pouvons avoir et les hypothèses sur l’avenir en dehors des procédures bureaucratiques habituelles ». Par le biais d’exercices de prospectives, ils tenteront d’anticiper le futur et la manière dont de potentiels groupes armés ou terroristes pourraient utiliser les nouvelles technologies pour attaquer la France. Un exercice similaire a déjà…

Bird, la startup de trottinettes électriques, déjà présente à Bordeaux, Lyon, Paris, et Marseille, prévoit de s’installer davantage dans la capitale en montant un hub qui embauchera 1000 personnes. Ce lieu sera en charge de développer les services Bird en Europe. Travis VanderZanden, CEO de Bird, a déclaré que ce hub sera la « deuxième maison » de l’entreprise native de Santa Monica. Les trottinettes électriques Bird sont présentes à Paris depuis août dernier. Depuis, la ville est littéralement envahie par ces véhicules, qui donnent du fil à retordre à la Mairie de Paris. 20 000 trottinettes électriques en libre service circulent actuellement dans les rues de la capitale, et ce nombre devrait doubler d’ici la fin de l’année, si la ville ne réagit pas. Anne Hidalgo, maire de Paris, évoquait le mois dernier des mesures radicales, puisqu’elle voudrait supprimer 8 services sur 12 de ses rues. Il est donc…

Pour la première fois de son histoire, Facebook s’est engagé à fournir à la justice française l’identité des utilisateurs ayant partagé du contenu haineux sur la plateforme. La France peut être fière, c’est la première fois que l’entreprise de Mark Zuckerberg accepte de collaborer avec la justice d’un pays à ce propos. On sait que le réseau social travaille avec des entreprises extérieures pour parvenir à limiter la propagation de fake news, cependant, ce cas de figure est une première. Les discours haineux pris avec autant de sérieux que le terrorisme ? Facebook devra donc communiquer aux autorités françaises certaines données de localisation comme l’adresse IP, en cas de discours haineux sur le territoire français. La justice française connaît bien le réseau social, puisqu’ils ont été amenés à travailler ensemble lors d’attaques terroristes, ou encore de pédopornographie. Ces discours haineux comme les appellent Facebook, désignent les propos homophobes, racistes, antisémites,…

Après Londres et Johannesbourg, Brent Hoberman, le cofondateur de lastminute.com, ouvre son incubateur et accélérateur de startups Founders Factory, à Paris. Pour ce lancement, Founders Factory a reçu le soutien de la compagnie d’assurances Aviva. Albin Serviant, pionnier de la tech française, a été désigné pour diriger l’équipe parisienne. Il serait prêt à recruter une cinquantaine de personnes. Dans un premier temps, compte tenu du secteur d’activité d’Aviva, Founders Factory devrait se concentrer sur les startups fintech. Avec le temps, la société élargira ses compétences pour devenir un mix entre incubateur et accélérateur. Ce même modèle a été instauré dans l’établissement de Johannesbourg, à ce jour il a épaulé une centaine de startups. Founders Factory compte accompagner 140 startups en l’espace de 5 ans. Pour les startups déjà existantes, Founders Factory propose un programme de 6 mois avec l’objectif de mener à bien des projets pilotes avec des entreprises partenaires.…

Demain, mardi 4 juin 2019, Gérald Darmanin le ministre de l’Action et des Comptes publics lancera un nouveau site .gouv, dans le but de récolter les difficultés rencontrées par les Français dans leurs démarches administratives. Si son nom peut faire penser à une plaisanterie, oups.gouv.fr a un objectif très précis, et devrait être d’une aide précieuse. Vers une administration plus simple ? M. Darmanin espère donner aux utilisateurs la possibilité d’éviter les erreurs, ou dans le cas contraire, les corriger sans passer des heures à enchaîner des démarches sans fin. 🔵Je lancerai demain https://t.co/E6Nbqc991g ! Le droit à l’erreur est aujourd’hui une réalité. Nous ne sanctionnons plus les erreurs involontaires. 👉Ce site listera les erreurs les plus courantes et accompagnera les Français dans les démarches. 👉https://t.co/aKVWTv42zG— Gérald DARMANIN (@GDarmanin) 3 juin 2019 Comme le montre le tweet de Monsieur le Ministre, le lien redirige pour le moment vers le site…

Il était temps ! Le gouvernement vient d’annoncer qu’il autorisait (enfin) le déploiement de trois AMEL (Appels à Manifestation d’Engagements Locaux) dans l’objectif d’accélérer le déploiement de la fibre optique dans les zones rurales françaises. Le dispositif devrait permettre la pose de 465.000 prises FttH, d’ici 2023. C’est une très bonne nouvelle pour nos campagnes. Alors que récemment, Facebook annonçait qu’il voulait encercler l’Afrique avec un immense câble sous-marin de fibre optique, la France se réveille et se rappelle que ses zones rurales sont extrêmement mal équipées. En déployant ce dispositif, le gouvernement français souhaite que tous les Français de métropole et d’outre-mer puissent avoir accès à un débit minimal de 30 Mbits/s. Vous l’aurez compris, les personnes concernées par ce plan d’action sont évidemment celles situées en zones rurales. 1,5 million de foyers seraient concernés. La première étape est d’ores et déjà amorcée : le gouvernement a fait savoir…