wifi : toute l'actualité sur siecledigital.fr

wifi

Signify, anciennement Philips Lighting, est la société qui produit les ampoules connectées Hue. L’entreprise vient d’annoncer une nouvelle gamme d’ampoules Li-Fi appelées Trulifi. Ces ampoules seront capables de transmettre une connexion internet d’une vitesse allant jusqu’à 150 Mb/s, à divers périphériques par la lumière plutôt que d’utiliser les ondes radio comme la 4G, ou le Wi-Fi. Utile, mais pas assez fonctionnel Pour le moment, ces ampoules visent principalement un marché professionnel, comme des bureaux, ou les hôpitaux. Les particuliers peuvent en profiter, cependant ce n’est pas la cible privilégiée. Le Li-Fi existe depuis des années, lors du CES 2018, Oledcomm avait déjà présenté un prototype fonctionnel. Toutefois, ce processus n’a pas encore décollé. C’est en partie à cause d’un manque de praticité. Aujourd’hui, les périphériques doivent inévitablement passer par un adaptateur pour recevoir le Li-Fi. Il existe même certains cas de figure où le signal ne passe plus quand le…

Le 17 avril dernier à Bruxelles, les législateurs européens ont approuvé le fait que le Wi-Fi devait être la technologie de référence pour connecter les voitures autonomes de demain. Cette norme doit encore être approuvée par le Conseil européen, mais elle est en bonne voie pour devenir un jour la réglementation de base dans l’Union européenne. Les recherches consistant à imaginer la voiture de demain avancent bon train. Pour preuve, Uber vient de lever 1 milliard $ (890 millions d’euros) pour développer son programme de voitures autonomes Cette norme est clairement soutenue par les grands constructeurs européens. Volkswagen, le plus important d’entre tous est l’un des fervents défenseurs de cette nouvelle réglementation. Les législateurs européens tiennent à structurer ce marché émergent et à imposer un certain cadre. Conscients que ce nouveau domaine d’activité pourrait très bientôt générer des milliards d’euros, ils souhaitent donner la marche à suivre pour les constructeurs automobiles, les…

La chaine de café Starbucks par la voix de l’un des ses représentants, a indiqué hier que la firme ajoutera à son réseau wifi un nouveau filtre. Ce dernier empêchera les clients attablés, de se connecter à des sites pornographiques s’ils utilisent le réseau wifi de leur Starbucks préféré. «Pour assurer que le “troisième lieu” reste sûr et accueillant pour tous, nous avons identifié une solution pour empêcher ce genre de contenu d’être accessible dans nos magasins». Le troisième lieu étant un concept développé par la firme, pour désigner leur café comme étant l’endroit entre son travail et la maison. Il n’en reste pas moins que la mesure prise devrait d’abord s’appliquer dans ses magasins américains. Avant de bien évidemment se généraliser à travers les près de 30 000 boutiques que compte le groupe originaire de Seattle. Cette décision intervient après une campagne de pression de la part d’Enough is Enough, une…

Une équipe de chercheur du CSAIL au MIT a développé un système capable d’identifier une ou plusieurs personnes (même dans le noir) à travers un mur, en utilisant les ondes environnantes. Une IA lui permet également de digérer toutes les informations qu’elle reçoit afin de déterminer si le sujet bouge les bras ou les jambes. La solution créée par les chercheurs porte le nom de RF-Pose. Elle « démontre l’estimation précise de la pose humaine, à travers les murs et les obstructions. Nous tirons parti du fait que les signaux sans fil dans les fréquences WiFi traversent les murs et se reflètent sur le corps humain, » peut-on lire sur leur étude. Dans leurs premiers résultats, leur technologie est en mesure d’identifier des personnes parfois un large groupe (100 personnes), avec 83% de réussite. RF-Pose pourrait avoir de multiples usages tant cette IA semble efficace. Un des cas évoqués serait…

Wi-Fi Alliance a annoncé cette semaine l’arrivée d’un nouveau standard de sécurité pour les transmissions sans fil : la norme WPA3. Wi-Fi Alliance a été créé en 2000. C’est réseau international d’entreprises qui proposent à leurs clients du Wi-Fi. Parmi les sociétés qui le soutiennent on retrouve bien évidemment Microsoft, Apple, Cisco, LG, Huawei, ou encore Intel. Depuis longtemps, pour nous connecter à notre box, nous utilisons des ‘clés’ pour déverrouiller des protocoles WEP, WPA, ou WPA2. Cette dernière norme de sécurité encore utilisée aujourd’hui a récemment fait l’objet d’une batterie de tests qui ont conclu qu’elle n’était plus fiable en octobre 2017. Après des semaines de travail, Wi-Fi Alliance a finalement annoncé l’arrivée du WPA3 qui embarquera des protections renforcées en cas d’utilisation d’un mot de passe de faible qualité. Cette nouvelle norme permettra aussi aux utilisateurs de mettre en place de configuration d’accès plus simple pour les appareils…

Des chercheurs ont récemment mis en lumière une énorme faille de sécurité dans le protocole WPA2. Alors que ce dernier permet de sécuriser nos réseaux WiFi depuis de nombreuses années, KRACK Attacks montrer une prise de contrôle des informations entrantes et sortantes d’une facilité déconcertante. Cette nouvelle a ébranlé la toile tant cette faille concerne des millions de consommateurs dans le monde. Du côté des constructeurs et des fournisseurs, les premières réactions ont été rapides et certains proposent déjà des correctifs afin de protéger les utilisateurs. Le magazine ZDNet a dressé une liste des patchs disponibles ainsi que des informations sur ceux devant arriver prochainement. Apple : pour iOS, macOS, watchOS, et tvOS préparé déjà l’intégration de correctifs, mais ils sont actuellement en phase de test. Une mise à jour sera proposée dans les semaines à venir. https://twitter.com/reneritchie/status/919988216501030914 Cisco : la société enquête afin de déterminer précisément lesquels de ses…

Il y a déjà presque deux ans (août 2015), on vous parlait de OnHub, le routeur « innovant » de Google. Mais il faut croire que le produit de cette époque n’aura pas séduit le public. C’est pourquoi la firme de Mountain revient à la charge avec un tout nouveau produit : Google Wifi, qui se présente comme « le Wifi sans interruption dans votre maison ». Déjà bien présent dans nos vies avec Maps, Search, Waze ou encore le système d’exploitation Android, Google va pouvoir entrer physiquement chez vous. Du côté innovation produit, la société n’apporte pas vraiment grand chose. Les routeurs Wifi sensés optimiser votre débit existent déjà depuis longtemps pour les particuliers. Mais là où on peut faire confiance à Google, c’est du côté de l’ergonomie et des performances bien connues de la firme. Alors qu’apporte cet objet qui coûte 139€ ? En premier lieu, Google Wifi…