Ces nouvelles puces étaient particulièrement attendues par les spécialistes des nouvelles technologies. Cette fois-ci c’est officiel, Qualcomm a dévoilé les Snapdragon 865, 765 et 765G. Sans surprise, l’accent est clairement mis sur la 5G et sur l’intelligence artificielle.

Les puces Snapdragon 765 et 765G compatibles avec la 5G

En guise d’ouverture de ce Snapdragon Tech Summit, Cristiano Amon, le président de Qualcomm, a déclaré que : “la 5G va ouvrir de nouvelles et passionnantes opportunités de connexion, de calcul et de communication que nous n’avons pas encore imaginées et nous sommes heureux d’être un acteur clé dans l’adoption de la 5G à travers le monde. Nos puces Snapdragon 5G annoncées aujourd’hui seront commercialisées dès l’année 2020.

Qualcomm a finalement levé le voile sur les SoC qui alimenteront les smartphones Android 5G. La star de cette présentation est certainement le Snapdragon 765. Il sera accompagné d’un modem intégré X52 5G. Concrètement, cela va permettre aux constructeurs Android de proposer des smartphones compatibles avec la 5G à un prix réduit. Pour aller plus loin dans les expériences en matière de jeux vidéo, Qualcomm propose aussi le Snapdragon 765G. Ces deux puces seront capables de prendre en charge l’enregistrement vidéo en 4K HDR.

Le snapdragon 865 gravé en 7nm

La puce haut de gamme et très attendue de Qualcomm est le Snapdragon 865 gravé en 7nm, au même titre que le Snapdragon 855. Cette gravure est d’une précision chirurgicale. Le Snapdragon 855 était justement le premier à proposer une telle précision. Le Snapdragon 865 est réservé aux smartphones haut de gamme. Pour fonctionner correctement, il devra être assemblé avec le modem X55.

Ce modem est capable de tout faire à la fois. Il atteint des vitesses de téléchargement jusqu’à 7 Gbps (descendant) et 5 Gbps (ascendant) sur un réseau adapté. “Il sera aussi capable de prendre en charge le partage dynamique du spectre entre 4G et 5G”, d’après Jean Varaldi, directeur général de Qualcomm France.

Les constructeurs vont être obligés d’intégrer le modem X55 avec les puces Snapdragon 865, car aucun smartphone équipé de cette nouvelle puce ne pourra se contenter de la 4G. C’est en tout cas ce que précisait Qualcomm à The Verge. Pour Alex Katouzian, responsable de l’activité mobile chez Qualcomm : “cette puce a une performance trois fois supérieure à celle de la concurrence. Des fonctionnalités pour les jeux mobiles seront également inclues”.

De nombreuses nouveautés à venir en 2020

Vous l’aurez compris, 2020 s’annonce comme une année de transition. Sans surprise, plusieurs fournisseurs ont déjà confirmé qu’ils seraient prêts pour les nouveaux Snapdragons. C’est le cas de Xiaomi avec le Mi 10 et un smartphone Oppo, sans nom. Ces deux appareils intégreront le Snapdragon 865 dans le courant du premier trimestre de 2020. Nokia et Motorola prévoient d’utiliser le Snapdragon 765 dans leurs futurs appareils.

Qualcomm est sur tous les fronts. Nous apprenions récemment que l’entreprise travaille également sur une nouvelle génération de puces Wi-Fi 6. Pour Rahul Patel, vice-président et directeur en charge de la connectivité chez Qualcomm : “le Wi-Fi 6 doit être développé de façon conjointe avec la 5G parce que les deux technologies sont complémentaires et que seule l’union des deux pourra répondre aux futurs enjeux de connectivité”.