Valentin Cimino

La société de Tim Cook est prête à tout pour découvrir le nouveau Justin Bieber. Pour cela, Apple vient de faire l’acquisition d’Asaii, une société d’analyse musicale. Grâce à ses algorithmes, cet outil filtre les réseaux sociaux et des plateformes comme Spotify ou Deezer pour repérer des artistes en devenir. Ce rachat de 100 millions de dollars intervient après celui de Shazam, le mois dernier. Le média TheVerge nous apprend que ce rachat a lieu au moment où Spotify, concurrent direct d’Apple Music, renforce son soutien aux artistes non officiels. D’ailleurs, nous vous parlions récemment de l’annonce faite par Spotify à ce sujet. La plateforme d’écoute a décidé d’offrir un accès gratuit aux artistes indépendants. De son côté, Asaii, la société rachetée par Apple propose un tableau de bord qui rassemble les données des services de musique et des réseaux sociaux. Ce board a plusieurs utilisations, il permet d’aider les…

Une équipe de chercheurs du Naval Medical Center de San Diego et de DeepMind (Google IA), ont mis au point une solution prometteuse pour combattre le cancer. Par le biais d’algorithmes ils sont capables de détecter des tumeurs métastatiques du cancer du sein. Cet IA baptisée LYNA a une précision de 99%. Les tumeurs métastatiques sont des cellules cancéreuses qui se détachent de leur tissu d’origine. Elles traversent le corps par le système circulatoire ou lymphatique. Ensuite, elles forment de nouvelles tumeurs dans d’autres parties du corps. Le média VentureBeat rapporte que les algorithmes d’intelligence artificielle peuvent évaluer de manière exhaustive chaque partie de tissu humain. Concrètement, les équipes de Google fournissent un cadre solide pour aider les spécialistes. Ces derniers doivent désormais s’adapter et intégrer ces nouveaux outils dans leur flux de travail. Les chercheurs précisent que « ces techniques peuvent améliorer la productivité du médecin et réduire le nombre d’erreurs associées…

La dernière démonstration du robot Spot de Boston Dynamics est assez bluffante. Il s’agit d’un robot quadrupède armé de capteurs intelligents. Sa mission est de contrôler des chantiers et d’inspecter de manière détaillée des sites de construction comme ce fût le cas à Tokyo récemment. Ce robot sera disponible à la vente dès le second semestre 2019. Il pourra certainement être utilisé dans un grand nombre de situations, et pas seulement celles imaginées par ses créateurs.  Cette démonstration intervient quelques heures seulement après la vidéo publiée par Boston Dynamics sur son autre robot, Atlas. L’humanoïde peut désormais enchainer de façon très fluide des mouvements de parkour, et possède une superbe vision des obstacles. Boston Dynamics enchaîne les annonces avec la diffusion d’un aperçu de son robot Spot, plus professionnel cette fois-ci. La société travaille aussi sur une version simplifiée du robot, le SpotMini, peut-être à destination du grand public. Dans une vidéo…

Nous l’apprenions il y a quelques jours, Microsoft a annoncé son adhésion à Open Invention Network (OIN). Il s’agit d’un groupement de brevets « open source » conçu spécifiquement pour aider à protéger Linux contre les poursuites en justice. Concrètement, la base de données de Linux disposera désormais de 60 000 nouveaux brevets ouverts et accessibles aux membres de l’OIN. Dans un billet sur le blog Microsoft, Erich Andersen, responsable de la propriété intellectuelle, reconnaît que cette annonce peut sembler « surprenante ». Il explique également que : « ce n’est pas un secret, il y a eu des frictions dans le passé entre Microsoft et la communauté open source sur la question des brevets ».  Pourtant cette fois-ci, Microsoft saute le pas. L’OIN offre de belles possibilités. C’est une plate-forme composée de licences et de différents brevets que Linux peut mettre à disposition d’environ 2 400 entreprises. Parmi ces professionnels, on compte notamment des…

Lancement d’une nouvelle plate-forme open source pour améliorer l’analyse des données et l’apprentissage automatique. Rapids, c’est le nom de ce nouvel outil, en partie créé par Nvidia et quelques partenaires dont IBM ou encore Oracle. Cette plateforme devrait aider les grandes entreprises à utiliser plus facilement la puissance du big data en traitant de la données avec un GPU, en plus d’un CPU. Pour faire simple : Rapids va permettre d’analyser d’énormes quantités de données de manière très rapide, comme semble l’indiquer son nom. Ensuite les entreprises qui l’utiliseront pourront créer des modèles d’apprentissage automatique. Déjà, en juin dernier, Nvidia présentait Isaac une plateforme d’intelligence artificielle. Cet outil permet aux entreprises de développer et de former des robots assez facilement. La société de Jensen Huang a vraiment un coup d’avance en matière d’IA. Cette fois-ci, c’est Ian Buck General Manager chez Nvidia, qui fait une nouvelle annonce : « les entreprises sont de plus…

C’est une équipe de chercheurs de l’Université de Washington qui a mis au point un moyen permettant aux objets imprimés en 3D en matière plastique de transmettre des données. Ces objets sont donc considérés comme intelligents. Une démonstration a déjà eu lieu récemment. Les chercheurs ont montré comment leurs appareils peuvent mesurer la vitesse du vent et transmettre ces informations par une antenne qui s’appuie sur les signaux WiFi ambiants. Désormais ils poussent le curseur un peu plus loin en développant ces produits pour une technologie d’assistance. ` Les possibilités avec les imprimantes 3D sont de plus en plus intéressantes. Nous vous parlions récemment d’une imprimante capable de réaliser un projet extra-terrestre. C’est l’ESA (agence spatiale européenne) qui expérimente l’exploitation de l’imprimante 3D pour concevoir un abri lunaire. Jennifer Mankoff, membre de l’équipe qui travaille sur ce projet affirme que : « nous sommes très intéressés de développer une technologie d’assistance…

Avec l’arrivée de macOS Mojave on a vu apparaître de nouvelles possibilités sur Mac. Notamment l’app Maison, pour contrôler les appareils compatibles avec HomeKit. On retrouve également l’application Bourse, présente depuis toujours dans iOS, mais également le Dictaphone. FaceTime aussi se voit doter de nouvelles fonctionnalités. Nous vous présentons ScreenTime, le nouvel outil de partage d’écran sur Mac. Disponible aussi bien sur Mac et que sur iPhone avec l’iOS 12, ScreenTime devrait vous plaire. Ce plug-in se niche au sein de l’app FaceTime. Vous allez dans le menu Vidéo > ScreenTime. Cette nouvelle fonctionnalité va vous permettre en un clic, de partager l’écran de votre Mac avec le Mac ou l’appareil iOS de votre correspondant. Pour autant, la personne avec qui vous discutez n’a pas forcément besoin d’installer le plug-in sur son appareil. Quelques options intéressantes : vous pouvez choisir l’écran à partager, si vous possédez plusieurs moniteurs. Vous pouvez aussi ajuster la fenêtre de…

Send this to a friend