Valentin Cimino

Sidewalk Labs : c’est le nom de la société d’Alphabet qui travaille sur une nouvelle signalétique pour transformer nos villes. Nous apprenions récemment que la maison mère de Google dépensait 1,3 milliards de dollars en un seul trimestre dans ses différentes sociétés. L’objectif de ces panneaux « nouvelle génération » est de donner l’opportunité aux habitants des villes de savoir lorsqu’ils sont surveillés par des caméras ou des détecteurs en tous genres. Une nouvelle technologie qui pourrait bien rendre nos villes plus intelligentes et nous donner une vision réelle de l’impact des outils de surveillance sur nos vies. De nouveaux indices visuels pourraient bien border nos rues dans les années à venir. En effet, de nouveaux panneaux qui n’ont pas pour objectif d’orienter les flux de circulation dans nos villes pourraient voir le jour aux États-Unis, dans un premier temps, grâce à Sidewalk Labs. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre d’une politique globale chez Alphabet.…

Leica, fabricant allemand d’appareils photos, se frotte aux humeurs du géant chinois. C’est un spot publicitaire magnifique, relatant des faits historiques, qui fait peur à la Chine. La vidéo en question est intitulée « The Hunt ». Elle dépeint la Chine de 1989 et les manifestations de Tiananmen. Le pays a pris la décision de censurer cette publicité. On se souvient pourtant qu’en 2014, pour ses 100 ans, la marque rendait déjà hommage à cette photo célèbre du Tank Man, le manifestant de la place de Tiananmen. En personnage principal dans le spot publicitaire : un journaliste refusant de se soumettre aux interrogatoires de la police chinoise. Évidement, de nombreuses allusions sont faites aux manifestations de la place de Tiananmen. Pour ces raisons, le gouvernement chinois a purement et simplement censuré la publicité de Leica. En effet, de nombreux internantes pro-gouvernement ont fait part de leur mécontentement dans des commentaires et cela…

On savait qu’Uber jouait dans la cour des grands, en voici la confirmation. Le département de recherche sur les systèmes autonomes de la société américaine (Uber’s Advanced Technologies Group), vient de recevoir des fonds provenant de Toyota, de Denso, un fabricant de pièces détachées et de Vision Fund, une filiale de SoftBank, pour un total de 1 milliard de dollars (890 millions d’euros). Alors que nous apprenions il y a quelques jours qu’Uber avait un nouveau concurrent au japon, S. Ride de Sony, il semblerait que le géant américain ait d’autres ambitions. L’idée est claire : permettre à Uber de mettre le plus vite possible des véhicules autonomes sur le marché pour devancer d’autres géants comme Google ou les constructeurs allemands. Audi est notamment très actif dans ce domaine. Nous apprenions hier que le constructeur allemand va travailler avec Aeva pour développer des capteurs LIDAR nouvelle génération. Dans le détail, l’investissement s’articule de…

Alors que nous apprenions en mars que Waymo allait vendre sa propre technologie LIDAR, l’une des filiales d’Audi, l’Autonomous Intelligent Driving (AID), a déclaré cette semaine qu’elle prévoyait d’utiliser les capteurs LIDAR d’une startup dénommée Aeva. Cette société a été créée il y a à peine deux ans par des anciens d’Apple et de Nikon. Une technologie LIDAR 4D totalement innovante qui permettrait de mesurer la distance ainsi que la vitesse instantanée, tout en prévenant les interférences potentielles provenant du soleil ou d’autres capteurs. Petit rappel : la technologie LIDAR mesure la distance à l’aide de lasers pour générer automatiquement des cartes 3D voire 4D désormais, très précises. D’après les spécialistes du domaine des véhicules autonomes, cette technologie est considérée comme la clé de voûte du marché. L’élément indispensable au bon développement de ce secteur très prometteur. Audi promet que des essais devraient débuter à Munich sur son parc de véhicules électriques…

Souvenez-vous, il y a quelques jours nous vous annoncions que Facebook réclamait les mots de passe de centaines de millions d’utilisateurs pour soi-disant sécuriser leur compte. D’après le Business Insider, il semblerait que le réseau social se soit servi de cet accès pour recueillir les listes de contacts de ces utilisateurs trop peu méfiants. Facebook aurait sauvegardé les données personnelles de 1,5 million de personnes. En mars dernier, la firme de Mark Zuckerberg publiait un communiqué dans lequel elle annonçait avoir découvert que « certains mots de passe d’utilisateurs étaient stockés dans un format lisible dans nos systèmes de stockage de données internes ». L’affaire a dans un premier temps été révélée par Brian Kreps, journaliste expert en sécurité. Le problème a depuis été corrigé, mais Facebook conseillait tout de même aux utilisateurs de changer leur mot de passe. Quelques jours plus tard, Facebook promettait qu’il ne demanderait plus les mots de passe à ses…

Le petit robot de Boston Dynamics progresse un peu plus chaque jour. Nous apprenions récemment que SpotMini, c’est son nom, était capable d’ouvrir les portes, ou même de se déhancher sur Uptown Funk. Aujourd’hui, la société américaine annonce que son robot est en mesure de réaliser une tâche bien plus utile pour une potentielle commercialisation : SpotMini peut tracter des véhicules. « Le robot à tout faire » : voici le nom que l’on pourrait donner à cette création de Boston Dynamics. En effet, SpotMini est très polyvalent. La société a démontré que ses robots pouvaient désormais tracter un camion. L’union fait la force : c’est précisément ce que démontre cette petite armée de robots sur la vidéo. Par son design et par ses fonctionnalités, le SpotMini se rapproche petit à petit d’une version commercialisable avec des applications multiples. Comme les robots installés par Toyota dans les hôpitaux, on pourrait voir le…

Nous apprenions il y a quelques jours que malgré le retrait d’Uber du marché de l’Asie du Sud Est, le géant américain conservait un siège à Singapour, ville-état stratégique pour le géant américain. Pourtant, non loin de là, Uber a un nouveau rival de taille. En effet, Sony a récemment lancé S.Ride, une application pour commander un chauffeur dans le but d’aller d’un point A vers un point B. Précisément le même principe qu’Uber. Cette application compte déjà plus de 10 000 taxis dans l’archipel japonais. Sony s’est associé à 5 sociétés de taxis japonaises pour lancer son nouveau service et tenter de faire l’ombre à Uber. Une reproduction du modèle d’Uber n’aurait pas pu être envisagée au Japon. En effet, le pays empêche ce genre de société de s’installer durablement sur son territoire pour éviter de faire mourir son économie locale. Sony a parfaitement réussi à contourner les règles.…

Send this to a friend