Internet : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Internet

À compter du 7 novembre 2019, toutes les adresses IPv4 (ces suites de numéros qui permettent d’identifier chaque ordinateur connecté au réseau) seront totalement épuisées… C’est une réalité à laquelle le monde numérique se prépare depuis déjà plusieurs années mais cette fois-ci, nous y sommes. Un marché secondaire se met en place : les experts estiment que les prix vont vont s’envoler dans les semaines à venir. La fin des adresses IPv4 Une fois que la date du 7 novembre sera dépassée, le registre européen RIPE (l’organisme qui alloue officiellement les adresses IP aux différents acteurs des télécoms) ne pourra plus distribuer d’adresses IPv4. Les organisations qui souhaiteront acquérir le précieux sésame devront s’inscrire sur une liste d’attente. Marco Schmidt, responsable du développement des règles et de la politique interne au RIPE précise que : « nous prévoyons de privilégier les acteurs qui n’ont encore jamais bénéficié d’une allocation d’adresses IPv4 ». Comprenez que…

Cette affaire vient s’imposer comme une des premières où une personne est amenée à recevoir une peine comme celle-ci. Un ex-mari et sa nouvelle compagne ont été condamnés à payer près de 3,2 millions de dollars pour avoir commis de la pornodivulgation, appelé également revenge porn. L’affaire remonte à un premier désaccord entre les ex-époux. Adam Matthew Clark, l’ex-mari de Elizabeth Ann Clark refuse de payer les pensions alimentaires qui lui sont demandées. Suite à ce désaccord, les attaques via internet ont commencé. L’ex-mari a d’abord clamé l’incapacité de son ex-femme à pouvoir s’occuper de leurs enfants et qu’elle avait de l’herpès. La méthode fut relativement puérile puisqu’il s’est exprimé à travers une annonce diffusée sur le site internet Craiglist. Pire, sur Facebook cette fois-ci, une autre annonce se moquait de la perte de poids d’Elizabeth Clark. Cette publication a été accompagnée de photo de la plaignante à moitié nue,…

L’économie prend un tout nouveau tournant avec la démocratisation prochaine de l’usage de la cryptomonnaie. Il s’agit d’un rebondissement important dans une économie comme celle de la France. Celle-ci va insuffler une première vague de loi autorisant l’utilisation de la cryptomonnaie. Une régulation conséquente pour cette monnaie virtuelle La protection du consommateur en France est considérable, c’est pourquoi les entreprises souhaitant se lier au système de cryptomonnaie doivent s’adapter au droit. Anne Marechal, la directrice générale des affaires juridiques à l’Autorité des marchés financiers, voit la France comme un marché « précurseur » et souhaite offrir aux différents acteurs de véritables cadres au niveau juridique et fiscal. Par ailleurs, ces sociétés devront payer leurs impôts directement en France. Le travail de l’Autorité des marchés financiers aura de grandes conséquences pour les entreprises spécialistes en monnaies virtuelles, car la façon dont la cryptomonnaie devait jusqu’à présent assez floue. Il faut savoir que la…

China Telecom, l’un des plus grands fournisseurs d’internet chinois, aurait rerouté une grande partie du trafic européen vers la Chine, le 6 juin dernier. Ce n’est pas la première fois que la société China Telecom fait parler d’elle. En octobre dernier, le même incident s’était déjà produit. China Telecom avait détourné une partie du trafic américain. Une fuite de route BGP Comme l’explique ZDNet, pendant plus de deux heures, jeudi 6 juin dernier, une fuite de route BGP a accidentellement divulgué plus de 70 000 routes à un fournisseurs d’accès à internet chinois. Le BGP pour Border Gateway Protocol, permet de réacheminer le trafic au niveau des fournisseurs d’accès internet (FAI). Malheureusement, ce type de fuite se produit régulièrement. China Telecom pourrait simplement ignorer cette fuite. Pour l’entreprise chinoise a préféré s’approprier ces nouvelles routes et s’imposer comme l’un des moyens les plus courts d’atteindre le réseau de Safe Host.…

Voilà une nouvelle qui ne fait pas les affaires de Microsoft. Le chercheur en sécurité John Page a révélé une faille dans Internet Explorer qui permettrait aux personnes mal intentionnées d’espionner et de voler les données des utilisateurs de Windows s’ils le désiraient. Alors qu’il dispose déjà d’une mauvaise réputation dans l’ensemble, Internet Explorer rajoute aujourd’hui de lui-même du sel sur ses plaies. Selon John Page, un défaut non corrigé dans sa gestion des fichiers MHT pourrait servir à hacker les utilisateurs du système d’exploitation Windows. De plus, ce dernier utilisant Internet Explorer par défaut pour ouvrir les fichiers MHT, vous pourriez vous faire pirater juste en ouvrant une pièce jointe d’un mail, sans même avoir ouvert le navigateur. Cette faille, qui affecte Windows 7, Windows 10 et Windows Server 2012 R2 est d’autant plus grave que Microsoft n’a pas prévu de la corriger en urgence. Ce serait la raison…

À partir d’aujourd’hui, Google ouvre un domaine, le « .dev ». La société indique que ce domaine est dédié aux développeurs (logiquement) et à la technologie en général. Un moyen de regrouper divers outils, langages de programmation ou blogs sous une seule et même extension. Pour héberger votre site sous ce nouveau domaine, il vous suffit de trouver l’hébergeur de votre choix sur Google Registry. Pour ceux qui ont prévu d’aller à la Google I/O cette année, la firme de Mountain View offre un nom de domaine en .dev pour tout billet réservé. Un avantage de ce domaine, il est sécurisé par défaut, il exige HTTPS. Google a déjà transféré plusieurs de ses sites en .dev, comme web.dev, opensource.dev et flutter.dev. Le web n’est plus constitué uniquement de .com, .org ou .net. Dorénavant, un large choix de domaine existe. De .cool à .ninja, ces extensions ont une réelle valeur ajoutée.…

D-Link a fait un choix intéressant avec son nouveau routeur. Celui-ci captera le réseau 5G pour fournir une connexion ultra-performante, il laisse les technologies comme la fibre optique de côté. C’est le média Engadget qui nous partage cette information, découverte dans le cadre du CES 2019. D-Link a pris une voie fondamentalement différente de ce que faisait ses concurrents jusqu’à présent en termes de routeurs. En choisissant de développer un modèle utilisant la 5G, il souligne à quel point cette forme de télécommunication à de l’avenir, et montre que le futur des box Internet pourrait ne pas se situer dans la fibre optique. En effet, la puissance que va fournir la 5G à son routeur DWR-2010 5H NR va exploser les standards actuels. Les appareils qui seront connectés à son réseau disposeront d’une vitesse de connexion 40 fois plus rapide que ce que peut fournir le haut débit fixe aux…