blockchain : toute l'actualité sur siecledigital.fr

blockchain

C’est la dernière innovation en date du côté d’IBM. En partenariat avec la société Raw Seafoods basée au Massachusetts, IBM veut se servir de la blockchain pour améliorer la transparence dans la chaîne d’approvisionnement des produits de la mer. IBM veut apporter de la transparence Et si demain nous pouvions retracer exactement le chemin parcouru par le poisson qui se trouve dans notre assiette ? C’est précisément ce que veut faire IBM. De nombreux scandales sur la manière dont sont pêchés certains animaux de la mer ont éclaté au cours de ces dernières années. IBM souhaite améliorer la sécurité et les conditions de pêche de certains poissons, en permettant à n’importe qui d’avoir accès à chaque étape de la chaîne d’approvisionnement. Le partenariat entre les deux sociétés va démarrer par l’étude de l’approvisionnement des coquilles Saint-Jacques. Que se passe-t-il entre le moment où elles sont pêchées et leur arrivée sur…

Après avoir été l’un des pionniers dans le financement du commerce international, HSBC pourrait bien devenir précurseur dans la blockchain. La banque britannique vient de conclure la première opération d’accréditif (ou lettre de crédit) en yuan, grâce à la blockchain. La lettre de crédit est un engagement souscrit par la banque de l’acheteur vis à vis du vendeur. La blockchain pourrait s’imposer comme un moyen idéal de rationaliser des opérations généralement traitées sur papier. HSBC prend une longueur d’avance Déjà bien en avance dans le domaine de la blockchain, HSBC veut aller encore plus loin. En octobre 2018, la banque se lançait avec 7 autres partenaires (dont la BNP Paribas) dans le développement d’une plateforme liée à la blockchain, pour favoriser le commerce international. La blockchain doit offrir plus de sécurité et de rapidité pour les opérations bancaires comme la lettre de crédit. Aujourd’hui, HSBC vient d’officialiser la toute première…

La blockchain, un terme qui en première approche peut en terroriser plus d’un. Blockchain France en donne la définition suivante : « La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle ». Une définition, simple et plutôt claire, mais qui ne nous indique pas vraiment en quoi consiste précisément cette technologie. Depuis son apparition en 2008, la blockchain apparaît chaque année comme une technologie prometteuse dans divers secteurs, que ce soit dans la grande distribution, ou encore la cryptomonnaie. Si la blockchain est plus développée aux États-Unis, ou en Asie, des entrepreneurs français comme Cyril Paglino et son projet Starchain Capital, se penchent également sur le sujet. Cependant, ce domaine reste flou pour la plupart d’entre nous, la blockchain peine à se démocratiser, et ce en parti à cause d’un vocabulaire très pointu et difficilement compréhensible. Au cours de la conférence…

Carrefour et Nestlé se sont alliés afin de restaurer la confiance des consommateurs grâce à la blockchain. Cette dernière sera la première instaurée sur une marque nationale en Europe. À vrai dire, la confiance entre la grande distribution et les clients est de plus en plus mise à mal, et la blockchain pourrait être une solution pour régler les tensions de ce secteur. Le concept se basera sur les QR code présents sur les emballages de produits, que les consommateurs pourront scanner afin d’accéder à une plateforme sécurisée. Sur cette dernière, ils pourront y voir toutes les informations relatives à la chaîne d’approvisionnement et de production, telles que les variétés de patates utilisées, mais également des dates et lieux de fabrication, les informations sur le contrôle qualité ainsi que les lieux et dates de stockage avant la mise en rayon. Le but est de rassurer sur la composition des produits…

Alors qu’il y a quelques mois, l’application PayPal faisait peau neuve avec un nouveau design et un focus tout particulier sur la personnalisation, la société s’intéresse désormais de très près à la blockchain. Cambridge Blockchain, c’est le nom de la société qui aura su séduire PayPal. En effet, le géant américain veut explorer le potentiel de cette technologie. PayPal est un leader incontesté en matière de paiement. La blockchain pourrait beaucoup lui apporter. PayPal entre peut-être dans une nouvelle ère.  La startup Cambridge Blockchain travaille sur le développement d’un logiciel de gestion d’identité numérique pour les institutions financières. L’investissement de PayPal s’inscrivait dans le cadre d’une ronde de financement qui comprenait aussi le soutien à d’autres entités. Notamment HCM Capital de Foxconn, Partech Partners, FuturePerfect Ventures et Digital Currency Group. L’innovation est au cœur de l’activité de PayPal : il y a quelques mois, la société faisait déjà l’acquisition de…

Selon le cabinet de conseil américain Gartner, la blockchain dans le secteur de la santé est encore à l’état d’émergence, il positionne cette technologie dans le segment « Innovation trigger » de sa fameuse courbe de la hype, le moment où une technologie commence à faire parler d’elle dans les médias, avec l’atteinte optimale d’un plateau de productivité dans ce secteur à plus de 10 ans. Pour autant, des sociétés se sont déjà positionnées avec des solutions concrètes à base de blockchain pour répondre à des enjeux importants pour la sécurité des patients et de leurs données. Garantir la provenance et la qualité de vos médicaments Selon l’Afpa (Association française de l’industrie pharmaceutique, automédication responsable), un médicament sur huit est vendu en automédication en France. 800 000 décès sont dus à la consommation de médicaments falsifiés dans le monde chaque année. L’explosion du e-commerce et donc de la possibilité d’acheter tout et…

Philippe Dewost, ancien co-fondateur du LabChain le laboratoire d’innovation dédié aux architectures de consensus décentralisé, disait en mai 2016 lors d’une conférence OuiShareFest « 80% de ce qu’on peut lire dans la presse sur la blockchain est bullshit ». Et cela n’arrête pas de se confirmer de semaine en semaine. En effet, plus de 2 ans après ce constat, les choses n’ont pas beaucoup bougé. Ainsi, récemment des personnalités réputées ont remis en causes le potentiel de la blockchain et ont tenté d’expliquer en quoi elle n’avait aucun intérêt en s’appuyant sur des contre-vérités ou des arguments fallacieux pour justifier leur point de vue. Prenons le cas des dernières « bêtises » publiées et confrontons les à la réalité. Confondre l’histoire de Bitcoin avec celle de toutes les autres blockchains Les concepts liés à la blockchain Bitcoin ont été imaginés en 2008 par un individu dont on ne connait que le pseudonyme,…