eCommerce : toute l'actualité sur siecledigital.fr

eCommerce

Epson est une entreprise japonaise internationale bien connue en France pour son matériel d’impression ; lors de mon passage à Sydney, j’ai eu le plaisir de rencontrer Bruce Bealby, son Directeur Marketing, pour échanger sur la transformation digitale de cette multinationale décentralisée aussi bien que sur celle des pays des wallabies. Morceaux choisis ! Bonjour Bruce et merci de prendre le temps de répondre à mes questions ; peux-tu me parler de ton parcours professionnel de l’Angleterre à l’Australie ? Bonjour Guillaume. Mon parcours est le suivant : après avoir étudié l’économie en Grande-Bretagne, j’ai passé mes sept premières années de vie professionnelle chez Sony d’abord en Grande-Bretagne, puis à Bruxelles. J’ai ensuite décidé de partir m’installer en Australie en 2002 et je travaille chez Epson depuis lors. Quel est ton rôle en tant que « General Marketing Manager » et quelles opérations mènes-tu sur le marché australien ? Je suis en…

Selon CNBC, PayPal aurait lancé une nouvelle plateforme ecommerce dans le but de permettre aux petits commerçants en ligne d’accéder à l’infrastructure d’achat de la firme, à l’instar de Facebook et d’Instagram. Bill Ready, chef de l’exploitation de PayPal a déclaré qu’« il s’agit d’un marché énorme et en pleine croissance, et nous cherchons à en développer encore plus. Les vendeurs essaient de trouver un moyen de concurrencer les plus grands détaillants en ligne. C’est une énorme opportunité pour eux ». Instagram Checkout et Facebook Marketplace fonctionnent déjà sur cette plateforme. Selon Ready, il s’agit d’un moyen d’élargir l’offre et de permettre aux entreprises de bénéficier d’une plateforme sécurisée. Bill Ready indique qu’« il y a plusieurs endroits où les vendeurs peuvent aller à la rencontre d’un client. Nous voulons démocratiser cela pour que tous ces millions de vendeurs puissent attirer plus de clients en ligne ». Les partenariats et les marketplaces en ligne…

Il est l’une des figures principales de l’entrepreneuriat au Vietnam et, sa startup, Lozi, l’une des entreprises IT les plus ambitieuses du pays ; à Hanoï, j’ai eu le plaisir de rencontrer Minh Son, co-fondateur du « Bon Coin » vietnamien. Un entrepreneur génial et 100% investi dans une aventure incroyable débutée en 2012. Retour sur des échanges captivants qui témoignent de l’évolution technologique du pays. Bonjour Minh Son ! Tu es l’un des fondateurs de Lozi, pourrais-tu me parler de ce site internet C2C qui connaît un succès fulgurant depuis sa création en 2012 ? Bonjour Guillaume ! Lozi, ou en tous cas l’idée qui en est à l’origine, est née en Mai 2012 ; au départ, nous souhaitions créer un site internet pour les Vietnamiens, un site où ils pourraient trouver des conseils sur des produits et entreprises locaux. A cette époque, nous avions décidé de nous concentrer sur le…

ManoMano est une belle success story française. La marketplace dédiée au bricolage et au jardinage a vu le jour en 2012. Elle s’est rapidement déployée pour se développer en Belgique, en Espagne, en Italie, au Royaume-Uni, et en Allemagne dès 2016. Pour soutenir sa croissance, ManoMano a récemment bouclé une levée de fonds de 110 millions d’euros. Les chiffres ne mentent pas sur le succès de l’entreprise. En 3 ans, la société est passée de 25 collaborateurs à 370, et a atteint les 420 millions d’euros de revenus en 2018. Récemment, la marketplace a lancé sa version destinée aux professionnels baptisée ManoManoPro. Avec une offre renforcée et dynamisée, la prochaine étape est claire : dépasser le milliard d’euros de chiffre d’affaires. Pour un marché européen à 400 milliards, on ne doute pas de leur capacité à atteindre cet objectif. Pour y contribuer, des technologies au service des Hommes, et non…

Après son partenariat avec Microsoft, toujours dans l’espoir de concurrencer Amazon, Walmart s’allie maintenant avec Google. Cette entente a pour but de proposer à ses clients une nouvelle façon de faire leurs courses via Google Home. Cette nouveauté appelée Walmart Voice Order permet dorénavant aux utilisateurs de faire leurs provisions grâce au son de leur voix. Elle devrait être déployée au cours des prochaines semaines. Pour ce faire, il suffit de demander à l’assistant Google « Ok Google, parle à Walmart ». Ensuite, il suffit de lister les articles de notre choix et éventuellement passer à la caisse. Au fur et mesure des commandes, Walmart Voice Order connaîtra de mieux en mieux vos habitudes et saura vous proposer la bonne bouteille de lait, par exemple. Walmart n’en est qu’à son énième essai pour atteindre le niveau d’Amazon. La firme de Jeff Bezos, grâce à ses enceintes connectées Echo dotées de…

Retour sur le One to One de Monaco
Nous avons passé deux jours au sein d'un des événements ecommerce / retail à ne pas manquer : le One to One Monaco. De nombreuses entreprises ont présenté leurs solutions et des géants comme Google ou Facebook ont profité de l'événement pour communiquer quelques exclusivités.

Google vient tout juste d’annoncer sa solution pour contrer les géants du ecommerce international comme Amazon mais aussi Cdiscount, puisque la firme de Mountain View a choisi la France pour lancer cette nouveauté, en plus des États-Unis. Ce matin sur la scène du One to One de Monaco, Daniel Alegre, président retail, shopping et paiement de Google, présentait son nouveau programme, Shopping Actions. Ce projet, jusque là, en était à sa version bêta. Dorénavant, tous les ecommercants de France peuvent y accéder. Pour accéder à cette nouvelle expérience d’achat, il suffira de vous rendre sur le site dédié : Google Shopping, jusque là utilisé en tant que comparateur de prix. Comme Amazon, l’idée de ce programme est de permettre à un client de rester sur une seule interface pour faire ses achats chez différents vendeurs. C’est ce qu’on appelle plus communément, le commerce unifié. Cette annonce découle du partenariat signé…

Aujourd’hui, bien que le terme existe depuis bien des années, l’expérience client est le maître-mot des retailers. Les outils numériques et les prestataires permettent aujourd’hui aux enseignes de toutes tailles de s’atteler à offrir une expérience sans frictions à leurs clients. Du point de vente à la livraison, rien ne veut être laissé au hasard. C’est dans ce dessein que des acteurs comme Proximis viennent s’intégrer et accompagner des marques comme JouéClub, Agatha, La Durée, Glisshop, agnès b, Ekyog, Galeries Lafayette, Groupe Bogart, Groupe Alès, et bien d’autres. Avant de nous rendre à Monaco pour suivre le One to One Retail E-Commerce, nous avons échangé avec Eric Chemouny, COO de Proximis. Bonjour Éric ! Proximis a une expression qui semble décrire sa mission : « le commerce unifié ». Est-ce que vous pouvez nous expliquer comment cela se traduit pour vous ? Aux origines, le commerçant est là pour traiter…