Innovation : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Innovation

Uber Eats, le nouveau sponsor de l’Olympique de Marseille, continue d’innover en essayant une nouvelle fonctionnalité aux États-Unis. L’option « dine-in » est discrètement déployée pour un petit échantillon d’utilisateurs. Dans quelques villes comme à Austin, au Texas, les clients peuvent désormais choisir entre commander de manière classique, ou commander en allant chercher la commande au restaurant. Dans ce deuxième cas de figure, les utilisateurs ont le choix de repartir, ou de rester manger sur place. Business Insider US a envoyé quelques questions concernant l’éventuel déploiement de cette nouvelle option. Uber a refusé de donner plus de précisions concernant les villes sélectionnées pour la phase de test, ni à quel moment ont commencé les expérimentations. Un représentant de l’entreprise a écrit : « Nous réfléchissons toujours à de nouvelles manières d’améliorer l’expérience Uber Eats ». Le média américain a tout de même réussi à récolter des captures d’écran de cette…

Brainchild, c’est le nom de cette jeune société qui cherche à comprendre comment le cerveau d’un bébé, fonctionne. D’un point de vue neuro-scientifique, que se passe-t-il au moment de la naissance ? Comment un tel flot d’informations peut-il être régulé ? La startup veut détecter les problèmes potentiels chez un nouveau-né et être en mesure de les résoudre. Brainchild Technologies imagine des solutions pour suivre les progrès neurologiques du cerveau des bébés. Par ailleurs, la startup vient juste de remporter le TRAILS (Traction and Implementation Leads to Solutions) de Cambia Grove, un concours d’innovation à Seattle. Premier défi pour la société : travailler sur l’audition des bébés. Percer le secrets des nouveau-nés Brainchild cherche aussi à vérifier le réflexe de succion d’un nouveau-né. Il s’agit d’un réflexe archaïque qui permet au bébé naissant, placé sur le ventre de sa mère de ramper jusqu’au sein. Carly Kiselycznyk, fondatrice de Brainchild, précise que…

Dans le monde, 9 personnes sur 10 respirent de l’air pollué. Devant ce constat, la société mexicaine BiomiTech s’inspire de la nature pour développer une sorte d’arbre artificiel capable de filtrer les gaz, et autres particules contenues dans l’air. De plus, cet arbre en apparence isolé est capable le libérer une quantité d’oxygène équivalente à 368 arbres. D’après l’OMS, 7 millions de personnes meurent chaque année à cause de la pollution de l’air. La technologie est dès à présent très convoitée pour trouver une solution à ce problème d’envergure. Récemment, nous apprenions qu’une intelligence artificielle a été développée pour identifier les fermes les plus polluantes. Pour en revenir à l’arbre BioUrban 2.0, cette structure de 4 mètres de haut remplie de 500 litres de microalgues capables de filtrer le dioxyde de carbone, le dioxyde d’azote, le monoxyde de carbone et le dioxyde d’azote. BioUrban 2.0 possède aussi la capacité de…

« La transformation digitale au Myanmar, ça existe, ça ? ». Ainsi furent les premiers mots teintés de moquerie qui précédèrent la première étape de mon long périple à la rencontre des acteurs de la transformation digitale « all over the world ». A travers cette série d’articles, je vais donc tenter de vous décrire l’état « numérique » des pays que je traverse, non pas de manière exhaustive ou « toute savante », mais à travers le prisme de mes rencontres avec ces personnes d’ailleurs pour qui la « TranfoDig’ » est une réalité parfois différente mais tout aussi enrichissante que la nôtre. Bienvenue dans un voyage à travers le monde 1,2,3, 4.0 !  Le Myanmar, une terre de contrastes  Le guide du Routard l’appelle encore la Birmanie. Pourtant, et ce depuis 1989, le pays s’appelle le « Myanmar » et sa plus grand ville « Yangon ». L’histoire moderne du Myanmar commence avec la colonisation britannique et se poursuit, des années…