Tag

energie

Concernant la blockchain, les observateurs finissent inlassablement par débattre de nombreux points qui sont pour la plupart du temps totalement faux ou en tout cas très partiaux et partiels dans leur analyse. Et s’il y a bien un sujet qui fait débat depuis de nombreux mois c’est l’aspect énergivore de la blockchain. Ainsi nombreux sont les experts à argumenter sur les méfaits de la blockchain sur l’environnement, sur le fait qu’elle serait une véritable calamité énergétique pour notre planète. Mais alors qui a vraiment raison dans cette bataille qui oppose les pro et les anti blockchain sur sa consommation d’énergie ? Existe-t-il une seule vérité ? Des faits avant toute chose Parler de « la blockchain » en général est un abus de langage que tout le monde utilise, or il existe des dizaines de technologies différentes, chacune disposant de ses propres caractéristiques et fonctionnalités. Toutes les blockchains ne fonctionnent pas de la même manière.…

Apple énergies renouvelables

Une semaine après Google, c’est au tour d’Apple d’annoncer sa…

Google a annoncé être parvenu à acheter la quantité d’énergies…

Aujourd’hui, la CNIL a mis Direct Energie en demeure, l’accusant de collecter les données personnelles des utilisateurs d’une façon inadéquate à la loi. Le compteur Linky est en ligne de mire. Cela fait plusieurs mois qu’une polémique englobe l’installation des compteurs d’électricité baptisés Linky. Avec plus de 7 millions de compteurs installés en France à la fin de l’année dernière, l’entreprise souhaiterait équiper toute la France d’ici 2021. Néanmoins, beaucoup d’opposants s’inquiètent du traitement des données personnelles, mais aussi de questions liées à la santé. Pour transmettre les données, le compteur émet des radiofréquences de 75 kilohertz, une classification qui pourrait être dangereuse, voire possiblement cancérogène. Cependant, ce n’est pas sur ce point que Direct Energie a été épinglé ce jour, mais bien pour sa mauvaise gestion du consentement des utilisateurs. Selon la CNIL, la société fait preuve de plusieurs manquements lorsqu’il s’agit d’informer le consommateur sur ses données personnelles.…

Tesla Powerwall Hawaï

Tesla va fournir 300 Powerwalls aux écoles hawaïennes. Le département…

Plusieurs ingénieurs de la prestigieuse université américaine MIT ont réussi…

Alors que la France est le premier pays d’Europe à dépasser le cap des 100 000 voitures 100 % électriques et que Tesla buzz dans le monde entier avec ses voitures électriques, la France se laisse tenter par l’hydrogène. Le déploiement futur d’un parc éolien dans la ville de Tupigny, situé dans l’Aisne est l’occasion de tester deux véhicules à hydrogène. En partenariat avec l’entreprise VDN Group, la ville va mettre en libre-service et gratuitement ces  véhicules à disposition des habitants. Grâce au parc éolien, les deux voitures seront alimentées en énergie.  Les véhicules à hydrogène disposeraient d’une autonomie de plus de 500 kilomètres. Pour recharger les véhicules, une borne sera mise en place dans le centre-ville, directement relié avec le parc éolien. Le temps de recharge est quant à lui très court, à peine 5 minutes. L’énergie éolienne se développe de plus en plus et  va par exemple être utilisée pour le minage de…

Tesla Solar Roof électrique

La firme d’Elon Musk a annoncé que des panneaux solaires…

Planète Mars

La NASA travaille sur un système nucléaire compact pour fournir…

Annoncé en mars 2017, la solution solaire proposée par Tesla est enfin en production dans la Gigafactory 2 de Buffalo, à New-York. Suite à leur présentation, les tuiles photovoltaïques ont été mises à la vente durant le moi de mai dernier, période à laquelle les futurs acheteurs ont déposé un acompte s’élevant à hauteur de 930 euros. Après du retard, pratique à laquelle nous sommes habitués de la part de Tesla, le groupe a confirmé que ses tuiles étaient enfin en production. Les premières installations devraient avoir lieu dans les mois à venir, après l’étude des dossiers d’installation des clients. Si peu d’informations ont été données par l’entreprise ces derniers temps, certains curieux avaient déjà repéré quelques habitations équipées des tuiles solaires. Néanmoins, il est apparu que ces cas particuliers ne concernaient qu’une petite douzaine des employés de Tesla, qui avaient eu droit à une installation en avant-première dans le…

parc éolienne Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a battu bon nombre de records liés à…

Engie recrutement

Depuis toujours, le recrutement est au coeur des problématiques chez…

Il est passé où le temps où l’on jurait contre sa télévision, car la télécommande ne fonctionnait plus à cause des piles à plat ? Loin d’être de moi l’idée d’être vieux jeu, mais il est vrai que les piles laissent de plus en plus de place aux batteries au lithium-ion à travers nos équipements portables : ordinateurs, smartphones, chargeurs externes, smartwatchs … Le prochain stade se rapproche de l’autonomie complète grâce à une recherche menée à l’université de Binghamton à New York (États-Unis). Cette dernière a mis au point des batteries qui seraient alimentées par les bactéries. En plus d’être alimentée par des organismes, la bio-pile est extensible, puisqu’à base de textile. Les tests montrent que cette batterie est capable de générer de l’électricité, même après avoir été étirée. Ce qui laisse entrevoir des vêtements autoalimentés. À quoi cela servirait ? Dans l’industrie du sport, les vêtements pourraient devenir,…

Tesla Porto Rico

Au début du mois d’octobre, Elon Musk avait proposé son…

Tesla Porto Rico

Lorsque l’ouragan Irma s’est rapproché de la Floride, Tesla a…

Est-ce que planter des arbres peut rapporter de l’argent à une agglomération ? La question peut sembler complexe, mais une étude répond par l’affirmative. Dirigée par Theodore Endreny du ‘College of Environmental Science and Forestry’ elle a été mise en ligne à la fin du mois de juillet 2017. Elle affirme que les mégacités, villes de plus de 10 millions d’habitants, pourraient économiser en moyenne 500 millions de dollars par an si elles plantaient plus d’arbres. L’objectif du projet a d’abété de quantifier l’impact financier des infrastructures végétales pour 10 des plus grands villes du monde. Les villes étudiées étaient Pékin, Buenos Aires, Le Caire, Istanbul, Londres, Los Angeles, Mexico, Moscou, Bombay, et Tokyo. Les chercheurs ont utilisé et adapté le modèle i-Tree imaginé par le Service des forêts des États-Unis. Ce modèle utilise des photos aériennes afin d’évaluer la valeur financière et les gains environnementaux de la canopée urbaine.…

Arsenal energies renouvelables
centrale nucleaire hackers

La plus grande installation de cellules photovoltaïques (énergie solaire) flottantes au monde a été raccordée au réseau électrique local en Chine. Souvent classé dans les mauvais élèves dans les enregistrement d’émission de carbone, l’empire du milieu tient là une réussite et montre la voie à suivre dans l’adoption massive des énergies renouvelables. C’est dans la ville de Huainan, dans la province d’Anhui à l’est du pays à côté de Shanghai que l’on trouve cette gigantesque installation de 40 mégawatts. Créée par Sungrow Power Supply Co. la station a été construite sur une ancienne région houillère inondée, la boucle est bouclée ! La conception et la multiplication de ces stations solaires répond au problème de planification urbaine mais surtout au défi écologique de ce siècle, en étant construites sur l’eau elles libèrent des terres. Avec la montée des eaux à venir la terre sera une denrée de plus en plus convoitée. L’année…

Pollution air pollué en hydrogène

Travaillant pour l’Université d’Anvers ainsi qu’au sein de l’Université de…

Send this to a friend