Le nouveau fonds d'investissement de G42 prévoit d'investir 10 milliards de dollars dans des entreprises technologiques locales. Selon Bloomberg, la société s'associe à l'Abu Dhabi Growth Fund pour la création de cette nouvelle entité.

G42 annonce la création d'un fonds à Abu Dhabi

G42 et et l'Abu Dhabi Growth Fund font tous deux partie d'un empire commercial supervisé par le conseiller à la sécurité nationale des Émirats arabes unis, Sheikh Tahnoon Bin Zayed. Le fonds d'investissement de G42 ciblera les entreprises en phase de croissance avancée qui développent de nouvelles technologies. Ce fonds devrait fonctionner comme un investisseur privé, avec une part importante de fonds destinés aux secteurs des communications, de la mobilité intelligente, des énergies renouvelables et de la santé.

Cette initiative intervient alors qu'Abu Dhabi, une des rares villes au monde à gérer plus de 1 000 milliards de dollars de capital souverain, redouble d'efforts pour injecter les revenus pétroliers dans le secteur technologique et diversifier son économie. Les Émirats arabes unis ont par exemple décidé de lancer leur propre cryptomonnaie et plus récemment de mettre 800 millions de dollars pour prendre part à la conquête spatiale.

Pour sa part, G42 a étoffé son équipe d'investissement en recrutant des personnes issues d'autres fonds d'Abu Dhabi, au cours de l'année écoulée. Cela ne fait aucun doute, ce nouveau fonds est une étape importante dans la croissance de l'écosystème technologique des Émirats arabes unis.

Une société à la pointe des nouvelles technologies

G42, une société spécialisée dans l'intelligence artificielle et le cloud. Cette entreprise basée à Abu Dhabi a des activités qui vont de l'énergie aux soins de santé, en passant par les véhicules autonomes. L'année dernière, G42 a formé une alliance avec Sinopharm, une société basée à Pékin. Cette collaboration a notamment permis la fabrication du vaccin chinois contre le Covid-19. G42 a également été la première entreprise des Émirats arabes unis à ouvrir un bureau en Israël.

La société a également procédé aux premiers essais de voitures sans conducteur au Moyen-Orient. Selon son PDG, Peng Xiao, « avec le G42 Expansion Fund, nous souhaitons accélérer notre impact mondial non seulement par le déploiement de capitaux, mais aussi en offrant un accès unique à nos réseaux, à notre gestion et à nos actifs opérationnels aux entreprises de notre portefeuille ». Peng Xiao sera le président du comité d'investissement du nouveau fonds.