Tag

cyberattaque

Selon le rapport du forum 2018 de l’OCDE, les cyberattaques constituent le troisième risque identifié au niveau mondial, après les catastrophes naturelles et les phénomènes climatiques. Ainsi, des experts américains s’accordent sur le fait que le prochain 11 septembre sera une cyberattaque majeure et de grande ampleur. Par ailleurs, des recherches récentes ont révélé une nouvelle technique d’attaque visant à récupérer les identifiants et informations bancaires des internautes grâce à un malware et un outil utilisé quotidiennement : le moteur de recherche. Il s’agit en fait d’une variante de la technique « Black Hat SEO », ou « Search Poisoning », impliquant des voleurs qui créent de faux sites et utilisent des attaques de phishing et de typo-squatting pour attirer les victimes. Cependant, la nouvelle approche compromet des sites web officiels, qui génèrent un trafic important et bénéficient d’évaluations positives. Les hackers boostent alors les campagnes de référencement de ces sites pour améliorer leurs…

mots de passe volés sur le marché noir

Des hackers proches du gouvernement chinois auraient réussi à infiltrer…

Les startups doivent être extrêmement vigilantes en matière de cybersécurité

L’entrée en vigueur du règlement général sur la protection des…

Accusé d’espionnage, l’éditeur d’antivirus russe Kaspersky annonce la délocalisation d’une partie de ses activités vers la Suisse. Alors que plusieurs pays refusent que leur administration utilise leurs logiciels, Kaspersky espère que cette démarche rétablira la confiance. Kaspersky, qui équipe quelque 400 millions d’ordinateurs dans le monde, est soupçonné de collusion avec les services de renseignement russe, depuis la fin de l’année 2017. Les États-Unis accusent l’entreprise d’avoir dérobé des fichiers sensibles à la NSA et de les avoir transmis à la Russie. Après les États-Unis et le Royaume-Uni, hier les Pays-Bas décidaient eux aussi de bannir le logiciel au niveau gouvernemental. Si, Eugène Kaspersky, fondateur de la société éponyme spécialisée dans la sécurité informatique, a toujours contesté ces accusations, l’entreprise a décidé d’agir et plusieurs mesures ont été annoncées. À partir de la fin 2019, une partie des services de Kaspersky Lab devraient être transférée à Zurich. Les données des utilisateurs de…

equifax

En septembre dernier, nous apprenions que suite à une faille…

Facebook Russie

Encore dans la tourmente suite au scandale Cambridge Analytica, Facebook…

L’équipementier sportif américain Under Armour, a annoncé que l’une de ses filiales, MyFitnessPal, avait été victime d’une cyberattaque. Le piratage informatique a entraîné le vol de données de 150 millions de comptes de l’application spécialisée dans la nutrition. MyFitnessPal a été rachetée en 2015 par Under Armour pour 475 millions de dollars. Très populaire, l’application propose un suivi de l’alimentation et un compteur de calories gratuit. La cyberattaque a eu lieu fin février, mais MyFitnessPal ne s’est rendue compte des faits que le 25 mars. « Dès que nous en avons pris connaissance, nous avons pris des mesures pour tenter de déterminer la nature et la portée de l’incident. Nous avons travaillé avec des entreprises spécialisées dans la sécurité informatique dans le cadre de cette enquête. Nous avons aussi signalé les faits aux autorités, et nous nous sommes coordonnés avec elles, » a déclaré le CTO d’Under Armour, Paul Fipps. Les données volées comprennent les…

infrastructures nucléaires
Virus Slingshot

Les chercheurs en cybersécurité de la société Kaspersky Lab viennent…

Une nouvelle technique de cyberattaque redoutable est utilisée par les hackers. Le processus Memcached est désormais employé pour amplifier une attaque DDoS de façon considérable. Plusieurs grandes entreprises auraient déjà été victime de cette nouvelle pratique. Il y a seulement quelques jours, GitHub était victime de la plus grande attaque DDoS jamais vue. Amazon, Google, Pornhub et même le site américain de la NRA (National Rifle Association) ont subi une attaque du même genre. Les hackers utilisent une faille des serveurs pour tenter de les mettre hors-ligne. Lors de l’assaut subi par GitHub, le volume de requêtes entrantes vers le serveur est monté jusqu’à 1.35 terabyte. Les autorités ont pensé dans un premier temps qu’il s’agissait d’une attaque isolée. Malheureusement, les attaques DDoS se sont amplifiées et n’ont pas cessé. D’après la société de cybersécurité Qihoo 360, les hackers se seraient attaqués à près de 7000 adresses IP au cours…

Sites minnent cryptomonnaie

Des spécialistes en sécurité informatique ont publié un rapport démontrant…

GitHub DDoS

Le site de développement collaboratif GitHub vient de s’exprimer après…

Les autorités allemandes sont actuellement en train de mener une enquête concernant une cyberattaque. Des hackers sont parvenus à infiltrer les réseaux privés de la défense ainsi que du ministère de l’Intérieur. Un groupe de hackers russes surnommé Fancy Bear pourrait être à l’origine de cette attaque. Fancy Bear est un groupe de pirates informatiques qui serait apparu en 2004. Ce groupe est relié à de nombreuses cyberattaques d’ordre national et mondial. Plusieurs attaques sont attribuées à ce groupe comme L’OTAN, le site « En marche » d’Emanuel Macron ou encore l’agence nationale anti dopage. Bien qu’aucun élément ne permette de l’affirmer, des rumeurs circulent comme quoi Fancy Bear serait influencé par le gouvernement russe. Cette idée se renforce quand on s’aperçoit que les Russes sont souvent liés aux affaires de cyberattaque comme lors des Jeux olympiques de Peyongchang, où des hackers russes se seraient fait passer pour la Corée du Nord.…

JO cyberattaque
uTorrent

D’après la société de cybersécurité Google Project Zero, le logiciel…

Il y a encore deux semaines, les organisateurs des Jeux Olympiques annonçaient avoir été victimes d’une cyberattaque, juste avant la cérémonie d’ouverture. Ce genre d’attaque est devenue monnaie courante aujourd’hui, écouragé par les marchés parallèles et les monnaies numériques comme le Bitcoin, par exemple. Pour montrer l’impact de la cybercriminalité, l’éditeur de logiciel McAfee en partenariat avec le Center of Strategic and International Studies, vient de publier un rapport sur l’impact économique de la cybercriminalité. En voici les grandes lignes. 600 milliards de dollars, c’est le coût du cybercrime aux entreprises. Ce chiffre représente 0,8 % du PIB mondial est en hausse de 26 % par rapport à une étude de 2015. Ce premier chiffre est ainsi révélateur du poids de ces attaques dans notre société. Cette croissance est expliquée par la facilité d’accès à la cybercriminalité. Le CTO de Mc Afee Steve Grobman explique que « le cybercrime est moins risqué,…

Hp Cache webcam

La société HP vient d’annoncer la sortie de plusieurs nouveaux…

Vole Cryptomonnaie T-Mobile

Un homme a poursuivi en justice la société T-Mobile, célèbre…

Des hackers ont organisé une cyberattaque contre plusieurs banques situées aux Pays-Bas provoquant une coupure pendant plus de 10 minutes. Cette attaque survient seulement quelques jours après que la presse ait révélé l’implication des services de renseignements du pays concernant l’espionnage d’un groupe de hackers russes. En effet, les services secrets bataves auraient permis d’identifier plusieurs membres de CozyBear, un groupe de hackers très puissant. Cette révélation a fait beaucoup parler d’elle, car ce groupe est aujourd’hui suspecté d’être en contact avec l’une des principales agences de renseignements russes. Il ne s’agit sûrement pas d’une coïncidence si les Pays-Bas sont aujourd’hui victime d’une attaque massive sur plusieurs banques du pays. D’après la direction générale des finances néerlandaises, les établissements bancaires auraient été victimes d’une attaque DDOS. Cette attaque est utilisée par les hackers depuis très longtemps, elle consiste à surcharger le serveur afin de le rendre inaccessible. Pour cela, les…

Wordpress keylogger

Des spécialistes en sécurité informatique de la société Securi ont…

Send this to a friend