Londres : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Londres

Depuis 2016, la police de Londres teste une technologie de reconnaissance faciale, pour identifier des individus recherchés par les services du renseignement. Les chercheurs de l’Université d’Essex, chargés d’évaluer le système, estiment qu’il se trompe dans 81% des cas. La technologie accentue les préjugés raciaux La police de Londres veut rester à la page et profiter des dernières technologies disponibles, pour tenter d’améliorer son travail au quotidien. C’est pour cette raison, que les services londoniens ont investie dans le système de reconnaissance faciale Neoface, acheté directement à la société japonaise NEC. C’est justement cette société qui équipe la ville de Tokyo à grande échelle, avec sa technologie, pour les Jeux Olympiques 2020, qui approchent. Des chercheurs de l’Université d’Essex se sont vus attribuer la mission, d’évaluer cette technologie, afin de décider de la rendre pérenne ou non. Cette étape expérimentale depuis 2016, se révèle particulièrement utile, puisque les universitaires estiment…

En novembre dernier, EE, l’opérateur téléphonique numéro 1 au Royaume-Uni, annonçait qu’il se lançait dans la 5G. Aujourd’hui c’est officiel, son réseau est actif. Les habitants des grandes villes du territoire ont désormais accès à la technologie 5G. Notamment à Londres, Edimbourg, Cardiff, Belfast, Birmingham et Manchester. Cette annonce intervient près d’un mois avant le lancement de la 5G par Vodafone, concurrent direct d’EE. Un journaliste de The Verge a testé la qualité du réseau, armé d’un OnePlus 7 Pro 5G. Les premiers résultats sont impressionnants. L’opérateur téléphonique EE a concentré le déploiement de sa 5G sur les zones les plus fréquentées. Des quartiers comme St Paul’s, Covent Garden, Soho, The Strand, Tower Bridge et London Bridge sont aujourd’hui parfaitement couverts. Le journaliste de The Verge estime que la 5G a une vitesse moyenne 10 fois supérieure à celle de la 4G. Il atteint sans problème les 200 Mb/s, c’est effectivement…

L’application mobile de déplacements urbains est en train de devenir une sorte de startup fintech. Sur un article de blog, la société Citymapper a annoncé l’arrivée de Citymapper Pass. Ce service est basé sur une carte prépayée permettant de réunir tous vos moyens de transport en une seule carte. Pour l’instant développé à Londres, le Citymapper Pass propose deux abonnements hebdomadaires, selon Wired. Pour £30 par semaine vous avez accès à la zone 1 et 2 du réseau TfL. Si vous rajouter £10 par semaine, vous bénéficiez d’un accès au service de vélos Santander et de 2 trajets Ride, le nouveau service de covoiturage lancé par Citymapper à Londres. Rien de révolutionnaire pour les Londoniens, mais c’est un début. Sur le long terme, Citymapper souhaite ajouter d’autres moyens de transport à ce service. Notamment, des vélos en libre-service ou encore des scooters et trottinettes électriques. Cela devrait prendre un peu…

En août, Uber annonçait avoir trouvé son prochain CEO : Dara Khosrowshahi (ex Expédia). L’arrivée de Khosrowshahi avait alors signé la fin du règne d’un ancien CEO, Travis Kalanick, un patron plus connu pour ses nombreuses frasques qu’autre chose. Finalement, les accusations portant sur son sexisme et son mépris des chauffeurs auront eu raison de lui. Seulement, ce nouvel arrivant chez Uber va devoir se confronter à de nombreux défis, dont le dernier en date. Le 22 septembre, TFL a annoncé qu’elle ne reconduirait pas la licence d’Uber à Londres. Alors qu’Uber avait le doit d’opérer à Londres depuis 5 ans, l’autorité des transports a notifié dans un communiqué que cela ne serait plus le cas dès la fin du mois. En cause, le manque de rigueur quand à la vérification du casier judiciaire des chauffeurs et le manque de réactivité de dénonciation des crimes (dont les chauffeurs seraient témoins).…