Vanessa Lunardelli, Author at Siècle Digital

Vanessa Lunardelli

Il y a peu, Twitter annonçait qu’il testait de nouvelles fonctionnalités pour le réseau, et ce, pour obtenir des conversations plus “saines” et une interface plus conviviale. Selon Endgaget, elles seront lancées très prochainement à destination d’un groupe restreint d’utilisateurs. Jack Dorsey, PDG de Twitter, a en effet déclaré que son objectif principal était « d’améliorer la santé des conversations publiques » sur le réseau. Parmi ces nouvelles fonctionnalités, on retrouve l’indicateur de présence en ligne ou encore la fonction brise-glace pour communiquer sur nos centres d’intérêt. Convaincu de ses bénéfices pour promouvoir la plateforme (notamment augmenter son nombre d’utilisateurs actifs), Twitter paraît ainsi déterminé. L’objectif est bel et bien de favoriser des échanges plus nombreux et positifs (plus conviviaux). Dans un contexte où Twitter est la cible de critiques face au harcèlement que peuvent connaître ses membres, ses têtes pensantes ont décidé d’agir indirectement. Si on ne sait pas exactement quand débutera…

Uber apparaît comme déterminé à utiliser prochainement des drones pour la livraison de repas. Si de nombreuses entreprises comme Amazon ou Google sont tout aussi séduites, Uber pourrait y avoir en effet recours pour UberEats dès 2021. Le PDG d’Uber, Dara Khosrowshahi, avait tenu un tel discours déjà lors d’un entretien avec Bloomberg en mai 2018. UberExpress est la dénomination interne utilisée pour ce projet. D’ailleurs, une offre d’emploi publiée ce week-end dans le Wall Street Journal et diffusée sur LinkedIn prouve que tout ceci est bien réel et en marche. L’annonce titre “Normes de vol et formation” et l’offre est basée à San Francisco, ville du siège social d’Uber. Si l’annonce a été effacée du Wall Street Journal rapidement, mais reste encore visible sur LinkedIn, un porte-parole d’Uber a déclaré qu’elle « ne reflète pas pleinement leur programme, qui en est encore à ses débuts”. Le mission principale évoquée serait…

Il y a 2 ans, Google lançait une fonctionnalité d’accès rapide aux documents les plus utilisés sur son service de stockage Drive. Aujourd’hui il va beaucoup plus loin grâce à l’IA. Il faut dire que le service ne cesse d’évoluer depuis ses débuts. Un nouveau module dans le panneau de navigation de gauche vient en effet d’apparaître en bêta sur Google Drive. Il met en avant les fichiers dits “prioritaires”. Selon le blog de Google, il s’agit de “fichiers sur lesquels vous pourriez avoir besoin de travailler et des “workspaces” pour vous aider à organiser ces fichiers”. Mentionnée pour la première fois lors de l’événement Cloud Next 18 en début d’année et en développement depuis le lancement de Quick Access, la fonctionnalité se nomme Priority. Son objectif principal est de vous aider à retrouver les fichiers les plus importants en un seul et même endroit. Grâce à l’intelligence artificielle, vos…

La fibre optique n’est hélas pas disponible partout en France. La couverture fibre enregistre cependant des progrès majeurs, notamment lors du deuxième semestre 2018, représentant près de 50% des abonnements haut débit. Pour rappel, le haut débit propose un débit maximum descendant supérieur ou égal à 30 Mbit/s quand la fibre optique est à plus d’1Tb/s chez Intel. Alors que le plan France Très Haut Débit prévoit le très haut débit pour 100% des foyers d’ici 2022, selon le dernier observatoire du régulateur des télécoms, il y a près de 8 millions d’abonnements au très haut débit sur réseaux fixes au premier semestre 2018, dont quasiment 4 millions pour la fibre optique FFTH (+1,3 million sur un an). Tandis que 11,7 millions de logements y sont éligibles, cela semble être une tendance de fond et un seuil historique. L’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) se félicite…

Le terme peut surprendre, mais « war room » est bel est bien le mot employé par Facebook pour présenter son projet destiné à protéger ses deux milliards d’utilisateurs. Le mardi 4 septembre, le réseau social a expliqué comment il espérait lutter contre de possibles cas d’ingérence lors des prochaines élections américaines de mi-mandat, mais aussi plus largement. Et il s’agit d’une cellule de crise « physique ». Dans une interview accordée à NBC, le responsable de l’engagement civique de Facebook, Samidh Chakrabarti, a déclaré : « Nous savons que nous devons être prêts à faire face à tout ce qui se passera. C’est pourquoi nous avons construit ce centre de crise, un centre de crise physique [avec] des gens de toute l’entreprise, de toutes les disciplines, qui y sont présents ». Alors que des millions de faux comptes ont d’ores et déjà été supprimés du réseau social, Samidh Chakrabarti…

Rien de tel que de désengorger sa timeline sur Twitter de temps en temps, voire régulièrement. Jusqu’à présent, c’est une opération assez fastidieuse et en rien globale si l’on a pas recours à un outil externe d’unfollow plus massif. Après avoir procédé dernièrement au bannissement de millions de faux comptes suite à de vives critiques, Twitter a souhaité tester une nouvelle fonctionnalité sur son réseau social en proposant aux utilisateurs des listes de comptes à unfollow sur leur interface. C’est ce dont s’est aperçu une poignée de testeurs pendant quelques jours. top people I should apparently unfollow? Thanks, twitter… pic.twitter.com/Uiyn5kApTS— Tim Fernholz (@TimFernholz) 29 août 2018 Comment sont sélectionnés ces comptes ? Twitter y répond dans une interview : « nous savons que les gens veulent une timeline Twitter pertinente. Une façon d’y parvenir est de ne pas suivre les gens avec lesquels ils ne s’engagent pas régulièrement. Nous avons…

Jeudi dernier, Google France annonçait en toute discrétion fermer sa page sur Google Plus cette semaine. C’est ainsi un pan de l’histoire du réseau social qui se termine, même si l’entreprise n’a pas déclaré fermer d’autres pages corporate pour le moment, ni couper son réseau. Bien au contraire, la firme revendique un demi-milliard de comptes dans le monde. Si lors de l’été 2011, les internautes se pressaient pour tester le nouveau réseau social alors en vogue, 7 ans plus tard il semble en difficulté, ne convaincant pas les foules (pour ne pas dire les jeunes), notamment en France. La branche française de la firme indique en effet dans son post qu’il faudra désormais suivre l’entreprise chez la concurrence – sur Facebook et Twitter. Alors que le dernier post de Google France sur le réseau social datait de près d’un an et que les évolutions sur la plateforme avaient jusqu’alors été…

Send this to a friend