drone : toute l'actualité sur siecledigital.fr

drone

La Federal Aviation Administration (FAA), agence gouvernementale chargée des réglementations et des contrôles concernant l’aviation civile, a récemment donné son feu vert pour une expérience inédite. En effet, pour la première fois, un drone a pu voler en dehors du champ de vision de son opérateur (pilote). Ça n’a l’air de rien, mais c’est un belle avancée pour ceux qui espèrent voir arriver de nouveaux modes de livraison. D’ailleurs, le marché du drone devrait représenter 12 milliards d’euros en 2030. Un premier cap passé par la FAA C’est l’Université de l’Alaska de Fairbanks qui a bénéficié de ce graal. Son vol consistait à faire voler un drone au-dessus d’un pipeline durant un peu plus de 6km, tout en effectuant des tâches automatisées. Rien d’exceptionnel dans les faits et dans ce que l’on peut imaginer du futur de l’utilisation des drones, mais il fallait bien une première. De plus, l’Alaska est…

D’après une récente étude publiée par Teal Group et relayée par Reuters, le marché des drones pourrait tripler au cours de la prochaine décennie, pour atteindre 14 milliards de dollars, soit 12,5 milliards d’euros. Les drones permettent de nombreuses utilisations C’est l’un des marchés émergents qui possède le plus gros potentiel. Pour une utilisation privée ou professionnelle, les drones envahissent nos villes et intéressent de plus en plus les grandes entreprises. De nombreuses fonctions leurs sont attribuées, parmi elles : la livraison, la création de contenus, ou encore la surveillance. Récemment, Wing lançait OpenSky, une application pour réguler l’espace aérien des drones. La filiale de Google spécialisée dans les drones estime que le potentiel du marché est tellement important, qu’il faut dès maintenant anticiper et cadrer leur utilisation au même titre que pour les avions. Son système de régulation permet d’authentifier un drone et de vérifier ses autorisations. Son utilisation est pour…

Dans les environnements urbains denses, Uber est convaincu qu’il existe un moyen technologique qui peut lui permettre de gagner un temps précieux. Encore plus rapide (et moins cher) que les cyclistes : les drones. La Federal Aviation Administration (FAA) vient tout juste d’accorder à Uber Eats, l’autorisation de pouvoir tester la livraison de repas par drone, à San Diego en Californie. Uber n’est pas le seul à se lancer dans la livraison par drone. Le géant américain Amazon annonçait il y a quelques jours, qu’il allait également passer à l’action, avec un nouveau service de drone dédié à la livraison. Uber se concentre sur la ville de San Diego, en partenariat avec la San Diego State University et McDonald’s. Évidement, au fur et à mesure du développement de son service, Uber Eats enclenchera des partenariats avec d’autres restaurants. Le drone n’effectuera pas la livraison entière. Quand un client commande un…

Depuis 2017, l’entreprise française Parrot se concentre principalement sur la production de drones. Un choix payant, puisque Parrot a été retenue par l’armée américaine en vue de développer la nouvelle génération d’engins de reconnaissance. L’entreprise française fondée en 1994 par Jean-Pierre Talvard et Henri Seydoux, se retrouvera aux côtés de Skydio, Altavian, Teal Drones, Vantage Robotics et Lumenier, au terme de cet appel d’offres lancé en novembre 2018. Un drone rapide et pratique. Sans surprise, le chinois DJI est écarté à cause de soupçons d’espionnage par le gouvernement américain. De son côté le PDG français Henri Seydoux déclare : « Nous comprenons parfaitement combien un drone ultra-compact possède les atouts pour devenir un élément central de la défense. Nous sommes impatients de mettre à profit l’excellence de notre R&D afin d’intégrer l’efficacité offerte par les drones et d’accompagner la plus importante force armée et de défense au monde ». L’armée…

On apprenait il y a quelque temps que Wing devenait la première startup autorisée à effectuer des livraisons par drones, avant même Amazon qui évoque le sujet depuis quelques années. Cette semaine, une nouvelle avancée majeure dans la livraison par drone a eu lieu entre l’hôpital Saint Agnes de Baltimore, et le centre médical de l’Université du Maryland (UMD). Un rein a voyagé par ce biais jusqu’à un patient en attente de greffe depuis plus de 8 ans. Le vol a duré 10 minutes pour parcourir une distance de 4 km. Le Dr Joseph R. Scalea, à l’origine de ce projet, qui a aussi procédé à la greffe, déclare au New York Times qu’il avait longuement discuté avec des experts en aéronautique et en ingénierie de l’UMD, pour remédier aux nombreux retards de livraisons d’organes, de plus en plus récurrents. La goûte d’eau qui à fait déborder le vase est…

Ce 31 mars, Zozi009, un utilisateur de Twitter spécialiste de la vidéo, a trompé tout Internet en faisant croire que le brevet déposé par Amazon en 2014 pour un service de livraison par drones via un « centre de traitement aéroporté » avait pris vie. Pour rappel, l’idée avec ce brevet semble être d’avoir des marchandises stockées dans un dirigeable et livrées depuis les airs par des drones autonomes pour économiser l’énergie du décollage. Zozi a modifié d’anciennes images pour pour produire sa vidéo, où l’on voit une armée de drones émergée d’un dirigeable Amazon. Pour réussir son coup, Zozi009 a utilisé la CGI. Il semblerait qu’il ait créé les rendus 3D du dirigeable en s’inspirant du design du prototype hybride P-791 de Lockheed Martin, puis qu’il ait apposé le logo d’Amazon et rajouté l’imagerie à la vidéo de fond. Dans son tweet, Zozi009 a tout fait pour tromper son…

Voilà un projet fort intéressant pour améliorer la logistique des hôpitaux. Le géant de la livraison UPS a décidé de collaborer avec la startup de drones de livraison autonome Matternet pour tester l’approvisionnement des centres médicaux par voie aérienne. L’expérience aura lieu dans l’hôpital WakeMed de Raleigh, en Caroline du Nord. Les fournitures médicales seront livrées via les quadricoptères M2 de Matternet. Comment s’organisera le processus ? Tout d’abord, il convient de savoir que le programme sera supervisé par la Federal Aviation Administration (l’organisme public ayant à charge l’aviation civile) et le département des transports de Caroline du Nord. Les drones seront approvisionnés depuis les dépôts de l’hôpital WakeMed, par un professionnel de la santé, avant d’être dirigés vers le bâtiment principal et le laboratoire. Les quadricoptères pourront transporter jusqu’à deux kg de charge, et seront suffisamment sécurisés en termes sanitaires pour assurer le transport de matières telles des échantillons…