drone

Les drones révolutionnent totalement le travail des policiers américains. Le service de police de Chula Vista en Californie, réalise un programme d’essai développé par une société de pilotage de drones de télé-présence : Cape. Depuis plusieurs mois, des drones pilotés à distance par des policiers ont permis 21 arrestations. Ce n’est pas tout, ils ont aussi permis d’identifier 249 vols en une courte période de 81 heures de vol. La météo est un facteur déterminant dans l’utilisation des drones. La ville de New York en faisait récemment les frais, et découvrait les limites de cette technologie. Désormais, la première étape de la formation des policiers américains sera peut-être le pilotage d’un drone, qui sait. Voici ce qu’il s’est passé la semaine dernière dans la commune où les drones sont testés : une dispute éclate à Chula Vista, une femme se trouve au volant de sa voiture et tente à plusieurs reprises de…

Les drones semblent être le moyen de livraison de demain. Mais avant de voir ces petits engins partout dans le ciel, ils devront être retravaillés. En effet comme le rapporte Engadget, les drones d’Alphabet doivent faire moins de bruit. Plusieurs plaintes ont été déposées. Certains habitants vivant à proximité du programme pilote ne sortent plus dans leur cour, d’autres évitent de se rendre aux alentours de ce lieu avec leurs chiens qui peuvent rapidement paniquer, une autre personne a décrit le bruit du drone, comme celui d’une tronçonneuse. Pour rappel, Wing est une startup qui a été rachetée par la maison mère de Google. Les drones de la société devraient dès le printemps prochain commencer à livrer en Finlande à Helsinki, dans le cadre de tests grandeur nature. Auparavant la société avait réalisé des tests en Australie afin de livrer des médicaments et des burritos aux testeurs et teste ses drone…

Les drones commencent petit à petit à se faire une place dans notre quotidien. Uber mise par exemple sur une livraison de vos repas par drone avec UberEats dès 2021. Mais alors que dans l’esprit de certains l’utilisation des drones pour remplacer par exemple les livreurs semblent loin dans le temps, Amazon a déjà montré son ambition avec Amazon Prime Air, qui est testé depuis plus de deux ans au Royaume. L’entreprise va aujourd’hui plus loin et devrait dans les prochains mois commencer à tester la livraison par drone, à quelques kilomètres de la France comme le rapporte la Libre Belgique. Amazon et d’autres entreprises vont ainsi débuter leurs tests près de la ville de Saint-Trond, située dans la province de Limbourg sur le campus du DronePort. Ce dernier dispose de bureaux, d’un incubateur et de zones d’essais contrôlées où les entreprises pourront réaliser des tests en intérieur et en…

Ces petits drones peuvent ouvrir des portes
Les créatures volantes qu’on a l’habitude de croiser de manière naturelle, les oiseaux, les chauves-souris ou encore certains insectes peuvent soulever jusqu’à 5 fois leur poids en volant. Estrada et l’Université de Stanford ainsi que l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne se sont inspirés du comportement des guêpes pour le développement de ces micros-drones.

Uber apparaît comme déterminé à utiliser prochainement des drones pour la livraison de repas. Si de nombreuses entreprises comme Amazon ou Google sont tout aussi séduites, Uber pourrait y avoir en effet recours pour UberEats dès 2021. Le PDG d’Uber, Dara Khosrowshahi, avait tenu un tel discours déjà lors d’un entretien avec Bloomberg en mai 2018. UberExpress est la dénomination interne utilisée pour ce projet. D’ailleurs, une offre d’emploi publiée ce week-end dans le Wall Street Journal et diffusée sur LinkedIn prouve que tout ceci est bien réel et en marche. L’annonce titre “Normes de vol et formation” et l’offre est basée à San Francisco, ville du siège social d’Uber. Si l’annonce a été effacée du Wall Street Journal rapidement, mais reste encore visible sur LinkedIn, un porte-parole d’Uber a déclaré qu’elle « ne reflète pas pleinement leur programme, qui en est encore à ses débuts”. Le mission principale évoquée serait…

Airbus a annoncé ce 8 août l’atterrissage réussi du premier modèle de production de son drone espion solaire et sans pilote – le Zephyr S – après un passage record dans les airs de 25 jours, 23 heures et 57 minutes, “la plus longue durée de vol connue à ce jour”, a déclaré Airbus dans un communiqué. #Zephyr S, the leading solar electric #stratospheric #UAV has landed! On its maiden flight it flew longer than any other aircraft, proving it's no.1. #WeMakeItFly https://t.co/GO6Q4JIaiK pic.twitter.com/ZVcihrAwHa— Airbus Defence (@AirbusDefence) 8 août 2018 Le drone-satellite avait décollé d’Arizona le 11 juillet. Airbus bat ainsi son propre record de 14 jours. L’industriel a fait une demande pour faire homologuer ce nouveau record mondial. Construit à l’origine par la société de défense britannique Qinetiq et appartenant maintenant à Airbus, avec une envergure de 25 mètres et un poids de 75 kg et pouvant supporter jusqu’à…

Deux projets de Google deviennent maintenant des filiales indépendantes au même titre que Waymo et ses voitures autonomes. Il s’agit des projets Loon (rendu public en 2013) et Wing (2014) qui conservent leur nom, et puisqu’ils sont maintenant indépendants, ont une personne à leur tête. Loon est le système de diffusion d’Internet haut débit par un réseau de « ballons connectés » pour desservir des zones mal ou non desservies comme on a pu le voir à Porto Rico en fin d’année dernière. Loon a fourni une connexion à plus de 100 000 habitants de l’île suite à l’ouragan Maria. Il est dirigé par Alastair Westgarth. Wing quant à lui, est un projet qui, selon son directeur Ryan Burgess, « construit un système de livraison de drones pour améliorer la vitesse, le coût et l’impact environnemental du transport de marchandises, et une plate-forme de gestion du trafic des appareils sans pilotes pour acheminer en toute…

Une équipe d’ingénieurs du prestigieux MIT a élaboré un drone à la fois capable de sillonner sur la surface de l’eau, prendre les courants d’air comme un albatros, et de passer les vagues de la même manière qu’un voilier. Il s’agit donc d’un modèle hybride capable de voler au-dessus d’océans tumultueux, et de s’y poser lorsqu’ils sont plus calmes. On retrouve d’ailleurs un français à la tête de cette équipe : Gabriel Bousquet. « Les océans restent largement méconnus. En particulier, il est très important de comprendre l’océan Austral et comment il interagit avec le changement climatique. Mais c’est très difficile d’y arriver. Imaginez que vous pourriez voler comme un albatros quand il y a beaucoup de vent, puis quand il n’y a pas assez de vent, la dérive vous permet de naviguer comme un voilier. Cela élargit considérablement le genre de régions où l’on peut aller, » a-t-il déclaré.…

Send this to a friend