drone

Pour la fin d’année, Boeing a présenté un tout nouveau modèle de drone ravitailleur destiné aux missions militaires de porte-avions : le MQ-25 Stingray. Toujours au stade de prototype, il a pour but de recharger en carburant les avions de chasse en plein vol. Cette présentation place Boeing en tête d’une compétition avec deux autres sociétés qui sont Lockheed Martin et General Atomics. Ces trois protagonistes ont pour mission de réaliser le meilleur MQ-25 possible pour ainsi décrocher un contrat juteux avec la Défense américaine qui demanderait 76 unités d’après le Washington Post. Le cahier des charges est précis. Le drone doit être capable d’apporter quelque 6 800 kilogrammes de carburant jusqu’à un avion de chasse dans un rayon de 800 kilomètres autour du porte-avions. La deadline est fixée pour le milieu de l’année 2020 avec une première commande de quatre prototypes afin de s’assurer que le drone est en…

course drone NASA
drones tueurs

L’utilisation des drones se démocratise peu à peu, à tel point que même la police française leur a trouvé une utilité bien précise. La mission des petits objets volants : aider les policiers à arrêter des automobilistes à la conduite dangereuse. De plus en plus, la technologie s’immisce dans une nouvelle sphère : celle de la police et de la gendarmerie. C’est principalement à Dubai que les forces de l’ordre sont (très !) bien équipées : en plus d’une écurie de superbes voitures, la police dubaiote est épaulée par un robot récemment rentré dans les rangs. Il est aussi prévu qu’elle puisse utiliser des motos volantes dans un futur relativement proche. Aux Etats-Unis, la tendance penche plutôt vers Minority Report puisque les équipes de Chicago travaille à l’utilisation de la reconnaissance faciale pour retrouver des personnes recherchées. En France, les avancées se sont concentrées sur l’utilisation des drones dans une…

simulation de vols de drone en réalité augmentée
FAA

La firme de drones Parrot a annoncé qu’elle commercialisait deux drones à destination des professionnels : le Parrot Bebop Pro Thermal et le Parrot Bebop Bluegrass. Les champs d’application des drones se multiplient de plus en plus, consolidant leur démocratisation peu à peu au-delà du loisir. Cependant, les péripéties du français Parrot n’ont pas été de tout repos puisque la société a accusé le coup d’un plan social qui a mené au départ de 290 employés en janvier. C’est pour cette raison que la société a mis de coté les drones de loisirs au profit d’une cible professionnelle. Les nouveaux clients de Parrot seront donc les agriculteurs, les ouvriers du bâtiments ainsi que la sécurité civile. En présentant ses deux nouveaux drones le 24 octobre, la firme aborde un nouveau virage afin de trouver à ses modèles de nouveaux champs d’application. Le Parrot Bebop Bluegrass sera destiné à l’agriculture tandis…

CNN
drone projet Wing

L’Australie va lancer dans les airs une patrouille de drones destinés à identifier la présence de requins à proximité des plages. Lancé par la société Little Ripper, le Shark Spotter est la combinaison d’un algorithme et d’un drone afin de distinguer les baleines, des dauphins ou des requins. En test depuis l’année dernière, la finalisation du projet a eu lieu en avril 2017. Depuis, nous étions dans l’attente d’un déploiement plus large et surtout plus concret. L’agence Reuters a annoncé récemment que les drones de Little Ripper allaient débuter leur patrouille à partir du mois de septembre. Les vidéos capturées seront étudiées par des opérateurs afin d’alerter les autorités lors de situation dangereuses. Un Shark Spotter a une précision de 90% pour identifier un requin, contre 20% à 30% pour l’Homme. De plus, les drones équipés du système Shark Spotter seront équipés d’un mégaphone afin d’annoncer aux nageurs ou aux…

Zipline au Rwanda
station livraison mobile drone amazon

Décidément, la maison de mère de Snapchat a de grands projets pour le marché du drone. Des sources proches de l’entreprise auraient annoncé au magazine The Information, que Snap Inc serait proche du rachat de la société Zero Zero Robotics. Bien connue pour son drone dédié à la capture de selfies, cette prochaine acquisition relance cette même piste pour Snapchat. Au mois de mars, le New York Times révélait que le petit fantôme travaillait sur l’élaboration d’un drone pour prendre ses utilisateurs en photo. L’avancée des négociations, ainsi que le montant du rachat restent inconnus pour l’instant. Si l’acquisition est finalisée, Zero Zero Robotics rejoindra Ctrl Me Robotics. Cette dernière a été rachetée à la fin du mois de mai pour servir les desseins de Snapchat vers un nouveau marché. Pour l’instant il ne s’agit que d’une rumeur et ni Snap, ni Zero Zero n’ont commenté ou répondu à l’article…

Int-Ball
racerX drone plus rapide du monde

Alors que nous sommes plutôt habitués aux drones se déplaçant dans les airs, l’entreprise Robosea a décidé de changer le paradigme et de lancer Biki. Basé sur un modèle ultra-biomimétique, Biki est un drône sous-marin aux airs de poisson tropical. Il est certain que ce drôle de drone risque de plaire à un public adepte de la technologie et des possibilités que celle-ci propose. Le drone est capable d’explorer les fonds marins jusqu’à 60 mètres de profondeur, le tout équipé d’une caméra 4K et d’un stabilisateur automatisé qui permet d’offrir des vidéos, et des photos, de qualité. De plus, et c’est ce qui fait la richesse du drone, la caméra est reliée à une application mobile : il est possible de retransmettre en direct et en continu les explorations marines de Biky. L’utilisateur peut aussi partager directement le contenu vidéo sur les réseaux sociaux grâce à un bouton « Share…

1st-Prize-category-Nature-Summer-trim-France-by-jcourtial
drone foule

C’est le challenge réussi par une équipe d’ingénieurs du Massachussetts Institute of Technology (MIT), une des célèbres universités américaines. Un drone sans pilote capable de voler plusieurs jours d’affilé avec un minimum de ressource énergétique. À l’origine du projet, un concours de l’US Air Force dont la mission est d’imaginer un aéronef sans pilote ayant la capacité de rester dans les airs pendant de longues périodes. L’objectif derrière ce concours, le prototypage d’un véhicule pouvant délivrer des communications dans une zone coupée suite à des catastrophes naturelles (militaires ?) ou en situation d’urgence. Jusqu’à présent les ballons sont la solution choisie, mais les courants d’air font dériver leur trajectoire et ils ne restent pas assez longtemps en vol pour être efficace… Nous avons dépensé plus de carburant pour aller au site de lancement que pour faire voler l’avion pendant trois jours. Le coup de maître des ingénieurs du MIT a été…

BioCarbon drone

Send this to a friend