agriculture

Aujourd’hui, nous connaissons mieux les risques liés à l’utilisation massive de pesticides. Bien que l’agriculture verticale pourrait peut-être sauver l’humanité un jour, en 2019, il y a toujours autant de pesticides dans nos campagnes. Pour améliorer cela, des chercheurs britanniques ont réussi à transformer une bactérie nommée burkholderia, pour lui permettre de protéger nos cultures des insectes ravageurs. Cette bactérie modifiée pourrait certainement permettre aux agriculteurs de se débarrasser définitivement des pesticides. Les chercheurs de l’Université de Cardiff ont utilisé des techniques dédiées à la fabrication de vaccins pour mettre au point cette bactérie modifiée. Elle pourrait jouer un rôle majeur dans la protection de notre planète. Les scientifiques espèrent que leur découverte puisse rendre la production alimentaire « plus sûre, plus durable, et sans toxines. » Le professeur Eshwar Mahenthiralingam, chercheur principal de l’étude publiée dans Nature Microbiology précise que : « des bactéries bénéfiques telles que la burkholderia, qui ont évolué naturellement avec les plantes,…

La compétition de la Greenhouse s’est terminée ce 7 décembre. En effet, cette compétition visant à faire croître des concombres grâce aux technologies, et qui a débutée le 27 août. Les grands gagnants ne sont nuls autres que les membres de Microsoft Research, qui ont été rejoints par des étudiants provenant d’universités néerlandaises et danoises. L’événement s’est déroulé dans les serres autonomes de l’université de Wageningen, aux Pays-Bas. Comme précisé précédemment, cette compétition vise à produire le plus grand de nombre de concombres en seulement quatre mois dans une serre autonome régie par l’université de Wageninge (WUR). Les compétiteurs peuvent également fournir leurs propres caméras et capteurs, afin de visualiser l’évolution de leurs plantations. Microsoft, les gagnants de cette compétition, ont été les seuls à fournir une récolte de plus de 50 kg de concombres par mètres carrés, battant ainsi les cinq équipes, dont Tencent et Intel. Par ailleurs, cette…

Depuis la nuit des temps, les hommes ont cultivé la terre puis récolté les fruits de leur labeur pour survivre. Maintenant que l’humanité représente environ 7 milliards de bouches à nourrir, produire en quantité suffisante est devenu compliqué. De plus, la recherche effrénée du meilleur rapport qualité-prix a conduit à un épuisement des richesses naturelles. Heureusement pour nous, l’agriculture verticale pourrait sauver l’humanité ! Comment l’agriculture verticale pourrait-elle sauver toute l’humanité ? Alors que de nombreuses startups proposent des concepts innovants pour améliorer les performances agricoles, d’autres tentent d’implanter des fermes urbaines. Dans les faits, l’agriculture verticale consiste à cultiver des plants dans des structures ayant une faible emprise au sol au sein d’environnements fermés et contrôlés. L’objectif d’une telle démarche ? Produire plus en consommant moins de ressources,  tout en exploitant des zones urbaines. D’après les différentes études menées aux États-Unis, cela permettrait également de réduire l’utilisation de pesticides, notamment ceux liés…

Si le réseau social de demain était celui des hommes ET des objets connectés ? Il était une fois les réseaux sociaux menant l’homme à l’ère du Web 2.0, quelques années plus tard le monde de l’IoT (Internet of Things) prend naissance. Avec ce lot d’innovations nous pouvons nous demander si nous entrons dans une nouvelle ère …  celle de l’IoT 3.0 ? Une nouvelle révolution numérique ? Si les réseaux sociaux sont entrés dans les moeurs, les objets connectés sont encore au début de leur histoire, ce qui nous interroge sur le futur de cette nouvelle société numérique. En effet, l’IoT confère un pouvoir de communication, d’intelligence et de connexion aux objets, qui par son usage le rend social en communiquant avec leurs propriétaires, entre objets connectés, mais aussi en s’exprimant directement sur des plateformes de type réseaux sociaux. Nos objets nous parlent ! Pouvoir échanger avec son amie partie au Canada…

Send this to a friend