automatisation

Amazon a récemment fait l’acquisition de la startup de robotique Canvas Technology, qui développe des robots de transport de marchandises autonomes. Il semblerait que les deux entreprises aient une vision commune d’un avenir où les personnes travailleraient aux côtés des robots. Une décision qui, dans un futur proche, pourrait aider les employés de la firme de Seattle, qui protestent contre leurs conditions de travail. Un porte-parole d’Amazon a déclaré que « nous sommes inspirés par la technologie de Canvas Technology, et partageons une vision commune d’un avenir où les humains travailleront côte à côte avec les robots pour améliorer encore la sécurité et l’expérience sur le lieu de travail ». Il ajoute également que « nous sommes impatients de travailler avec la fantastique équipe de Canvas Technology pour continuer à innover pour nos clients ». Fondée en 2015, Canvas Technology, a jusqu’à présent développé de nombreuses technologies, pour le moins impressionnantes. Notamment celle…

Alors que nous vous parlions récemment du discours de Bill Gates à propos d’une taxe robot, la réflexion sur l’automatisation des taches professionnelles continue. Dans le cadre d’un programme de recherche sur l’automatisation et ses effets potentiels, le McKinsey Global Institute dévoile plusieurs résultats clefs. Selon l’institut, l’automatisation est en route, mais il faudra quelques années avant de la voir impacter les différents secteurs professionnels. Le McKinsey Global Institute révèle que la moitié des tâches professionnelles pourraient être effectuées par une machine. Depuis quelques années, les ordinateurs nous offrent déjà une approche différente et automatisée du calcul, et tout les avantages que nous connaissons. En plus de cela, les machines seraient bientôt capables d’accomplir des taches demandant des capacités cognitives : jugement tacite, détection d’une émotion, ou même conduite. La transformation des métiers ne concerneraient donc pas seulement les métiers ouvriers, mais aussi les designers de mode, les banquiers, les…

Send this to a friend