L’Area 120 de Google, à qui l’on doit également la solution GameSnacks, vient d’annoncer le lancement de Tables, un outil destiné à l’automatisation de tâches redondantes, chronophages et pourtant essentielles pour certaines entreprises.

Gagner du temps dans le suivi d’un projet

Avant son déploiement, Tables a été testé par des milliers d’utilisateurs ayant collaboré avec l’équipe qui a conçu le dispositif. Pour faire simple, il permet d’automatiser les tâches manuelles et répétitives que les employés doivent effectuer lors du suivi d’un projet. Grâce à des bots, l’outil peut ainsi se charger de programmer des e-mails récurrents en cas de retard, d’envoyer des messages via Slack ou Google Chat, de déplacer des tâches dans les « to-do list » des salariés ou encore de les mettre à jour lorsque celles-ci ont ont avancé ou ont été modifiées. Tim Gleason, manager général de Tables, explique l’utilité de son instrument :

« Je suis dans l’industrie technologique depuis longtemps, dont 10 ans chez Google. Et pendant mes années de travail, j’ai toujours eu du mal à suivre les projets. Nos équipes ont stocké des notes et des tâches connexes dans différents documents. Ces documents étaient toujours périmés. Nous devions synchroniser manuellement les données entre eux. Et je passais beaucoup de temps à coordonner les membres de l’équipe pour établir des priorités et mettre à jour les statuts. Je passais plus de temps à suivre le travail qu’à travailler ».

Voici quelques exemples de domaines pour lesquels Tables peut s’avérer utile : le suivi des clients, les opérations informatiques, le recrutement, la gestion des relations clients ou encore le développement d’un produit spécifique.

Dans la même catégorie

Tables fonctionne avec l’écosystème Google

Sans surprise, Tables a été pensé pour les outils de Google déjà existants : les entreprises qui souhaitent s’en munir doivent ainsi exploiter l’écosystème Google. Pour l’utiliser, il suffit de télécharger un fichier Google Sheets ou CSV et d’ensuite partager les données avec Google Groups, puis assigner les tâches aux employés présents dans Google Contacts. Ces données peuvent par la suite s’afficher de différentes manières : en cartes, en listes ou en tableaux Kanban.

Destiné à améliorer la collaboration en équipe tout en optimisant la gestion du temps, Tables est disponible en version gratuite et payante. Cette dernière comprend logiquement plus d’espace de stockage et coûte 10 dollars par mois. Il est d’ores et déjà présent aux États-Unis, mais aucune date n’a été dévoilée pour le reste du monde.