Microsoft : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Microsoft

Le réseau social LinkedIn, détenu par Microsoft, lance un système d’évaluation des compétences permettant de prouver vos capacités devant les employeurs susceptibles de visiter votre profil. Un réseau social qui évalue les compétences de ses utilisateurs Des tests présentés sous forme de Quizz seront désormais disponibles. Les utilisateurs pourront grâce à ces évaluations standardisées prouver leurs connaissances et compétences. Les adhérents peuvent donc répondre à des listes d’évaluation sur différents sujets portant sur Adobe Acrobate, WordPress, XML etc. Si les utilisateurs réussissent le test à 70%, ils seront « récompensés » d’un badge qu’ils pourront afficher sur leur profil. Ce badge témoignera, comme l’explique Linkedln, de la réussite de l’évaluation et d’une « prise d’initiative » tendant à démontrer vos « compétences ». Le badge est valable 12 mois, et n’affiche pas votre score. Les tests sont réalisés par des « experts en la matière et des leaders de la…

Brad Smith, président de Microsoft, réclame plus de transparence à l’administration Trump. Huawei et Microsoft travaillent ensemble depuis des années. Il semble louable que son président n’accepte pas de stopper toutes ses relations commerciales sans preuve tangible, pour comprendre le raisonnement du gouvernement. En attendant, Microsoft dit qu’il n’appliquera pas l’interdiction de travailler avec l’entreprise chinoise. Brad Smith veut connaître la vérité Jusqu’à présent, Brad Smith n’a eu le droit qu’à des : « eh bien, si vous saviez ce que nous savions, vous seriez d’accord avec nous ». Aujourd’hui, cela ne suffit plus pour Microsoft. Huawei est devenu l’élément central de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis depuis que Donald Trump a décidé de bannir l’entreprise de son pays. Même si Huawei a obtenu un nouveau sursis jusqu’au 19 novembre, la réglementation finira bien par s’appliquer un jour. Brad Smith demande à Trump de se souvenir de son…

Les géants du numérique incluant Facebook, Google, Microsoft et Twitter se sont réunis autour des représentants des Agences américaines de renseignements. L’objectif était de préparer les élections présidentielles de 2020, et de mettre en place des stratégies pour en garantir la sécurité. Repousser les attaques de piratage D’après Nathaniel Gleicher, responsable de la cybersécurité de Facebook, les attentes portaient sur la coordination à mener entre l’industrie et le gouvernement pour détecter et réduire les « menaces ». Si les géants du numérique doublent en ce moment leurs efforts pour garantir l’intégrité des élections, c’est en partie à cause des suspicions de piratages orchestrés par la Russie pour favoriser l’élection de Trump en 2016. Donald Trump a toujours nié avoir bénéficié de l’aide de la Russie pour accéder au pouvoir. Une enquête de justice a cependant été lancée par le FBI pour évaluer ses connections avec la Russie durant les années…

Chaque jour, les services de Microsoft font face à environ 300 millions de tentatives d’authentification frauduleuse. Selon eux, le mot de passe unique ne suffit plus, et il est maintenant nécessaire pour les utilisateurs de passer à l’authentification à multiples facteurs s’ils souhaitent protéger leurs comptes correctement. Le mot de passe à lui seul devient obsolète Désormais, se contenter de protéger ses données avec un mot de passe, aussi compliqué et tordu soit-il, reviendrait à mettre son argent sous le matelas, ou fermer la porte de chez soi avec un cadenas Hello Kitty … si l’on en croit les préconisations de Microsoft. En mai dernier, c’est Google qui valorisait l’authentification à deux facteurs dans une de ses publications. Suite à une étude menée en partenariat avec l’Université de New York, et celle de Californie, la firme est arrivée aux conclusions suivantes : 100% des attaques robotisées (99,9%, selon Microsoft) peuvent…

Il y a quelques heures, NVIDIA et Microsoft annonçaient lors du salon Gamescom à Cologne, en Allemagne, que Minecraft était sur le point de faire l’objet d’une refonte graphique majeur qui passera par la prise en charge du Ray Tracing en temps réel pour tout joueur utilisant une carte NVIDIA RTX. Une très bonne nouvelle pour les amateurs du jeu de construction. Plus de réalisme Le Ray Tracing, ou traçage des rayons en bon français, était une étape particulièrement attendue chez Minecraft. Saxs Persson, directeur de la création de Minecraft a déclaré que « le Ray Tracing est au centre de ce que nous pensons être la prochaine grande étape pour Minecraft ». La carte NVIDIA RTX va donner aux différents mondes de Minecraft une toute nouvelle sensation. Pour y voir plus clair, imaginez un bloc d’or. Dans le monde classique de Minecraft, il apparaîtra en jaune. Avec le Ray Tracing vous pourrez apercevoir…

Historiquement, Microsoft et Apple ont toujours été en guerre médiatique. Lors de la première publicité MacIntosh en 1984, diffusée lors du Super Bowl devant près de 96 millions de téléspectateurs. Cette publicité explique comment Mac va s’imposer comme le libérateur de tout un peuple abruti par les paroles de Microsoft (pas désigné directement). Plus récemment, entre 2006 et 2010 la campagne Get a Mac met en scène deux acteurs, Justin Long qui joue le « Mac », et John Hodgman le « PC ». Dans cette série de mini épisodes, le Mac est vêtu de manière décontracté et affiche un visage jeune. L’acteur du PC lui porte un costume strict, avec des lunettes qui lui apportent un côté très sérieux et moins « cool ». Aujourd’hui, c’est Microsoft qui remet de l’huile sur le feu avec sa dernière publicité pour sa Surface Laptop 2. Cette publicité présente un jeune homme…

Au début de l’année 2017, Microsoft lançait Remix 3D, un outil qui permettait aux internautes de parcourir et de télécharger des objets 3D. Ce lancement était une réponse à la plateforme Poly de Google et Spoke de Mozilla. Finalement Microsoft prend la décision de fermer son outil Remix 3D et annonce son retrait définitif pour le le 10 janvier 2020. Un échec qui devrait profiter à Google Un message en haut de la page d’accueil du site web de Remix 3D confirme cette information. L’entreprise ne semble pas tout à fait satisfaite de son outil. En réponse aux questions d’utilisateurs, Microsoft leur conseille de se tourner vers sa plateforme OneDrive pour continuer à travailler avec des objets en 3D. D’après l’entreprise, il s’agit de « la plateforme idéale pour partager vos modèles 3D ». Vraisemblablement, la plateforme Poly de Google était trop puissante. En effet, la bibliothèque de l’entreprise américaine a été intégralement pensée pour la réalité augmentée…