Microsoft : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Microsoft

La semaine dernière, la firme de Redmond annonçait que plus de 13 millions d’utilisateurs se connectent à Microsoft Teams quotidiennement, c’est donc plus que Slack et ses 10 millions d’utilisateurs quotidiens. Comme nous l’expliquons dans un article précédent, ce nombre d’utilisateurs n’est pas très représentatif. Microsoft a intégré son service de messagerie à ses services Office 365, c’est donc bien plus simple pour la firme de Redmond de développer Microsoft Teams, en comparaison à Slack qui est indépendant et qui se concentre uniquement sur son service de messagerie. Stewart Butterfield, le fondateur et CEO de Slack ne semble pourtant pas très inquiet. « Si c’est basé sur une distribution plus large (Office 365), je ne pense pas que ce soit vraiment une menace », déclare-t-il. Pour illustrer, il prend l’exemple de Google+ qui a échoué malgré le fait que le réseau social était relié à n’importe quel compte Google. Slack…

Microsoft propose « Your Phone », un service assez pratique, puisqu’il permet de synchroniser le contenu média d’un smartphone avec un ordinateur sous Windows. Sur Twitter, Windows Insider annonce une mise à jour majeure pour cette application. Notifications have arrived! With the Your Phone app, you can now receive and manage your Android phone’s notifications on your PC. Get Your Phone app from the Microsoft Store here: https://t.co/E56Z8eVdIR pic.twitter.com/ovlKi1QOJy— Windows Insider (@windowsinsider) 2 juillet 2019 Dorénavant, l’option permettant d’accéder aux notifications Android directement depuis Windows 10 sort de sa phase de test, et devient une véritable fonction à part entière. Il suffit que l’application « Your Phone », « Votre Assistant Mobile » en français, soit installée sur le téléphone, ainsi que le logiciel équivalent sur l’ordinateur. Ensuite, la plateforme s’occupe du reste. Une fois mis en place, ce service permet de consulter, tout en gérant les notifications du smartphone…

En début d’année Microsoft annonçait la fin du support Windows Phone, c’est-à-dire qu’il n’y aura plus de correctifs gratuits ni de mise à jour de sécurité. Windows Phone devrait disparaître le mois prochain. Lors d’un événement Village Global, Bill Gates a profité de l’occasion pour partager devant la caméra la plus grande déception de sa vie. Il s’agit sans surprise de l’échec de son OS face à Android. Une faute de gestion Au cours de son intervention, le créateur de Microsoft explique : « Dans le monde des logiciels, en particulier pour les plateformes, il s’agit de marchés où le gagnant récupère absolument tout. La plus grande erreur de ma vie a donc été d’empêcher Microsoft de devenir ce qu’Android est devenu ». Bill Gates ajoute qu’il s’agit très certainement d’une erreur de gestion de la part de Steve Ballmer, ancien PDG de Microsoft. Il faut dire que Ballmer n’est…

C’est officiel : les premiers data centers de Microsoft au Moyen-Orient sont opérationnels. Ils sont situés à Abou Dabi et à Dubaï, et offriront un accès local aux services de l’entreprise technologique américaine. Une aubaine pour les communautés locales Ces nouveaux data centers permettront aux communautés locales de pouvoir profiter de l’ensemble des services de Microsoft. Notamment le cloud computing d’Azure, ainsi qu’Office 365. Le vice-président de Microsoft précise que : « d’après notre expérience, l’installation d’infrastructures locales permet de soutenir et de stimuler la croissance économique. C’est bénéfique pour nos clients et nos partenaires. Cela permet aux entreprises, aux gouvernements ainsi qu’aux industries réglementées de profiter des avantages du Cloud pour l’innovation et pour leurs nouveaux projets, ainsi que de renforcer l’écosystème technologique qui soutient ces projets ». Microsoft, montre l’exemple De son côté, Amazon Web Services prévoit d’implanter ses propres data centers du côté de Bahreïn, dans le courant de l’année…

Apple et Microsoft ont travaillé sur une application iCloud compatible avec Windows 10. Oui, iCloud a toujours été disponible sous Windows, cependant cette application sera disponible dans le Microsoft Store et propose la synchronisation de la même manière que One Drive. Cette application permet d’accéder aux fichiers iCloud sans avoir à les télécharger sur l’ordinateur. Cela permet un gain de place considérable. Cette nouvelle version d’iCloud pour Windows utilise le même moteur de Cloud Sync que OneDrive. Comme sous macOS, iCloud sera intégré à l’explorateur de fichiers Windows 10, en proposant des dossiers distants pour les applications comme Keynote, Numbers, ou Pages. Il sera également possible d’accéder aux autres documents stockés dans iCloud comme les photos, les mails, les contacts, les rappels, ainsi que Safari. Apple reste focalisé sur les services Il est plutôt étonnant, mais encourageant de voir Microsoft et Apple travailler ensemble sur un tel projet. Une telle…

La semaine dernière, Microsoft dévoilait la dernière version de la licence Minecraft en réalité augmentée. Minecraft Earth a pour la première fois été démontré sur scène lors de la WWDC 2019. Les deux joueurs ont entamé diverses constructions, et même lutté contre des poulets, des squelettes, et même quelques Creepers. Minecraft Earth utilise le framework ARKit 3. Le jeu devrait être disponible en bêta fermée sur Android et iOS dès cet été. De plus les inscriptions sont déjà ouvertes. Microsoft Earth utilisera Motion Capture d’ARKit 3. Après avoir effectué un petit test sur une table, les deux joueurs ont finalement investi toute la scène, jusqu’à intégrer Lydia directement dans le décor Minecraft. Racheté par Microsoft, Mojang, l’éditeur du jeu, espère connaître le même succès que son homologue Pokemon Go. Jusqu’à hier, Microsoft n’avait montré qu’une vidéo promotionnelle, sans donner plus de précision. Le gameplay sur la scène de la WWDC…

Contrairement à l’ordinateur habituel qui ne fait que traiter de l’information, l’ordinateur quantique effectue ses calculs en utilisant directement les lois de la physique quantique. L’ordinateur quantique n’utilise pas des bits, mais des qubits. Rien que le fait d’évoquer le terme ordinateur quantique est intimidant, alors parler de sa programmation paraît inconcevable. Cependant, Microsoft reste optimiste, et élabore avec Alphabet X et Brilliant un programme e-learning autour de l’ordinateur quantique. Un secteur plein d’avenir. La formation commence par les notions de base. Les premiers cours initient l’élève au langage Q# de Microsoft. Ce langage permet de saisir des algorithmes quantiques plutôt simples dans un premier temps, avant de passer à des scénarios bien plus complexes. Cette formation de 16 à 24 heures ne demande pas d’engagement particulier. En ce moment, Brilliant offre les deux premiers chapitres pour une durée limitée. L’ordinateur quantique reste intrigant. Cette formation permet d’en apprendre davantage…