LinkedIn : toute l'actualité sur siecledigital.fr

LinkedIn

Mention, le spécialiste français du social listening qui a été racheté par Mynewsdesk en automne 2018 complète son offre d’outils avec un nouveau produit de publishing sur les réseaux sociaux. À l’origine, positionné judicieusement comme un entrée de gamme de l’écoute social en SAAS à destination des PME face à des solutions comme Sprinklr, Synthesio, Brandwatch, Talkwalker, Visibrain ou encore Linkfluence, la société vise désormais les budgets des SAAS de Social Media Management comme Hootsuite, Buffer ou Agorapulse. Intuitif, ergonomique et surtout extrêmement bien foutu, la solution permettait déjà de suivre l’occurrence de mots clés, de sa marque ou de ses concurrents sur le web tout en construisant des tableaux de bord d’analyse, et ce, avec la possibilité de paramétrer un système d’alerting / reporting directement sur sa boîte mail. En ajoutant une brique “influence”, la suite logique était de rattacher à cette suite un outil de publishing sur l’ensemble…

LinkedIn a récemment annoncé que les utilisateurs de sa plateforme bénéficieront d’un meilleur moyen d’exprimer leur avis sur les publications. Il y a quelque temps, le réseau social avait également ajouté une nouvelle fonctionnalité qui permettait de diffuser des vidéos en direct, comme le font Facebook ou Instagram. Ces nouveaux emojis ne seront pas comme ceux que les internautes peuvent utiliser sur Facebook tels que les « Grr » ou « Triste », mais bel et bien des réactions plus positives comme « célébrer », « curieux » ou encore « perspicace ». Cissy Chen, la chef de produit chez LinkedIn, avait déclaré que « vous pouvez utiliser la célébration pour faire l’éloge d’une réalisation ou d’une étape importante, comme décrocher un nouvel emploi ou prendre la parole lors d’un événement, ou pour exprimer une profonde résonance et un soutien, comme une conversation sur l’équilibre travail et vie personnelle ou l’impact du mentorat ». Elle ajoute également que « Perspicace peut vous aider…

En matière de gestion des réseaux sociaux, un certain nombre d’outils permettent d’évoluer en tant qu’entreprise. En fonction des besoins en matière de fonctionnalités, de la taille de l’équipe, des processus de validation, etc, il peut être nécessaire de sacrément auditer les solutions sur le marché, les prix allant du gratuit à plusieurs milliers d’euros par an. Loomly est un logiciel de management des réseaux sociaux. La plateforme qui s’incarne au travers de son calendrier de gestion des publications offre un certain nombre de fonctionnalités intéressantes pour les équipes dédiées au social media. La sortie de la version 3 me permet de revenir sur cet outil qui mérite un peu plus de visibilité que ce que lui laisse les mastodontes du secteur. Si je parlais de son calendrier, c’est qu’il est l’interface privilégiée de collaboration entre les différents acteurs de la stratégie social media. On peut y prévisualiser l’ensemble des…

Au milieu du mois de novembre, LinkedIn a présenté de nouvelles fonctionnalités pour les pages, ainsi qu’un nouveau design. Après un lancement rapide aux États-Unis, le réseau social professionnel vient de lancer tout cela en France. Cette nouvelle interface se rapproche de celle des vieilles pages Facebook. L’image de couverture a été réduite sur la hauteur, et la logo est moins imposant. Les administrateurs de page ont également la possibilité d’ajouter un slogan sous leur nombre d’abonnés. Une bonne occasion pour vous rappeler que pour nous, les sujets inhérents au numérique ne doivent pas être compris que par ceux qui les maîtrisent. Comme sur Facebook, il est aussi possible de configurer un bouton d’action. LinkedIn propose quatre variantes : Contactez-nous, En savoir plus, S’inscrire, et Voir le site web. Selon les entreprises, chacun y trouvera son bonheur. Au-delà du design, le réseau social propose quelques fonctionnalités intéressantes pour aider les…

Le réseau professionnel est une mine d’informations ! Alors que LinkedIn permet de se connecter avec des dizaines de personnes, de trouver des opportunités d’emploi et d’effectuer du networking sans avoir à se déplacer, il s’agit principalement d’une mine d’or pour les entreprises et les employés, notamment pour les adresses mail. Mais il semblerait que cette époque soit révolue comme le rapporte TechCrunch. Une fois les 500 ou 1000 contacts, nombreux sont les utilisateurs qui se rendent dans les paramètres de leur compte, exportent les contacts et se voient offrir une base de prospects potentiels. Depuis plusieurs années tout le monde utilise cette technique pour obtenir le mail de quelqu’un. Mais ça, c’était avant. En toute discrétion, LinkedIn a effectué des modifications du côté des paramètres de confidentialité. Ainsi, lorsque vous vous rendez dans ces derniers sur l’application mobile et cliquez sur « visibilité de votre adresse e-mail », vous verrez la…

Avec plus de 106 millions d’utilisateurs par mois et 14 millions d’inscrits en France, LinkedIn domine très largement le marché des réseaux social pro, au détriment de Viadeo. Mais que se passe-il vraiment derrière « le plus large réseau (social) professionnel mondial » ? Au vu des pratiques conséquentes au réseau social, certains utilisateurs ont surtout retenu l’aspect social. C’est en 2015 que la drague sur LinkedIn tombe dans le domaine public, entre autres avec le témoignage de Charlotte Proudman. Une avocate britannique ayant partagé les (très) vaines tentatives de séduction envoyées via la messagerie privée de LinkedIn. Depuis, de nombreux témoignages apparaissent dans les timelines du réseau, dont la mienne, et chaque post reprend la même idée : « LinkedIn n’est pas un espace de drague ! ». Il résulte même de cette pratique des guides pour apprendre comment bien draguer sur le réseau. Outre le manque d’originalité de…

LinkedIn, le réseau social de professionnels ou de futurs professionnels compte près de 600 millions d’utilisateurs. Dorénavant sous la protection de Microsoft, LinkedIn vient d’acquérir la start-up Glint. Cette plateforme, sert en quelque sorte de feedback des employés aux cadres d’une entreprise. Elle fournit une vision interne de l’engagement et des compétences de leurs employés. Glint propose aussi des actions adéquates pour améliorer certaines situations. La plateforme Glint fonctionne grâce à des sondages envoyés aux employés qui sont ensuite décortiqués par le logiciel. Avec Glint les cadres d’une entreprise peuvent connaitre le ressenti des employés envers la gestion, la rémunération ou encore la culture d’entreprise. Les termes de l’accord n’ont pas encore été divulgués. D’après PitchBook, la start-up pèserait pas moins de 220 Millions de dollars. Avec cette acquisition, LinkedIn consolide ses ambitions d’élargir la manière dont les utilisateurs utilisent la plateforme aujourd’hui. LinkedIn poursuit ses objectifs Au fil des…