emploi : toute l'actualité sur siecledigital.fr

emploi

Le média Vice, référence même des dernières générations en matière d’articles et de contenus web vient d’annoncer la réduction de ses effectifs. L’entreprise va supprimer près de 250 postes, un coup dur pour le média pourtant réputé. Une baisse de trafic responsable de cette suppression Vice est un média atypique qui prône depuis toujours sa différence et son discours si bien tourné pour les nouvelles générations. Implanté à Brooklyn, le média recensait près de 49,1 millions de visites en mars 2016, néanmoins, aujourd’hui le chiffre s’élève à 27 millions. Une baisse majeure qui vient appuyer les inquiétudes de plusieurs investisseurs. Il faut savoir que ses articles engagés et d’une franchise rare ont alimenté un véritable battage médiatique autour de l’entreprise. Un avantage considérable pour faire parler de lui, en effet, il s’agit d’une des principales raisons pour lesquelles le fanzine est devenu incontournable. Des mesures radicales pour maintenir la rentabilité…

Vous l’avez peut-être vu en mettant à jour l’application Facebook ce matin. Le réseau social vient d’annoncer l’arrivée de la fonctionnalité « Offres d’emploi » en France. Cette dernière était déjà disponible aux États-Unis depuis plus d’un an. Voir passer des offres d’emploi sur Facebook n’est pas nouveau. Certaines pages de marque usaient déjà de ce canal pour trouver des candidats à des postes dans divers secteurs. Facebook avait de son côté un partenaire officiel pour diffuser des publications sponsorisées dans cet objectif de recrutement. À présent, plus besoin de passer par la case « dépense média » pour les entreprises. Et pour ce qui est des utilisateurs, un onglet est dédié aux offres d’emploi. Côté utilisateurs Facebook… Ces derniers peuvent filtrer leur recherche à travers la géolocalisation, le secteur et le type d’emploi. Si une offre correspond, l’utilisateur pourra postuler directement depuis l’application. Les formulaires à renseigner se remplissent automatiquement en fonction des…

C’était l’une des annonce faite pendant l’évènement Google I/O : Google for Jobs, présentée par Sundar Pichai même, le CEO de Google. Nous vous en avions parlé dans un précédent article afin de présenter quelques caractéristiques de cette nouvelle fonctionnalité, mais sans pour autant annoncé une date. Mais Google n’a pas attendu très longtemps puisque les offres d’emplois remontent déjà dans les résultats de recherche. Reprenons un peu amont pour ceux qui n’auraient pas suivi toute l’histoire. Les utilisateurs de Google, presque 80% de la population mondiale sur ordinateur, pourront trouver directement les offres d’emplois via les résultats de recherche : Ce service n’est pas un outil ou une plateforme propre, mais juste une mise à jour de son algorithme permettant de faire remonter des pages web avec des offres d’emplois le tout géolocalisé. Car oui, il suffira de taper ou de prononcer « jobs near me » pour que…

Adopter une taxe robots, c’est l’idée qu’approuve le célèbre entrepreneur Bill Gates. Au cours d’une interview délivrée au magazine américain Quartz, le cofondateur de Microsoft a évoqué le principe de taxer l’automatisation du travail, notamment à travers les robots, afin de compenser la destruction d’emplois. Certainly there will be taxes that relate to automation. Right now, the human worker who does, say, $50,000 worth of work in a factory, that income is taxed and you get income tax, social security tax, all those things. If a robot comes in to do the same thing, you’d think that we’d tax the robot at a similar level. – Bill Gates / Quartz Dans un précédent article, nous évoquions le fait selon lequel les technologies seraient destructrice d’emplois au sein de la classe ouvrière. En effet, depuis les années 70, les progrès techniques ont fait baisser la part d’emplois dans la classe moyenne aussi…

Ah l’attrait pour la communication, ces métiers qui font rêver, offrant pouvoir stratégique, développement personnel et créativité. Pas illogique que de nombreux jeunes étudiants séduits par ces formations, s’engouffrent dans ce qui est aujourd’hui la section de l’emploi la plus concurrentielle avec le marketing. Les aptitudes des étudiants sortis d’école sont confrontées à une dure réalité du marché. Les recruteurs sont exigeants, ils souhaitent des collaborateurs aux compétences transverses, mais également spécialisées. Pas facile dans tout ça de savoir se positionner comme un candidat fiable et performant. Siècle Digital passe en revue ce délicat sujet du recrutement dans la communication en 2016 et vous offre des astuces pour vous démarquer sur le marché de l’emploi. 1 – Maître d’œuvre : L’organisation / Organisé(e) tu seras. La base de la base sera toujours l’organisation. Tu vas surement postuler à de nombreuses offres d’emplois, il te faut les classifier. Cette logistique va te…