Twitter

Alors appelé twttr.com, Twitter a vu ses premières publications apparaître en mars 2006 ces dernières ayant assez logiquement été publiée par le fondateur Jack Dorsey. À l’instar de Neil Armstrong et de son premier pas sur la lune, peu de gens se souviennent de ceux qui l’ont suivi (Biz Stone, est un peu le Buzz Aldrin de l’affaire si l’on file la métaphore). Observer les premiers Tweets de Twitter First Tweets est une plateforme simple qui permet de se replonger dans les débuts du réseau social en affichant chronologiquement les tweets postés. Au-delà de l’amusement que procure le scroll, il est intéressant de voir quels ont été les premières publications sur Twitter, et l’évolution au fil du temps. Les Tweets sont intégrés et il est possible de cliquer pour aller voir les profils de leurs émetteurs, les interactions qu’ils ont suscitées, et rien que pour ça, ce petit outil est…

Twitter compte toujours sur ses utilisateurs pour l’aider à déployer son projet visant à retravailler la présentation et le design de ses éléments de discussion. Le réseau social a mis en place Twttr, une application expérimentale qui propose à ses utilisateurs d’essayer en avant-première les prototypes de nouvelles fonctionnalités Twitter. Twttr permet aussi à ses utilisateurs de faire leurs feedback à Twitter via un formulaire. Our prototype app, twttr, launches to the first group of participants today. #LetsHaveAConvo about new features to build a better Twitter together.— Twitter Support (@TwitterSupport) 11 mars 2019 Pour le moment, Twttr propose exclusivement les nouveautés concernant la mise en forme de la discussion, mais Twitter confie à TechCrunch qu’il pourrait utiliser l’application pour présenter d’autres changements à venir. Le Prototype Program de Twitter pour obtenir l’application Twttr est ouvert. Néanmoins, autant être franc avec vous, vos chances d’accéder à l’application sont minces. Twitter prévoit…

Après plus de 10 ans au coeur de Twitter, Evan Williams cofondateur du réseau social à l’oiseau bleu et responsable des médias sociaux de l’entreprise a annoncé sa démission du conseil d’administration de la société. Cette dernière sera effective à la fin du mois de février. Dans une série de tweets, il s’est exprimé et a tenu à remercier ses associés, à savoir Jack Dorsey et Biz Stone (Christopher Isaac Stone). Thank you, @jack and @biz for starting this crazy company with me—and continuing to make it better and better. And to my fellow board members, new and old—some of the most thoughtful people I’ve ever known. — Ev Williams (@ev) 22 février 2019 Twitter a récemment ouvert une version bêta d’une prochaine mise à jour qui pourrait fortement impacter l’utilisation de la « twittosphère ». De plus, la fonctionnalité permettant d’éditer les tweets pourrait bien voir le jour, même si cette…

En matière de gestion des réseaux sociaux, un certain nombre d’outils permettent d’évoluer en tant qu’entreprise. En fonction des besoins en matière de fonctionnalités, de la taille de l’équipe, des processus de validation, etc, il peut être nécessaire de sacrément auditer les solutions sur le marché, les prix allant du gratuit à plusieurs milliers d’euros par an. Loomly est un logiciel de management des réseaux sociaux. La plateforme qui s’incarne au travers de son calendrier de gestion des publications offre un certain nombre de fonctionnalités intéressantes pour les équipes dédiées au social media. La sortie de la version 3 me permet de revenir sur cet outil qui mérite un peu plus de visibilité que ce que lui laisse les mastodontes du secteur. Si je parlais de son calendrier, c’est qu’il est l’interface privilégiée de collaboration entre les différents acteurs de la stratégie social media. On peut y prévisualiser l’ensemble des…

Twitter vient d’annoncer une nouvelle fonctionnalité à son application Periscope. Il est désormais possible d’inviter des guests sur un live en les mentionnant. Twitter indique qu’il sera possible d’inviter jusqu’à 3 personnes, et si l’un des invités quitte le live, un autre pourra le rejoindre immédiatement. Tout comme Instagram, Twitter a mis en place cette fonctionnalité pour mélanger les communautés de chaque streamers et ainsi faire découvrir de nouveaux contenus. Derrière cette mise à jour, Twitter cherche surtout à amener davantage de podcasteurs. Ce format qui renait de ses cendres est en ce moment extrêmement apprécié et l’oiseau bleu l’a bien compris. Dans la même optique le réseau social cherche à éventuellement attirer des steamers Twitch voire YouTube. Twitter vise le marché des podcasts Periscope a vraiment eu du mal à décoller. À l’origine c’est une application à part entière qui dorénavant est davantage utilisée comme un service intégré à…

Depuis des mois Twitter connait une perte d’intérêt de la part de ses utilisateurs. Différents facteurs en sont la cause, mais notamment le phénomène plus communément appelé follow / unfollow. Devant cette problématique, Twitter a décidé d’intensifier drastiquement son combat contre ce type de comportement. Le réseau social considère que cette pratique réduit les interactions humaines et ainsi empêche le bon fonctionnement de la communauté. Plus tôt dans le mois c’est Instagram qui s’indignait contre les sociétés responsables de ce phénomène. Instagram a directement banni tous les services permettant le follow / unfollow. Il promet d’intensifier sa traque aux « comptes spam ». Pour en revenir à Twitter, nos confrères de TechCrunch nous informent que l’oiseau bleu a complètement bloqué l’accès à son API aux entreprises ManageFilter, Statusbrew ou encore Crowdfire. Un porte-parole du réseau social a ajouté : « Nous avons suspendu ces trois applications pour avoir enfreint de…

Tweeter va améliorer son dark mode.
Le réseau social était jusqu’à présent doté d’un dark mode plus bleu foncé que noir, ce qui ne faisait pas l’unanimité auprès des fans. L’amélioration du dark mode va permettre plusieurs améliorations conséquentes pour les utilisateurs, comme une économie de batterie.

Déjà, en septembre 2017, la Russie menaçait Facebook de le bloquer sur son territoire. Le directeur de l’autorité nationale de surveillance des télécommunications (le Roskomnadzor) Aleksandr Zharov, avait à l’époque déclaré cela : « soit nous ferons respecter la loi, soit l’entreprise cessera de fonctionner sur le territoire de la fédération russe, comme cela est malheureusement arrivé à LinkedIn. Aucune exception n’est envisageable ». La cause de ce conflit : le non-respect de la loi qui oblige Facebook à stocker les données de ses utilisateurs sur des serveurs russes. Aujourd’hui, la Russie a entamé une procédure administrative. D’après la Russie, Facebook et Twitter auraient reçu une lettre le 17 décembre dernier dans laquelle le Roskomnadzor précisait aux sociétés qu’elles avaient un délai de 30 jours pour fournir une réponse juridiquement valable à ce conflit. Les réseaux sociaux n’ont pas encore répondu à la Russie. Difficile de dire si la Russie interdirait réellement Facebook et Twitter. En…

Send this to a friend