Twitter : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Twitter

Dans un récent billet de blog, le réseau social Twitter a admis avoir trouvé deux problèmes dans les choix de paramètres publicitaires des utilisateurs, ce qui signifie qu’ils n’ont peut-être pas fonctionné comme prévu. Autrement dit, cela signifie que le réseau social a partagé les données d’utilisateurs avec des partenaires publicitaires même lorsqu’un tweetos avait expressément demandé de ne pas le faire. Une fuite de données massive depuis mai 2018 D’après Twitter, cette faille existe depuis mai 2018 et aurait été réparée le 5 août dernier. Le premier bug concerne le suivi des conversions publicitaires. Cela signifie que si un utilisateur de Twitter a cliqué ou a regardé une publicité sur la plateforme et qu’il a ensuite interagi avec l’application mobile, Twitter dit qu’il a peut-être partagé certaines données avec ses partenaires publicitaires. Twitter va être dans le viseur des régulateurs européens En revanche, le réseau social est très clair : il ne…

Le Royaume-Uni n’hésite pas à prendre des initiatives. Il y a quelques mois, nous vous expliquions que le pays réfléchissait à prendre des mesure au sujet des réseaux sociaux afin de les réglementer. C’est à présent chose faite. Comme le rapporte The Telegraph, l’Office of Communications, Ofcom, va à présent veiller à ce que les plateformes comme YouTube, Facebook ou encore Instagram évitent de diffuser du contenu « préjudiciable ». Des millions de livres d’amendes L’organisme pourra ainsi infliger des amendes allant jusqu’au 5% des revenus de ces entreprises, les restreindre et même suspendre leurs services, si les entreprises ne prennent pas en compte les demandes de l’Ofcom. Les contenus vidéos violents, pornographiques ou encore la maltraitance seront dans le collimateur de l’Ofcom. Les plateformes devront également mettre en place et respecter un contrôle strict de l’âge des utilisateurs afin que les jeunes ne soient pas exposés à des contenus  » qui…

C’est une vidéo qui tourne sur les fils Twitter de nombreux utilisateurs. On y observe un homme (qui serait son père) battre une enfant qui serait âgée de 12 ans avec sa ceinture, pour des rapports sexuels que celle-ci aurait eue. Par le truchement des retweets, likes et commentaires, il a été dur de passer au travers des gouttes ces dernières 48H. Au-delà du fait que l’on peut se demander pourquoi ce contenu qui viole les conditions d’utilisation de la plateforme n’a pas été rapidement modéré par la plateforme, le débat tourne très vite autour de l’âge de l’enfant plutôt que sur les sévices qui lui sont infligés. Suivie par plus de 62 000 personnes sur Twitter, Nadjélika prend souvent la parole sur des sujets clivants sur la plateforme comme le sexe, le genre ou les processus de racisation. Cela lui vaut régulièrement d’être apostrophée par des utilisateurs. Connue pour…

Récemment, de nouveaux tweets du président des États-Unis faisaient polémique. Donald Trump disait à quatre femmes démocrates, faisant partie du Congrès américain de retourner dans leur « prétendu » pays d’origine. Pour Twitter, ces tweets ne violent pas son règlement et n’ont pas lieu d’être supprimés ou masqués. Ils resteront publics et rien ne sera fait pour limiter leur portée. D’après son règlement, Twitter devrait masquer ces tweets Le 14 juillet dernier, Donald Trump a vivement attaqué un groupe de femmes du Congrès. Parmi elles : Ilhan Omar, Rashida Tlaib, Ayanna Pressley, et Alexandria Ocasio-Cortez. Il leur a fait remarquer qu’elles venaient de « pays où les gouvernements sont une catastrophe totale » et a même fini par leur demander de « retourner dans leurs pays d’origine ». Pourtant, à la fin du mois de juin dernier, Twitter haussait le ton avec les personnalités politiques. En effet, suite à la pression d’activistes, le réseau social publiait un article…

Les règles de Twitter sont très claires, il est interdit de « menacer par la violence un individu, ou un groupe d’individus ». Ainsi, lorsque Donald Trump a tweeté qu’il avait en sa possession un bouton nucléaire bien plus gros que celui de Kim Jong Un, les utilisateurs de Twitter se sont emballés en exigeant la suppression de ces messages. Pourtant, le réseau social n’a pas réagi, et a même ajouté que les dirigeants mondiaux peuvent être dispensés des règles mises en place. Après cette annonce, les activistes ont, bien entendu, continué de mettre la pression au réseau social, qui vient finalement d’annoncer sa nouvelle politique afin de gérer au mieux ce genre de cas de figure. Les mêmes règles pour tous ! Sur son blog, Twitter a publié jeudi un article qui explique ces changements de règles. On peut lire : « Dans le passé, nous avons permis à…

Le compte officiel Twitter Support indique que le partage de la géolocalisation exacte ne serait plus disponible du fait que « la plupart des gens ne marquent pas leur emplacement précis dans les tweets ». Selon TechCrunch, il sera tout de même possible de partager sa position au niveau d’une ville, d’un lieu ou d’un quartier à partir de services de cartographies comme FourSquare et Yelp. De grandes ambitions qui s’écroulent Au départ, Twitter avait de grandes ambitions lorsqu’il avait introduit la géolocalisation sur sa plateforme en 2009. Le réseau imaginait les utilisateurs favorisaient le follow de proximité, afin qu’ils puissent se rencontrer lors d’événements sociaux comme des concerts, plutôt que de suivre des personnes à l’autre bout du monde. En fin de compte, les utilisateurs ont favorisé les hashtags sur les sujets en vogue, les memes, etc. C’est pourquoi, la plateforme a décidé de supprimer cette fonctionnalité à contre…

On s’en doutait depuis quelque temps, mais le réseau social a officialisé. Twitter a annoncé ce mercredi qu’il est désormais possible de lancer des lives vidéo participatifs pour les utilisateurs de Twitter sur mobile. La fonctionnalité n’est pas encore disponible en France. Lorsque vous lancerez un live, vous pourrez autoriser jusqu’à 3 personnes à le rejoindre pour échanger oralement avec vous. Cette fonctionnalité est parfaite pour renforcer les débats et les discussions live sur Twitter. Dans les anciens lives vidéo, les commentaires pertinents étaient souvent noyés dans un ensemble de commentaires inutiles. Cette nouvelle fonctionnalité devrait permettre aux adeptes du live vidéo d’entretenir un contact privilégié avec leurs interlocuteurs les plus pertinents dans les commentaires, ce qui devrait populariser les échanges de qualité sur la plateforme. Comment ça marche ? Pour lancer un live, voici les consignes qu’il faudra suivre : 1. Dans le fil d’actualité d’accueil, faire glisser votre…