Technologie

Le navigateur Google Chrome a maintenant 10 ans

Le premier navigateur Internet au monde poursuit ses révolutions

Le dimanche 2 septembre, le navigateur Google Chrome fêtait ses 10 ans. En effet, tout début septembre 2008, la compagnie annonçait « une nouvelle prise sur le navigateur » au moyen d’une courte bande dessinée de teasing. Le lendemain, la bêta du nouveau navigateur était déployée auprès de tous les appareils Windows. En décembre, il sortait une version stable, puis un an après, l’on pouvait enfin l’utiliser sur Linux et macOS.

Bande dessinée lancement chrome 2008
© Google

Chrome a fait son arrivée en 2008 alors que les développeurs et les utilisateurs d’Internet se lassaient d’Internet Explorer (alors navigateur le plus utilisé). C’était bel et bien une petite révolution avant même que Google Chrome soit devenu le navigateur le plus utilisé au monde (60% des parts du marché mondial en 2018). Particulièrement respectueux des standards (HTML5, Acid1 ou Acid2), il généralisa alors le sandbox des onglets de navigateur individuels et se montrait rapide, malgré le fait que la mémoire consommée importante ait été un défaut majeur. Toutefois, il faut savoir que Google s’était appuyé sur des technologies existantes pour donner vie à ce nouveau navigateur, utilisant des composants du moteur WebKit d’Apple ou de Firefox de Mozilla. Et rapidement également, l’entreprise mettait à disposition le code source de son navigateur sous le projet Chronium.

Google déclarait à l’époque :

« Nous avons réalisé que le web avait évolué, passant principalement de simples pages de texte à des applications riches et interactives et que nous devions repenser complètement le navigateur. Ce dont nous avions vraiment besoin, c’était non seulement un navigateur, mais aussi une plateforme moderne pour les pages Web et les applications. En surface, nous avons conçu une fenêtre de navigateur simplifiée et simple. Pour la plupart des gens, ce n’est pas le navigateur qui compte. Ce n’est qu’un outil pour exécuter les éléments importants – les pages, les sites et les applications qui composent le Web. À l’instar de la page d’accueil Google classique, Google Chrome est propre et rapide. Il sort de votre chemin et vous amène où vous voulez aller. Sous le capot, nous avons pu construire les bases d’un navigateur qui gère beaucoup mieux les applications Web complexes d’aujourd’hui […] Nous avons amélioré la vitesse et la réactivité à tous les niveaux. Nous avons également conçu un moteur JavaScript plus puissant, le V8, pour alimenter la prochaine génération d’applications web ».

Si aujourd’hui, Google Chrome est une plateforme prisée plus qu’un simple navigateur – comme le prouve ses dernières évolutions – c’est peut-être que les travaux sur l’outil sont incessants et que les ingénieurs de Google continuent de l’orienter vers les normes web les plus pointues. L’on devrait en prendre conscience très prochainement, car si son interface n’a que très peu évoluée depuis 10 ans, cela sera bien du passé avec le lancement de Chrome 69 et ses révolutions esthétiques.

Send this to a friend