Clément Cosnier, Author at Siècle Digital

Clément Cosnier

Lire la description
Head of Growth and Partnerships chez Siècle Digital

Étudiants ou professionnels, nous utilisons régulièrement des post-it ou cartes pour réfléchir en groupe. Non pas qu’il n’existe pas un pendant numérique, mais on revient souvent au bon vieux crayon et aux feuilles en papier. À l’air du tout digital, le brainstorming à la mano reste la valeur sûr. Seulement derrière il s’agit de garder une trace. Brill est une application pour iPhone et iPad qui s’adapte aux usages actuels et prend le relais sur la partie pénible de prise de retranscription postérieure. L’application permet de photographier les résultats obtenus avec des feuilles et post-it en les numérisant, isolant les différents éléments et opérant la transcription de manière automatique. Une fois numérisé, Brill permet de gérer ses cartes et de les envoyer dans des outils ou celles-ci pourront être réutilisées : Jira, Google Sheets ou encore Trello. L’application fonctionne en mode freemium.

Projector est une content factory qui permet de travailler en équipe, en temps réel sur l’ensemble de ces contenus de marque. Les utilisateurs et leur équipe peuvent créer des vidéos, des GIFs, des graphiques, des présentations, des PDF etc. Projector permet notamment d’accéder à des contenus de plateformes tierces comme Unsplash, GIPHY, Google Fonts et le projet Noun. L’idée est de favoriser la création de contenu, peu importe le format de sortie. À partir de contenus (image, vidéo, Gif…) importés ou piochés dans les bibliothèques tierces (Unsplash, GIPHY…), les utilisateurs peuvent construire leurs contenus de marque en ajoutant des filtres, du texte… Le gros point fort est l’aspect collaboratif. Les utilisateurs peuvent travailler sur le document en simultané avec différentes fonctionnalités favorisant le travail d’équipe : notes, partages, commentaires… Projector est une plateforme en accès libre et gratuite actuellement (pour un temps limité avant la release). Vous pouvez tester cette…

Si l’email remonte au paléolithique de l’Histoire d’internet, la période contemporaine offre à sa version actuelle un spectre extrêmement large de fonctionnalités supplémentaires. Après tout, c’est encore aujourd’hui la meilleure manière d’échanger en interne ou de toucher des prospects en B2B, et ça se défend toujours en B2C. L’idée que l’on optimise cette manière d’échanger électroniquement, que l’on propose des fonctionnalités additionnelles est donc, de fait, assez logique. Nous passons du temps à les taper, à y répondre, il est tout naturel que l’on veuille doper l’expérience utilisateur. Right Inbox est une extension Chrome qui fonctionne sur Gmail. L’outil permet de faciliter et amplifier son utilisation.. Si j’écarte la possibilité de programmer un email (ce que permet dorénavant Gmail), un certain nombre de ses features en font un outil pertinent dans un usage professionnel. Email reminder : toujours intéressant pour ne pas perdre de vue les mails importants Gmail propose…

Il n’est sans doute pas nécessaire de présenter Buffer. C’est un des outils freemium de gestion des réseaux sociaux entrée de gamme les plus utilisés au monde. L’entreprise permet de programmer les publications sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Pinterest et Instagram depuis 2016. Pour ce dernier réseau social, la publication ne se faisait pas de manière automatique. L’application vous envoyait une notification vous renvoyant vers Instagram et vous n’aviez plus qu’à publier manuellement le post préalablement préparé. Dans sa volonté de toujours répondre aux besoin des community et social manager, Buffer annonce aujourd’hui la sortie de son module dédié à la programmation de Stories. Les Stories sont pleinement entrées dans le spectre de création de contenus des marques à mesure que leur consommation par les utilisateurs d’Instagram augmentait. Face au besoin grandissant, il est donc logique que Buffer se penche sur un outil de programmation de ce type de contenu pour…

Nicolas Jacques, cofondateur de Naker, une plateforme pour créer, publier et intégrer facilement (sans code) du contenu 3D interactif sur n’importe quel site web, le relève assez justement sur ProductHunt : ”Nous désirons tous nous démarquer de tous les autres sites Web”. En particulier de nos concurrents, on ne va pas se mentir. La société propose ainsi divers produits qui introduisent de la 3D sur les sites et, en ce sens, Naker vient de sortir une nouvelle brique : Naker.back, un éditeur WYSIWYG (What you see is what you get) pour générer des fonds et des dégradés interactifs. L’idée est d’ajouter de la densité et de la profondeur à des sites web qui en manquent souvent cruellement. Ces fonds interactifs sont composés d’un dégradé et d’éléments visuels que l’outil appelle des particules. Ces dernières suivent les mouvements et l’orientation de la souris du visiteur dans un espace en 3D. L’outil…

Il peut être intéressant de revenir sur des échanges antérieurs : informations manquantes, doute sur ses notes…pléthore de raisons qui nécessite souvent de nous replonger dans un échange. La prise de note le permet, l’enregistrement (d’un rdv ou d’une réunion) également, seulement il est rare que le réflexe soit pavlovien à chaque fois que l’on se trouve face à un interlocuteur et bien souvent, il est difficile d’anticiper en amont l’importance de la teneur future d’une conversation. Pour ceux qui, comme moi, se disent intérieurement ‘t’inquiète, je m’en rappellerai”, ce qui relève du voeu pieu, l’application Backtrack est peut être la solution. L’application gratuite permet d’enregistrer toutes ces conversations automatiquement même si l’on a oublié de cliquer sur un bouton d’enregistrement. Il suffit juste de cliquer sur l’icon en haut à droite de son écran pour sélectionner une plage (limitée à 60 minutes) pour revenir sur la dernière heure d’enregistrement…

On le sait, l’intelligence artificielle peut servir à beaucoup de choses s’agissant de la modification d’image ou de vidéo, parfois douteuses, certes, comme les deepfakes dans la pornographie. C’est à dire qu’il n’empêche, quand bien même tout cela peut avoir une dimension inquiétante, ça pousse les murs de beaucoup de domaine. Prenons l’exemple de notre sujet. Generated Photos est un projet qui, sur la base d’une IA propriétaire, génère à foison des visages de personnes qui n’existent pas. Cette banque d’images de visages propose un éclairage homogène avec des dimensions standardisées, divers angles et positions, une palette large d’expressions faciales, une grande variété d’âges, de formes de visages ou de traits. Le projet Generated Photos met en avant que ces images ne sont pas soumises aux droits d’auteur et sont libres de droits. L’idée, derrière cette offre étendue qui peut bénéficier à pas mal de cas d’usage marketing (utilisation par…