bitcoin

Nous avons d’un côté la blockchain qui existe depuis un peu plus de 10 ans officiellement avec l’anniversaire le 3 janvier dernier de Bitcoin, la première d’entre toutes les technologies de chaîne de blocs. Et de l’autre côté le RGPD (Règlement général sur la protection des données) qui est applicable depuis le 25 novembre 2018 à tous les pays de l’union européenne et à tous ceux qui manipulent des données personnelles de ressortissants européens. Cette règlementation a clairement rebattu les cartes des sociétés qui collectent et traitent des données personnelles pour faire leur business, les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) en particulier, il n’y a qu’à voir la dernière amende de 50 millions d’euros infligée par la CNIL à Google pour non-respect du RGPD. Ces derniers mois on a vu beaucoup de contradiction émerger autour de l’incompatibilité de la blockchain avec les contraintes fixées par le RGPD. Pourtant…

Mais qu’est ce que c’est qu’une mine de crypto-monnaie ? En fait, le minage est une opération technique permettant de valider un ensemble de transactions à l’intérieur d’un bloc, d’où le terme blockchain. Pour tout comprendre du travail des mineurs, nous vous donnions plus de détails dans un billet précédent. L’Arménie entend bien avoir son mot à dire dans le développement du Bitcoin et de l’Ethereum. Le média Chepicap explique qu’une mine de 50 millions de dollars vient d’ouvrir dans le pays. 3 000 machines sont déjà en place et 120 000 mineurs supplémentaires devraient rejoindre le projet dans les mois à venir. L’achat de bitcoin pourrait devenir une opération courante sur les automates bancaires. La monnaie virtuelle est devenue très populaire, mais sa régulation et son utilisation restent un défi. À titre indicatif, le positionnement de la Banque de France sur ce sujet est très clair puisqu’elle recommande à tous de…

Un étudiant a décrypté le code génétique d’un fragment d’ADN dans le but de récupérer un Bitcoin dissimulé à l’intérieur il y a environ 3 ans.   La clé permettant de récupérer le Bitcoin est une combinaison de chiffres et de lettres. Elle a été placée dans le brin d’ADN en 2015 par le chercheur Nick Goldman pour démontrer qu’il était possible d’encoder des informations dans l’ADN. Au cours d’une présentation sur le sujet, Goldman a distribué des éprouvettes dans lesquelles se trouvait un brin d’ADN synthétique. Il a ensuite expliqué qu’à l’intérieur de ce brin se trouvait la clé d’un porte-monnaie numérique contenant un Bitcoin.   La première personne à décoder le brin d’ADN aurait ensuite accès à ce porte-monnaie pour y prendre sa récompense. Il a alors fixé une limite de 3 ans à ce concours et voyant la fin du délai approché, il a récemment tweeté pour rappeler que…

L’histoire est un éternel recommencement. Dans la nuit du 15 au 16 janvier, le Bitcoin et le marché en général a vu rouge.  Si l’achat de cryptomonnaies a fait partie de vos bonnes résolutions en 2018, quelques semaines de patience s’imposent avant de voir le marché progresser à nouveau. À l’approche du nouvel an lunaire, nous sommes à quelques jours de la plus grande migration humaine de l’année. À l’inverse du marché boursier, le marché des monnaies virtuelles ne résiste pas aux vacances. Les plus-values servent à acheter cadeaux, des billets d’avion, ou remplir les hongbao (yāsuì qián dans notre cas), ces enveloppes rouges distribuées pendant les fêtes chinoises. Dans un marché dominé par les investisseurs asiatiques, ses fluctuations s’expliquent souvent par des événements et des actualités assez peu relayées en France. Il y a quelques jours, c’était le ministre Sud Coréen qui faisait plonger les cours en annonçant un projet…

Le prix du Bitcoin est devenu un sujet récurrent dans les médias. Chaque penseur, économiste, analyste a son mot à dire à propos sa croissance exponentielle. On parle de bulle, on parle de Bitcoin à 100k$, on parle de Bitcoin à 1M$. Pourtant personne ne décrypte l’actualité Bitcoin en s’intéressant au fond, à son utilité, à son évolution. Est-il seulement une hype qu’il suffit de traiter superficiellement ?  Les approximations ont atteint un tel niveau qu’investir dans le Bitcoin pour un non-initié relève du pari sportif. Décryptage d’une actualité insoupçonnée, entre désillusion et manipulation. L’aveu d’échec du Bitcoin : la réserve de valeur Depuis des années, le prix du Bitcoin augmente de manière exponentielle. En permettant d’échanger sans passer par une banque, il amène une disruption sans précédent dans le monde bancaire. Son prix n’est alors que le reflet de sa valeur. Le monde de demain est en route, le Bitcoin…

Le 26 novembre 2017, le Bitcoin passait le cap des 9 000 dollars, se rapprochant doucement, mais sûrement des fameux 10k$. Si en euro cette somme est à relativiser, la cryptomonnaie a passé ce seuil symbolique aujourd’hui, un peu avant midi. Cette étape clé vient consolider les estimations des experts qui prédisent une valeur dépassant les 15 000 dollars pour le début de l’année 2018. La courbe de croissance devrait très rapidement ralentir, faisant repasser le Bitcoin sous la barre des 10 000 dollars, car prendre mille dollars en seulement deux jours était un peu inespéré. On peut constater le passage de la barre symbolique sur le site CoinMarketCap, en revanche, pour l’instant le Bitcoin est toujours sous la barre des 10 000 dollars sur d’autres sites de change. Cela devrait changer dans les heures qui viennent. $9925.01 #GDAX;$9843.85 #bitstamp;$9885.00 #gemini;$9863.99 #hitbtc;$9747.90 #kraken;$10009.00 #cex;— The Price of Bitcoin (@ThePriceOfBTC) 28…

L’entreprise Google avait présenté pendant l’été son API de paiement aux développeurs. L’outil se veut être simple à intégrer sur un site e-commerce, sécurisé et très fonctionnel sur le mobile. Si sur le papier cela semble très bien, je n’ai aucun retour de sites ou de développeurs. Mais la nouvelle du jour, c’est que Google autorise à présent le moyen de paiement en Bitcoin via cette API. Cette mise à jour permet donc en théorie à n’importe quelle personne d’utiliser la crypto-monnaie non régulée. L’acronyme « XBT » est le code à trois lettres officielles du Bitcoin : Ce genre d’autorisation de la part d’un des acteurs majeurs du Web comme Google montre peut-être le futur des devises utilisées comme moyens de paiement. Préparez-vous à pouvoir acheter vos prochains livres en Bitcoin. Les entreprises acceptant le Bitcoin comme devise sont encore aujourd’hui rares, mais des sociétés généralistes comme ShowroomPrive l’accepte…

Send this to a friend