La récente vague de licenciements qui sévit sur les principales plateformes d’échange de cryptomonnaies, a incité Brian Shroder, PDG de BinanceUS, à redonner confiance à ses employés. Contrairement aux sociétés concurrentes, Binance est dans la « position la plus solide possible pour affronter la récession crypto », indique-t-il dans un message adressé à plus de 400 salariés le 14 juin, publié le lendemain sur Twitter.

Binance US résistera et surmontera la méforme du marché

Binance US, la filiale américaine de Binance, la plus grande plateforme d'échange de cryptomonnaie du monde, « n’aurait pas de raison de s’inquiéter du passage à vide du marché », déclare Brian Shroder. Dans son message le PDG assure que l’entreprise surmontera avec succès le ralentissement, et deviendra « la principale plateforme de cryptomonnaie aux États-Unis ».

L’annonce de Shroder a apaisé ses employés. En effet, la grande majorité des plateformes ayant dû tailler dans leurs effectifs. Parmi elles, Coinbase a licencié 18% de son personnel, suivi par Gemini (10%) et BlockFi (20%).

Pour Binance US, la situation semble loin d’être critique, confirme Shroder. « [Binance US] grandit plus vite que jamais et embauche dans plus de 80 postes », a-t-il ajouté dans le message.

Binance US s’est préparé à la crise

Pour rassurer ses salariés, Shroder s’est servi de l’argument des 200 millions de dollars, levés par Binance US, au premier cycle de financement externe. Le dirigeant a affirmé que cette opération financière « n’aurait pas pu arriver à un meilleur moment » avant de poursuivre « nous avons maintenant plus de 250 millions de dollars en banque (et au taux de consommation actuel, nous pourrions passer des années avant d'avoir besoin de lever à nouveau) ».

En ce qui concerne la mauvaise période pour le marché et la déstabilisation des cours, il a exhorté ses employés à ne pas se laisser influencer par « les bruits et fluctuations à court terme ». Actuellement, le Bitcoin a drastiquement chuté, il est sous la barre des 23 000 dollars, perdant près de 50% de sa valeur par rapport au mois d’avril.