Mathias Lapierre

Ce samedi 13 octobre se tenait la marche pour le climat dans différentes villes de France. Un événement visant à lutter contre les problèmes dûs au réchauffement climatique et à la pollution. Le rassemblement aurait fédéré des dizaines de milliers d’âmes : un succès considérable grandement porté par les médias numériques. Les réseaux sociaux ont fédéré les citoyens et les associations Pour assurer la communication de l’événement, ce ne sont pas moins de 6 grandes associations, dont GreenPeace ou Les Amis de la Terre, qui se sont mobilisées. Et là où elles ont fait fort, c’est qu’avec le soutien des associations locales des différentes villes, elles ont réussi à faire connaître le rassemblement dans toute la France en se servant uniquement des médias digitaux. Les supports de communication, qui étaient essentiellement des vidéos, ont été partagées sur leurs pages Facebook et leurs sites. Ils ont ensuite été repris par des…

Alors qu’on vous expliquait il y a peu qu’il est désormais possible pour les IA d’apprendre des mouvements par la simple vision d’une vidéo, les robots qui serviront de contenants ne sont pas en reste. Boston Dynamics, l’entreprise américaine spécialisée dans la robotique, continue à faire des progrès fulgurants. Son bébé, Atlas, peut désormais enchainer de façon très fluide des mouvements de parkour, et possède une superbe vision des obstacles. 1m50 de technologie très bien exploité Les avancées réalisées par Atlas sont impressionnantes. Dans le concret, ce robot de 1m50 et 75kg a déjà des capacités supérieures à un homme peu athlétique. Il est capable d’adopter une cadence de course plus que correcte, mais surtout, il peut réaliser des sauts d’une grande puissance. Ces capacités associées à ses compétences de parkour et sa vision des obstacles lui permettent déjà de se déplacer sur certains terrains peu praticables par l’Homme à…

Depuis sa création en 1950, l’IA a beaucoup progressé. Après avoir atteint le niveau de compréhension de l’homme, écrit des livres, transformé des objets 2D en 3D, elle est maintenant capable d’assimiler les mouvements d’une vidéo et de les retranscrire dans la réalité via un robot. C’est le résultat des recherches de scientifiques de l’Université de Californie, présenté au public ce 9 octobre 2018. Imaginez-vous, dans une trentaine d’années, voulant absolument réparer vous-même votre moteur de voiture automatique. Problème, même dans le futur, vous ne comprenez toujours rien aux tutoriels de mécanique sur Youtube. Vous pourrez alors demander à votre robot muni d’intelligence artificielle de regarder la vidéo et de faire le travail à votre place. C’est tout du moins une possibilité largement envisageable si la procédure d’entrainement des chercheurs californiens Jason Peng et Angjoo Kanagawa évolue suffisamment. Leur dispositif fonctionne ainsi. Tout d’abord, il enregistre la vidéo pour comprendre…

Dans un précédent article, nous vous expliquions toutes les ambitions qui animent Buffer. Entre-temps, la plateforme de management des réseaux sociaux a commencé à se donner les moyens de réaliser ses objectifs. Dans un communiqué sur son site web, elle a annoncé avoir développé SocialChat by Buffer. Comme son nom l’indique, c’est un nouvel outil de Social Chat, un système de messagerie visant à renforcer les interactions entre les responsables des sites web et les usagers. Un très bon moyen d’augmenter la satisfaction des visiteurs Qui ne s’est jamais rendu fou à chercher un contact sur un site ? Ou a ne pas trouver une information capitale qu’il avait vu la veille ? Grâce aux outils de Social Chat comme SCB, les internautes évitent ce genre de problème. Ils permettent de proposer une fenêtre de discussion très simple à installer pour le webmaster, avec laquelle il répond aux questions en…

Le milieu de l’agriculture va décidément connaître de profonds changements. Alors qu’on vous présentait récemment l’agriculture verticale pour augmenter la productivité, d’autres chercheurs américains ont trouvé une alternative. La transmission de virus par les insectes. Ces virus inoffensifs permettront de changer rapidement l’ADN d’une plante et la prémunir ainsi de toutes catastrophes. Quel rapport avec les armes bactériologiques ? Un collectif de scientifiques, dont le français Christophe Boëte, craignent que l’invention soit usée pour diffuser des virus nocifs. Ironie du sort, le projet de recherche, « Insect Allies », est développé par la DARPA. Une agence du département de la défense américain consacré à la recherche militaire. Une innovation pour le meilleur.. C’est dans le magazine Science, le 4 octobre dernier, que l’accusation a été portée. Et si le projet Insect Allies, si bénéfique en apparence, était utilisé à de mauvaises fins ? Originellement, le projet a été conçu afin…

Alors qu’on vous expliquait récemment comment les IA avaient permis d’identifier des maladies oculaires ou encore l’Alzheimer, elles ont lancé entre-temps de nouvelles avancées. Grâce aux travaux des chercheurs de l’Université de Zurich, il semble désormais possible de se faire diagnostiquer la maladie de Parkinson grâce à son smartphone et le travail des IA. Une révolution quand on connait l’importance d’un diagnostic très précoce pour combattre cette maladie. Un travail de collecte de données… Pour réaliser leur diagnostic, les chercheurs ont exploité une base de données qui avait analysé 1 853 personnes souffrant de la maladie de Parkinson. Cela leur a permis d’avoir une idée de la condition physique et des antécédents médicaux liés à la maladie. Ils ont ensuite conçu un test qui permet de savoir si l’état du patient correspond aux données récoltées. Il fonctionne en 4 étapes : – Un test de déplacement, où l’utilisateur doit faire…

Bien que les relations diplomatiques internationales connaissent toujours des fluctuations, les questions spatiales font l’objet d’une collaboration étroite. Au sein de l’ISS, les astronautes de tous les pays travaillent main dans la main. Malheureusement, un trou a été retrouvée récemment dans le Soyouz, la navette qui transporte les astronautes jusqu’à l’ISS. Ce qui n’était qu’une théorie il y a quelques mois s’est confirmé. Le trou est bien la conséquence d’un sabotage, ce qui pourrait causer du tord aux futurs projets spatiaux. La culpabilité humaine est certaine L’ISS est un bijou de la technologie, fruit du savoir des états les plus avancés du monde. Les fuites d’oxygène qui s’y déroulaient semblaient difficile à croire. Lorsqu’un trou a été découvert dans le Soyouz amarré à la station, un accident paraissait peu crédible. Finalement, la commission d’enquête russe a confirmé les certitudes. Les traces de foret qui ont été retrouvées sont le fruit…

Send this to a friend