Comment auraient réagi les USA si la mission vers la Lune avait échoué ?
Science

Comment auraient réagi les USA si la mission vers la Lune avait échoué ?

Et si Buzz Aldrin et Neil Armstrong n’étaient jamais revenus de la Lune ? Voici comment aurait réagi le gouvernement américain face à ce cinglant échec.

La mission Apollo 11, qui a posé les hommes sur la Lune, a fait rayonner les USA. À cette occasion, le président Nixon avait contacté en direct Armstrong et Aldrin, et prononcé un discours élogieux et célèbre. Cependant, le président américain avait aussi prévu un discours en cas d’échec de la mission, que nous découvrons aujourd’hui par le biais de Live Science.

21/07/1969. Neil Armstrong effectue les premiers pas de l’Homme sur la Lune et prononce une phrase qui restera célèbre « c’est un petit pas pour l’homme, mais un bond de géant pour l’humanité ». Ce moment a fait rayonner les USA comme puissance technologique, et a contribué à lui faire gagner la guerre idéologique contre l’URSS. Durant cet évènement, des millions de personnes ont écouté l’appel en direct du président américain Nixon aux astronautes présents sur la Lune. Des félicitations et un discours qui sont également rentrés dans l’histoire, notamment suite à ces mots : « grâce à ce que vous avez fait, le ciel est devenu une partie du monde des hommes ».

Si Nixon avait fait écrire un magnifique discours par son rédacteur William Safire, il lui avait aussi fait prévoir d’autres mots. Buzz Aldrin et Neil Armstrong auraient pu mourir suite à leur sortie du module lunaire. Ils auraient aussi pu ne jamais réussir à rejoindre leur collègue Michael Collins dans le module de commandement en orbite. Dans ce cas-là, Nixon avait un plan d’urgence « en cas de catastrophe lunaire ».

Un discours public en hommage à leur bravoure

Si le module lunaire n’avait pas pu retourner en orbite, le gouvernement américain aurait dû laisser les astronautes mourir sur la planète, et la NASA aurait coupé les communications avec ces derniers. Nixon aurait alors appelé les veuves des astronautes, puis prononcé un discours en direct :

Le destin a décidé que les hommes partis sur la Lune pour explorer en paix y resteraient en paix. Ces braves hommes, Neil Armstrong et Edwin Aldrin, savent qu’il n’y a aucun espoir de les récupérer, mais ils savent aussi qu’il y a de l’espoir pour l’humanité dans leur sacrifice. D’autres hommes suivront les traces des astronautes d’Apollo, et trouveront sûrement leur chemin vers la maison. Mais Aldrin et Armstrong furent les premiers, et ils resteront les premiers dans nos coeurs. Car tout être humain qui lève les yeux vers la lune dans les nuits à venir saura qu’il y a un coin d’un autre monde qui est pour toujours l’humanité « . Un triste discours qui aurait ensuite été poursuivi d’un enterrement en mer dans le cadre d’un rituel public.

Fort heureusement, ce scénario n’a jamais eu lieu, et la conquête spatiale bat son plein. La NASA se prépare à retourner sur la Lune en 2024, et envisage également de faire ses premiers pas sur Mars dès 2033.

Send this to a friend